Evandre - 21b Désarroi de Socrate

           

21b Désarroi de Socrate (Apologie de Socrate, Platon)

Format pdf : Texte au format PDF

que veut dire l'oracle?

Apologie de Socrate 21b

Désarroi de Socrate

Σκέψασθε δὴ ὧν ἕνεκα ταῦτα λέγω · μέλλω γὰρ ὑμᾶς διδάξειν ὅθεν μοι ἡ διαβολὴ γέγονεν. Ταῦτα γὰρ ἐγὼ ἀκούσας ἐνεθυμούμην οὑτωσί · ΄ ΄ Τί ποτε λέγει ὁ θέος καὶ τί ποτε αἰνίττεται; ἐγὼ γὰρ δὴ οὔτε μέγα οὔτε σμικρὸν σύνοιδα ἐμαυτῷ σοφὸς ὤν· τί οὖν ποτε λέγει, φάσκων ἐμὲ σοφώτατον εἶναι; οὐ γὰρ δήπου ψεύδεταί γε· οὐ γὰρ θέμις αὐτῷ. ΄ ΄ Καὶ πολὺν μὲν χρόνον ἠπόρουν τί ποτε λέγει· ἔπειτα μόγις πάνυ ἐπὶ ζήτησιν αὐτοῦ τοιαύτην τινὰ ἐτραπόμην.


Vocabulaire dans l'ordre du texte :

σκέπτομαι : examiner

ἔνεκα + Γ ( Γ + ἔνεκα) : à cause de

ὅθεν : d'où

ἐν-θυμέομαι,οῦμαι : réfléchir, penser

αἰνίσσομαι, αἰνίττομαι : dire à mots couverts, par énigme

σύνοιδα : avoir conscience de, savoir

ἐμαυτόν,ήν : moi-même (pronom réfléchi)

θέμις, ιστος (ἡ) : la loi divine, le droit

πολύς, πολλή, πολύ : beaucoup de, nombreux

χρόνος,ου (ὁ) : le temps

ἀπορέω,ῶ : être dans l'embarras, ne pas savoir; être pauvre, manquer de

πάνυ : tout à fait

ζήτησις, εως (ἡ) : la recherche, l'enquête

τρέπομαι ἐπί + Α (ἐτραπόμην): se livrer à , se tourner vers


Vocabulaire par ordre de fréquence :

Fréquence 1 :

ἐμαυτόν,ήν : moi-même (pronom réfléchi)

ἔνεκα + Γ ( Γ + ἔνεκα) : à cause de

ἐν-θυμέομαι,οῦμαι : réfléchir, penser

πολύς, πολλή, πολύ : beaucoup de, nombreux

χρόνος,ου (ὁ) : le temps

Fréquence 2 :

ἀπορέω,ῶ : être dans l'embarras, ne pas savoir; être pauvre, manquer de

ὅθεν : d'où

πάνυ : tout à fait

σκέπτομαι : examiner

σύνοιδα : avoir conscience de, savoir

fréquence 3 :

τρέπομαι ἐπί + Α (ἐτραπόμην): se livrer à , se tourner vers

fréquence 4 :

θέμις, ιστος (ἡ) : la loi divine, le droit


ne pas apprendre :

αἰνίσσομαι, αἰνίττομαι : dire à mots couverts, par énigme

ζήτησις, εως (ἡ) : la recherche, l'enquête

μόγις : avec peine, à contre-cœur


Σκέψασθε δὴ ὧν ἕνεκα ταῦτα λέγω · μέλλω γὰρ ὑμᾶς διδάξειν ὅθεν μοι ἡ διαβολὴ γέγονεν. Ταῦτα γὰρ ἐγὼ ἀκούσας ἐνεθυμούμην οὑτωσί · ΄ ΄ Τί ποτε λέγει ὁ θέος καὶ τί ποτε αἰνίττεται; ἐγὼ γὰρ δὴ οὔτε μέγα οὔτε σμικρὸν σύνοιδα ἐμαυτῷ σοφὸς ὤν· τί οὖν ποτε λέγει, φάσκων ἐμὲ σοφώτατον εἶναι; οὐ γὰρ δήπου ψεύδεταί γε· οὐ γὰρ θέμις αὐτῷ. ΄ ΄ Καὶ πολὺν μὲν χρόνον ἠπόρουν τί ποτε λέγει· ἔπειτα μόγις πάνυ ἐπὶ ζήτησιν αὐτοῦ τοιαύτην τινὰ ἐτραπόμην.


Traduction au plus près du texte :

Examinez (impératif aor : ordre particulier et momentané) bien en vue de quoi je dis cela : en effet je dois vous apprendre d'où est née la calomnie contre moi. En effet, moi, ayant entendu cela, je réfléchissais ainsi : " que peut bien vouloir dire le dieu et que dit-il à mots couverts? Car moi, pour sûr, ni peu ni prou je n'ai conscience pour moi-même d'être sage-savant; que peut-il donc bien vouloir dire, en prétendant que je suis le plus sage-savant? Non, en effet, à l'évidence, il ne ment pas, assurément ; car il n'en a pas le droit . " Et pendant longtemps je fus dans l'embarras quant à ce qu'il pouvait vouloir dire; ensuite, tout à fait à contre cœur, je me suis livré à une enquête à ce sujet, qui fut telle (= que voici) .



Mots de liaisons


impiété justice recherche Socrate

Valid XHTML 1.0!