Evandre - 0634 0677 La médiation de Jocaste

           

0634 0677 La médiation de Jocaste (Oedipe Roi, Sophocle)

Format pdf : Texte au format PDF

Jocaste intervient pour son frère Créon

Œdipe Roi : 634-677 : Texte grec

La médiation de Jocaste

ΙΟΚΑΣΤΗ

Τί τὴν ἄβουλον, ὦ ταλαίπωροι, στάσιν

γλώσσης ἐπήρασθ' , οὐδ' ἐπαισχύνεσθε γῆς 635

οὕτω νοσούσης ἴδια κινοῦντες κακά;

οὐκ εἶ σύ τ' οἴκους σύ τε, Κρέων, κατὰ στέγας,

καὶ μὴ τὸ μηδὲν ἄλγος εἰς μέγ' οἴσετε ;

ΚΡ.

Ὅμαιμε, δεινά μ' Οἰδίπους, ὁ σὸς πόσις,

δρᾶσαι δικαιοῖ, δυοῖν ἀποκρίνας κακοῖν, 640

ἢ γῆς ἀπῶσαι πατρίδος ἢ κτείναι λαβών.

ΟΙ.

Ξύμφημι· δρῶντα γάρ νιν, ὦ γύναι, κακῶς

εἴληφα τοὐμὸν σῶμα σὺν τέχνῃ κακῇ.

ΚΡ.

Μὴ νῦν ὀναίμην, ἀλλ' ἀραῖος, εἴ σέ τι

δέδρακ', ὀλοίμην, ὧν ἐπαιτιᾷ με δρᾶν. 645

ΙΟ.

Ὢ πρὸς θεῶν πίστευσον, Οἰδίπους, τάδε,

μάλιστα μὲν τόνδ' ὅρκον αἰδεσθεὶς θεῶν,

ἔπειτα κἀμὲ τούσδε θ' οἳ πάρεισί σοι.

ΧΟ.

Πιθοῦ θελήσας φρονήσας τ', ἄναξ, λίσσομαι.

ΟΙ.

Τί σοι θέλεις δῆτ' εἰκάθω; 650

ΧΟ.

Τὸν οὔτε πρὶν νήπιον νῦν τ' ἐν ὅρ-

κῳ μέγαν καταίδεσαι.

ΟΙ.

Οἶσθ' οὖν ἃ χρῄζεις;

ΧΟ.

Οἶδα.

ΟΙ.

Φράζε δὴ τί φῄς. 655

ΧΟ.

Τὸν ἐναγῆ φίλον μήποτ' ἐν αἰτίᾳ

σὺν ἀφανεῖ λόγῳ <σ'> ἄτιμον βαλεῖν.

ΟΙ.

Εὖ νυν ἐπίστω , ταῦθ' ὅταν ζητῇς , ἐμοὶ

ζητῶν ὄλεθρον ἢ φυγεῖν ἐκ τῆσδε γῆς.


ΧΟ.

Οὐ τὸν πάντων θεῶν θεὸν πρόμον 660

Ἅλιον· ἐπεὶ ἄθεος ἄφιλος ὅ τι πύματον

ὀλοίμαν, φρόνησιν εἰ τάνδ' ἔχω.

(…)

Ἀλλά μοι δυσμόρῳ γᾶ φθίνουσα τρύχει 665

ψυχάν, τάδ' εἰ κακοῖς κακὰ

προσάψει τοῖς πάλαι τὰ πρὸς σφῷν.


ΟΙ.

Ὁ δ'οὖν ἴτω, κεἰ χρή με παντελῶς θανεῖν

ἢ γῆς ἄτιμον τῆσδ' ἀπωσθῆναι βίᾳ· 670

τὸ γὰρ σόν, οὐ τὸ τοῦδ', ἐποικτίρω στόμα

ἐλεινόν· οὗτος δ' ἔνθ' ἂν ᾖ στυγήσεται.

ΚΡ.

Στυγνὸς μὲν εἴκων δῆλος εἶ, βαρὺς δ', ὅταν

θυμοῦ περάσῃς· αἱ δὲ τοιαῦται φύσεις

αὑταῖς δικαίως εἰσὶν ἄλγισται φέρειν. 675

ΟΙ.

Οὔκουν μ' ἐάσεις κἀκτὸς εἶ;

ΚΡ. Πορεύσομαι,

σοῦ μὲν τυχὼν ἀγνῶτος , ἐν δὲ τοῖσδ' ἴσος. 677


Œdipe Roi v 634-677 : traduction au plus près du texte

La médiation de Jocaste


Jocaste

Pourquoi , malheureux, avez-vous suscité cette absurde querelle 634

De mots, et ne rougissez-vous pas, alors que votre terre 635

Souffre ainsi, de mettre en mouvement des maux privés ?

Ne vas-tu pas rentrer, toi, à la maison, et toi, Créon, dans ta demeure,

Et ne vous abstiendrez-vous pas de porter un rien à un grand degré de douleur?

Créon

Ma sœur , Œdipe, ton époux, c’est des choses terribles

Qu’il juge juste de me faire, ayant choisi entre deux maux, 640

Ou de me chasser de ma terre-patrie, ou, m’ayant saisi, de me tuer.

Œdipe

Je suis d’accord: car, femme, je l’ai pris faisant du mal

À ma personne, avec un mauvais procédé.

Créon

Que je ne sois pas heureux, mais que, maudit, je périsse, si

Je t’ai fait quelque chose de ce que tu m’accuses de faire. 645

Jocaste

Oh! Par les dieux, Œdipe, aie confiance en cela,

Respectant avant tout ce serment fait au nom des dieux,

Et moi aussi ensuite, et ceux-là , qui sont près de toi.

Le Chœur

Laisse-toi persuader en le voulant bien, et en réfléchissant, prince, je t’en supplie. 650

Œdipe

Que veux-tu donc que je t’accorde?

Le Chœur

Celui qui n’était pas, avant, sot (un enfant), et qui maintenant, dans son serment, est grand, respecte-le.

Œdipe

Sais-tu donc ce que tu désires?

Le Chœur

Je le sais.

Œdipe

Explique donc ce que tu dis. 655

Le Chœur

<je dis que> tu ne mettes jamais en accusation ce proche qui a juré,

comme indigne, avec un motif nullement évident.

Œdipe

Sache donc bien que, quand tu cherches cela, pour moi

Tu cherches ma ruine ou mon exil hors de cette terre.

Le chœur

Non, par le dieu qui est le premier de tous les dieux, 660

Le Soleil; ainsi, sans dieux, sans amis, que je périsse du dernier

Supplice, si j’ai cette pensée-là.

Au contraire, pour moi, malheureux, cette terre épuisée me ronge 665

Le cœur, si aux maux de jadis, les maux

Qui viennent de vous s’ajoutent.

Œdipe

Qu’il s’en aille donc, celui-là, même s’il faut absolument que je meure,

Ou qu’indigne, je sois repoussé de cette terre , de force. 670

Car c’est ta parole , non celle de celui-ci, que je plains,

Ta pitoyable <parole>; mais celui-ci, où qu’il soit (là où il peut être), il sera haï.

Créon

Tu es évidemment hostile, en cèdant; mais tu seras accablé, quand

Tu seras sorti des limites de ta colère. Les natures telles <que la tienne>

Sont à juste titre les plus douloureuses à supporter pour elles-mêmes. 675

Œdipe

Ne me laisseras-tu donc pas, et ne sortiras-tu pas d’ici?

Créon

Je me mets en route,

Méconnu de toi (t’ayant trouvé me méconnaissant), mais <restant> le même pour ceux-ci. 677



Mots de liaisons


amour choeur colère exil mariage serment soleil

Valid XHTML 1.0!