Evandre - 10 Horatius Coclès (4)

           

10 Horatius Coclès (4) (Histoire de Rome Livre 02, Tite Live)

Format pdf : Texte au format PDF

outils de compréhension divers

10 - 1 Cum hostes adessent, pro se quisque in urbem ex agris demigrant; urbem ipsam saepiunt praesidiis. 2 Alia muris, alia Tiberi objecto videbantur tuta: pons Sublicius iter paene hostibus dedit, ni unus vir fuisset, Horatius Cocles; id munimentum illo die fortuna urbis Romanae habuit. 3 Qui positus forte in statione pontis cum captum repentino impetu Janiculum atque inde citatos decurrere hostes vidisset trepidamque turbam suorum arma ordinesque relinquere, reprehensans singulos, obsistens obtestansque deum et hominum fidem testabatur 4 nequiquam deserto praesidio eos fugere; si transitum ponte a tergo reliquissent, jam plus hostium in Palatio Capitolioque quam in Janiculo fore. Itaque monere, praedicere ut pontem ferro, igni, quacumque vi possint, interrumpant: se impetum hostium, quantum corpore uno posset obsisti, excepturum.

5- Vadit inde in primum aditum pontis, insignisque, inter conspecta cedentium pugnae terga, obversis comminus ad ineundum proelium armis, ipso miraculo audaciae obstupefecit hostes. 6 Duos tamen cum eo pudor tenuit, Sp. Larcium ac T. Herminium, ambos claros genere factisque. 7 Cum his primam periculi procellam et quod tumultuosissimum pugnae erat parumper sustinuit; deinde eos quoque ipsos, exigua parte pontis relicta, revocantibus qui rescindebant, cedere in tutum coegit. 8 Circumferens inde truces minaciter oculos ad proceres Etruscorum nunc singulos provocare, nunc increpare omnes: "servitia regum superborum, suae libertatis immemores, alienam oppugnatum venire." 9 Cunctati aliquamdiu sunt, dum alius alium, ut proelium incipiant, circumspectant ; pudor deinde commovit aciem, et, clamore sublato, undique in unum hostem tela conjiciunt. 10 Quae cum in objecto cuncta scuto haesissent, neque ille minus obstinatus ingenti pontem obtineret gradu, jam impetu conabantur detrudere virum, cum simul fragor rupti pontis, simul clamor Romanorum alacritate perfecti operis sublatus, pavore subito impetum sustinuit.

11 Tum Cocles "Tiberine pater" inquit, "te, sancte, precor, haec arma et hunc militem propitio flumine accipias." Ita, sic armatus, in Tiberim desiluit, multisque superincidentibus telis, incolumis ad suos tranavit, rem ausus plus famae habituram ad posteros quam fidei. 12 Grata erga tantam virtutem civitas fuit; statua in comitio posita; agri quantum uno die circumaravit, datum. 13 Privata quoque inter publicos honores studia eminebant; nam in magna inopia pro domesticis copiis unusquisque ei aliquid , fraudans se ipse victu suo, contulit.




Cum hostes adessent,

pro se quisque

demigrant

in urbem ex agris ;

urbem ipsam saepiunt praesidiis.

Alia videbantur tuta

muris,

alia Tiberi objecto :

pons Sublicius

iter paene hostibus dedit,

ni unus vir fuisset,

Horatius Cocles;

illo die

fortuna urbis Romanae

id habuit munimentum .

Qui positus forte in statione pontis

cum vidisset

captum <esse> repentino impetu Janiculum

atque inde citatos decurrere hostes

trepidamque turbam suorum

arma ordinesque relinquere,

reprehensans singulos,

obsistens

obtestansque deum et hominum fidem

testabatur

nequiquam deserto praesidio eos fugere;

si reliquissent

transitum ponte

a tergo ,

jam fore plus hostium

in Palatio Capitolioque

quam in Janiculo .

"Itaque monere, praedicere

ut pontem interrumpant

ferro, igni,

quacumque vi possint :

se excepturum impetum hostium,

quantum corpore uno posset obsisti. "

Vadit inde in primum aditum pontis,

insignisque

inter terga conspecta

cedentium pugna

obversis armis

ad ineundum proelium comminus ,

ipso miraculo audaciae

obstupefecit hostes.

Duos tamen cum eo pudor tenuit,

Sp. Larcium ac T. Herminium,

ambos claros genere factisque.


Cum his

parumper sustinuit

primam periculi procellam

et quod pugnae tumultuosissimum erat ;

deinde eos quoque ipsos coegit

cedere in tutum

exigua parte pontis relicta

revocantibus qui rescindebant .

Circumferens inde minaciter

truces oculos

ad proceres Etruscorum

nunc singulos provocare,

nunc increpare omnes:

"servitia regum superborum,

suae libertatis immemores

alienam oppugnatum venire."

Cunctati aliquamdiu sunt,

dum alius alium circumspectant

ut proelium incipiant ;

pudor deinde commovit aciem, et

clamore sublato undique

in unum hostem tela conjiciunt.

Quae cum cuncta

in objecto scuto haesissent,

neque ille minus obstinatus

ingenti gradu


pontem obtineret ,

jam conabantur

impetu detrudere virum,

cum simul fragor rupti pontis,

simul clamor Romanorum,

alacritate perfecti operis sublatus,


pavore subito

impetum sustinuit.

Tum Cocles

"Tiberine pater"

inquit,

"te sancte precor,

accipias haec arma et hunc militem

propitio flumine ."

Ita

sic armatus

in Tiberim desiluit

multisque superincidentibus telis


incolumis

ad suos tranavit,

ausus

rem plus famae habituram ad posteros


quam fidei.

Civitas fuit grata

erga tantam virtutem ;

statua in comitio posita;

quantum agri uno die circumaravit,


datum <est>.

Privata quoque studia eminebant

inter publicos honores ;

nam in magna inopia

pro domesticis copiis

unusquisque ei aliquid contulit,

fraudans se ipse

victu suo.

Comme les ennemis arrivaient,

chacun pour sa part

ils déménagent

à Rome en quittant les champs;

ils entourent Rome elle-même de postes de garde.

Certaines choses semblaient en sécurité

à cause des murailles,

d'autres à cause du Tibre qui faisait obstacle:

le pont Sublicius

donna presque un passage aux ennemis

s'il n'y avait eu un unique héros,

Horatius Coclès;

ce jour-là

la fortune de la ville de Rome

eut cela (= cet homme) comme rempart.

car celui-ci, placé par hasard à la garde du pont,

comme il avait vu

que le Janicule avait été pris par un assaut soudain,

que, de là, les ennemis, à toute vitesse, dévalaient,

et que la foule tremblante de ses compagnons

abandonnaient leurs armes et leur poste,

les retenant sans cesse un par un,

leur tenant tête,

et invoquant l'appui des dieux et des hommes,

il affirmait

qu'ils s'enfuyaient en vain de leur poste déserté;

s'ils laissaient

le passage par le pont

derrière eux,

bientôt il y aurait plus d'ennemis

sur le Palatin et sur le Capitole

que sur le Janicule.

Par conséquent il les invite, les exhorte

à couper le pont

par le fer, le feu,

n'importe quel moyen efficace qu'ils peuvent:

lui, il soutiendrait l'assaut des ennemis,

autant qu'il pourrait leur tenir tête avec un seul corps."

Il s'avance ensuite vers le premier accès du pont,

et, remarquable,

parmi les dos visibles

de ceux qui abandonnaient les combats

avec ses armes retournées (abl abs)

pour engager le combat de près,

par le prodige même de sa bravoure,

il frappa de stupeur les ennemis .

Cependant, l'honneur en retint deux avec lui,

Spurius Larcium et Titus Herminius,

tous les deux illustres par leur naissance et leurs exploits.

Avec eux,

il soutint momentanément

la première bourrasque du danger,

et ce qui, du combat, était le plus furieux ;

ensuite, il les força eux-mêmes aussi

à se replier en sécurité,

alors qu'une toute petite partie du pont subsistait,

et que ceux qui le coupaient <les> rappelaient.

Alors, jetant tout autour, de façon menaçante,

des regards (métonymie) farouches

vers les officiers des Etrusques,

tantôt il les provoque un par un,

tantôt il les apostrophe tous :

" c'est en tant que bandes d'esclaves de rois orgueilleux,

oublieux de leur propre liberté,

qu'ils viennent assiéger (supin) celle d'autrui."

Ils hésitèrent un petit moment,

pendant qu'ils se regardaient les uns les autres,

afin de commencer le combat;

l'honneur ensuite mit en mouvement la ligne de bataille, et ,

une clameur s'étant élevée de toutes parts,

contre leur unique ennemi ils jettent tous leurs traits.

Et comme absolument tous ceux-ci

s'étaient fichés sur le bouclier placé en obstacle,

et que ce héros, pas moins résolu,

d'un écart de pieds impressionnant (les jambes largement écartées)

barrait le pont,

déjà ils s'efforçaient

par leur assaut d'expulser le héros,

lorsqu'en même temps le fracas du pont rompu,

et en même temps une clameur des Romains,

poussée en raison de la joie <suscitée par> l'ouvrage achevé,

à cause d'une frayeur soudaine,

retint leur assaut.

Alors Coclès

"ô père Tibre,"

dit-il,

" toi, ô vénérable, je t'en prie,

recueille ces armes et ce soldat

dans un fleuve favorable."

Par conséquent,

ainsi armé

il sauta dans le Tibre

et , malgré les nombreux traits qui lui tombaient dessus,

sain et sauf,

il traversa à la nage vers les siens,

ayant eu l'audace

d'un exploit qui devait être considéré comme plus digne de renommée pour la postérité,

que comme digne de foi.

L'état fut reconnaissant

à l'égard d'un si grand héroïsme;

sa statue fut placée sur le comitium ;

autant de terre qu' en un seul jour il entoura d'un sillon

lui fut accordé.

Des témoignages d'estime privés aussi s'élevaient

au milieu des honneurs publics;

en effet, pendant cette grande disette,

en proportion de leurs ressources domestiques,

chacun lui apporta quelque chose,

en se frustrant (dépouillant) lui-même

de ses vivres.


Texte entier de l'épisode d'Horatius Coclès



10 - Cum hostes adessent, pro se quisque in urbem ex agris demigrant; urbem ipsam saepiunt praesidiis. Alia muris, alia Tiberi objecto videbantur tuta: pons Sublicius iter paene hostibus dedit, ni unus vir fuisset, Horatius Cocles; id munimentum illo die fortuna urbis Romanae habuit. Qui positus forte in statione pontis cum captum repentino impetu Janiculum atque inde citatos decurrere hostes vidisset trepidamque turbam suorum arma ordinesque relinquere, reprehensans singulos, obsistens obtestansque deum et hominum fidem testabatur nequiquam deserto praesidio eos fugere; si transitum ponte a tergo reliquissent, jam plus hostium in Palatio Capitolioque quam in Janiculo fore. Itaque monere, praedicere ut pontem ferro, igni, quacumque vi possint, interrumpant: se impetum hostium, quantum corpore uno posset obsisti, excepturum.

Vadit inde in primum aditum pontis, insignisque inter conspecta cedentium pugnae terga obversis comminus ad ineundum proelium armis, ipso miraculo audaciae obstupefecit hostes. Duos tamen cum eo pudor tenuit, Sp. Larcium ac T. Herminium, ambos claros genere factisque. Cum his primam periculi procellam et quod tumultuosissimum pugnae erat parumper sustinuit; deinde eos quoque ipsos exigua parte pontis relicta revocantibus qui rescindebant cedere in tutum coegit. Circumferens inde truces minaciter oculos ad proceres Etruscorum nunc singulos provocare, nunc increpare omnes: servitia regum superborum, suae libertatis immemores alienam oppugnatum venire. Cunctati aliquamdiu sunt, dum alius alium, ut proelium incipiant, circumspectant; pudor deinde commovit aciem, et clamore sublato undique in unum hostem tela conjiciunt. Quae cum in objecto cuncta scuto haesissent, neque ille minus obstinatus ingenti pontem obtineret gradu, jam impetu conabantur detrudere virum, cum simul fragor rupti pontis, simul clamor Romanorum, alacritate perfecti operis sublatus, pavore subito impetum sustinuit.

Tum Cocles "Tiberine pater" inquit, "te sancte precor, haec arma et hunc militem propitio flumine accipias." Ita sic armatus in Tiberim desiluit multisque superincidentibus telis incolumis ad suos tranavit, rem ausus plus famae habituram ad posteros quam fidei. Grata erga tantam virtutem civitas fuit; statua in comitio posita; agri quantum uno die circumaravit, datum. Privata quoque inter publicos honores studia eminebant; nam in magna inopia pro domesticis copiis unusquisque ei aliquid, fraudans se ipse victu suo, contulit. (339 mots)



VOCABULAIRE :

Fréquence 1

a, prép. : + Abl. : à partir de, après un verbe passif = par

ac, conj. : et, et aussi

accipio, is, ere, cepi, ceptum : recevoir, apprendre (acceptus, a, um : bien accueilli, agréable)

acies, ei, f. : ligne de bataille

ad, prép. + Acc. : vers, à, près de

adsum, es, esse, adfui : être présent, assister, aider

ager, agri, m. : terre, territoire, champ

alienus, a, um : 1. d'autrui, étranger 2. éloigné, déplacé, désavantageux

aliquis, a, id : quelqu'un, quelque chose

alius, a, ud : autre, un autre

arma, orum, n. : les armes

audeo, es, ere, ausus sum : oser

capio, is, ere, cepi, captum : prendre

cedo, is, ere, cessi, cessum : 1. aller, marcher 2. s'en aller, se retirer 3. aller, arriver 4. céder, concéder

civitas, atis, f. : cité, état

cogo, is, ere, egi, actum : 1. assembler, réunir, rassembler, 2. concentrer, condenser 3. pousser de force, forcer

copia, ae, f. : l'abondance, la possibilité, la faculté (pl. les richesses, les troupes)

corpus, oris, n. : corps

cuncti, ae, a : tous ensemble

deinde, adv. : ensuite

deus, i, m. : le dieu

dies, ei, m. et f. : jour

do, das, dare, dedi, datum : donner

dum, conj. : 1. + ind. = pendant que, jusqu'à ce que 2. + subj. : pourvu que, le temps suffisant pour que

duo, ae, o : deux

eo, is, ire, ivi, itum : aller

eo, adv. : là; à ce point (souvent suivi de ut = que)

et, conj. : et, aussi

ex, prép. : (+abl) hors de, de

facio, is, ere, feci, factum : faire

fama, ae, f. : la nouvelle, la rumeur, la réputation

ferrum, i, n. : fer, outil ou arme de fer

fides, ei, f. : 1. la foi, la confiance 2. le crédit 3. la loyauté 4. la promesse, la parole donnée 5. la protection

flumen, inis, n. : cours d'eau, fleuve, rivière

fortuna, ae, f. : fortune, chance

fugio, is, ere, fugi : s'enfuir, fuir

genus, eris, n. : race, origine, espèce

habeo, es, ere, bui, bitum : avoir (en sa possession), tenir (se habere : se trouver, être), considérer comme

hic, haec, hoc : ce, cette, celui-ci, celle-ci

homo, inis, m. : homme, humain

honos, oris, m. : l'honneur, l'hommage, la charge, la magistrature, les honoraires

hostis, is, m. : ennemi

ignis, is, m. : feu

ille, illa, illud : adjectif : ce, cette(-là) ; pronom : celui-là, celle-là, cela.

impetus, us, m. : mouvement en avant, élan, assaut

in, prép. : (acc. ou abl.) dans, sur, contre

inde, adv. : de là, ensuite, donc

ingens, entis : immense, énorme

inter, prép. + Acc. : parmi, entre

ipse, a, um : (moi, toi, lui,...) même

is, ea, id : ce, cette ; celui-ci, celle-ci

ita, adv. : ainsi, de cette manière ; ita... ut, ainsi que

itaque, conj. : c'est pourquoi, aussi, par conséquent

iter, itineris, n. : chemin

jam, adv. : déjà, à l'instant

magnus, a, um : grand

miles, itis, m. : soldat

multus, a, um : en grand nombre (surtout au pl. : nombreux)

nam, conj. : de fait, voyons, car

nunc, adv. : maintenant

oculus, i, m. : oeil

omnis, e : tout

opus, operis, n. : le travail (opus est mihi = j'ai besoin)

pars, partis, f. : partie, côté

pater, tris, m. : père, magistrat, sénateur

periculum, i, n. : 1. l'essai, l'expérience 2. le danger, le préril

pono, is, ere, posui, situm : 1. poser 2. déposer 3. placer, disposer 4. installer 5. présenter, établir

possum, potes, posse, potui : pouvoir

praesidium, ii, n. : garde

primus, a, um : premier (comparatif : prior)

pro, prép. : + Abl. : devant, pour, à la place de, en considération de, en proportion de

proelium, ii, n. : combat

quantus, a, um, pr. excl et interr : quel (en parlant de grandeur); autant que

quoque, adv. : aussi

relinquo, is, ere, reliqui, relictum : laisser, abandonner

res, rei, f. : la chose, l'événement, la circonstance, l'affaire judiciaire; les biens

rex, regis, m. : le roi

si, conj. : si

sic, adv. : ainsi ; sic... ut : ainsi... que

simul, inv. : adv. en même temps, conj : dès que

singuli, ae, a : pl. chacun en particulier, chacun un, un par un

studium, ii, n. : 1. le zèle, l'ardeur 2. l'affection, l'attachement; le témoignage d'estime ou d'affection 3. l'intérêt, la passion, l'étude

sum, es, esse, fui : être ; en tête de phrase : il y a

suus, a, um : adj. : son; pronom : le sien, le leur

tamen, adv. : cependant

tantus, a, um : si grand ; -... ut : si grand... que

telum, i, n. : trait (javelot ou flèche)

teneo, es, ere, ui, tentum : 1. tenir, diriger, atteindre 2. tenir, occuper 3. tenir, garder 4. maintenir, soutenir, retenir 5. lier 6. retenir, retarder, empêcher

tollo, is, tollere, sustuli, sublatum : 1. soulever, élever, porter, élever 2. lever, enlever, supprimer

tu, tui : tu, te, toi

tum, adv. : alors

unus, a, um : un seul, un

urbs, urbis, f. : ville

ut, conj. : + ind. : quand, depuis que; + subj; : pour que, que, de (but ou verbe de volonté), de sorte que (conséquence) adv. : comme, ainsi que

venio, is, ire, veni, ventum : venir

video, es, ere, vidi, visum : voir (videor, eris, eri, visus sum : paraître, sembler)

vir, viri, m. : homme ( par opp. à mulier, femme ), mari., héros

virtus, utis, f. : courage, honnêteté, héroïsme

vis, -, f. : force, moyen efficace


Fréquence 2

cito, as, are : appeler, convoquer

clamor, oris, m. : clameur, cri

clarus, a, um : célèbre

confero, fers, ferre, tuli, latum : 1. apporter, amasser 2. rapprocher, 3. faire porter sur; me - : se réfugier

desero, is, ere, ui, desertum : abandonner

factum, i, n. : le fait, l'action, le travail, l'ouvrage

forte, adv. : par hasard

gradus, us, m. : pas, degré

gratus, a, um : agréable, reconnaissant

haereo, es, ere, haesi, haesum : être attaché

incipio, is, ere, cepi, ceptum : commencer

libertas, atis, f. : la liberté

murus, i, m. : mur, muraille

plus, adv. : plus, davantage

posterus, a, um : suivant ; in posterum : à l'avenir; posteri,orum : la postérité

precor, aris, atus sum : prier, supplier

privatus, a, um : privé

publicus, a, um : public

pudor, oris, m. : honte, sens de l'honneur, dignité

pugna, ae, f. : la bataille, le combat, le pugilat

pugno, as, are : combattre

quantum, ... tantum : autant... autant

servitium, i, n. : la servitude, la condition d'esclave, l'esclavage

sustineo, es, ere, tinui, tentum : soutenir, supporter

tergum, i, n. : dos (a tergo : par derrière)

turba, ae, f. : foule, désordre, émoi

tutus, a, um : en sécurité, sûr

undique, adv. : de toutes parts, de tous côtés


Fréquence 3

aditus, us, m. : accès

clamo, as, are : crier

conor, aris, ari : essayer

emineo, es, ere, ui, - : s'élever au-dessus de, être saillant

exiguus, a, um : exigu, petit

incolumis, e : sain et sauf

inopia, ae, f. : pauvreté, manque, disette

moneo, es, ere, ui, itum : avertir, engager à

obtineo, es, ere, tinui, tentum : 1. tenir solidement 2. avoir en pleine possession 3. maintenir, conserver

paene, adv. : presque

pons, pontis, m. : le pont

queo, is, ire, ii ou ivi, itum : pouvoir

revoco, as, are : rappeler

rumpo, rupi, ruptum, ere : briser, faire éclater, enfoncer ; enfreindre

sanctus, a, um : sacré, saint, vénérable


Fréquence 4

ambo, ambae, o : les deux ensemble

audacia, ae, f. : audace

indo, is, ere, indidi, inditum : mettre sur, mettre dans, donner un nom

insignis, e : remarquable, extraordinaire

ni, conj. : si... ne... pas

pavor, oris, m. : peur

scutum, i, n. : le bouclier

subitus, a, um : soudain, subit

trepidus, a, um : tremblant, frémissant


Ne pas apprendre

alacritas, atis, f. : la vivacité, l'ardeur, l'entrain, la joie

aliquamdiu, inv. : assez longtemps

armatus, a, um : en armes, armé

Capitolium, ii, n. : le Capitole

circumaro, as, are : entourer en labourant

circumfero, fers, ferre, tuli, latum : porter autour

circumspecto,as, are : regarder attentivement, examiner

Cocles, itis, m. : Coclès

comitium, i, n. : le comitium (lieu de réunion du peuple) ; comitia, orum : les comices, l'assemblée générale du peuple

comminus, adv. : de près

commoveo, es, ere, movi, motum : 1. pousser, déplacer 2. agiter 3. émouvoir (commotus, a, um : en mouvement, ému, agité)

conjicio, is, ere, jeci, jectum : jeter, faire entrer dans ou sur

conspicio, is, ere, spexi, spectum : apercevoir

cunctor, aris, ari : hésiter

decurro, is, ere, cucurri, cursum : descendre en courant, se précipiter

demigro, as, are : changer de séjour, émigrer

desilio, is, ere, silui, sultum : sauter de

detrudo, is, ere, trusi, trusum : pousser de haut en bas, chasser, déloger

domesticus, a, um : privé, domestique

erga, prép.+ acc. : devant, en face de; à l'égard de

Etruscus, a, um : étrusque

excipio,is,ere, cepi, ceptum : retirer, recueillir, recevoir, supporter, guetter

fore, infinitif futur de esse

fragor, oris, m. : le craquement, le fracas

fraudo, as, are : faire du tort par fraude à qqn (acc)

Horatius, ii, m. : Horace

immemor, oris : oublieux

increpo, is, ere, crepui, crepitum : faire du bruit, blâmer

inops, opis : sans ressources, pauvre

interrumpo, is, ere, rupi, ruptum : interrompre

Janiculum, i : le Janicule

Larcius, i, m. : Larcius

milito, as, are : être soldat

minaciter, adv. : de manière menaçante

minus, adv. : moins

miraculum, i, n. : chose, spectacle étonnant

munimentum, i, n. : rempart, défense

nequiquam, adv. : en vain, inutilement

objicio, is, ere, jeci, jectum : jeter devant, placer devant, exposer, reprocher

obsisto, is, ere, stiti, - : se placer devant, se dresser contre, résister à

obstinatus, a, um : obstiné, résolu

obstupefacio,is,ere : frapper de stupeur, paralyser

obtestor, aris, ari : attester, supplier, conjurer

obverto, is, ere, verti, versum : tourner vers

operio, is, ire, perui, pertum : couvrir, fermer

oppugno, as, are : assiéger, attaquer (une ville)

ordo, inis, m. : le rang, l'ordre, la file (de soldats), la centurie

Palatium, ii, n. : le mont Palatin, le palais

parumper, adv. : un peu, pour un instant, momentanément

perfectus, a, um : achevé, parfait

praedico, is, ere, dixi, dictum : dire avant, fixer d'avance, déterminer

procella, ae, f. : la tempête

proceres, um, m. : les personnages éminents, les grands

propitius, a, um : propice, favorable

provoco, as, are : appeler dehors, provoquer, exciter, rivaliser ; en appeler , prendre partie

repentinus, a, um : soudain

reprehenso, as, are : retenir, arrêter

rescindo, is, ere; scidi, scissum : séparer, ouvrir, détruire, casser

saepio, is, ire, saepsi, saeptum : entourer d'une haie, enfermer

Sp, n. pr. : abréviation de Spurius

statio, onis, f. : poste de garde

sublatus, a, um : élevé, fort

superincido, is, ere : tomber d'en haut sur

T, n. pr. : abréviation de Titus

testor, aris, ari : témoigner, attester, démontrer

Tiberinus, i, m. : le Tibre

trano, as, are : nager à travers

transitus, us, m. : passage, traversée

trux, trucis : farouche, sauvage

tumultuosus,a,um : plein de trouble, bruyant, turbulent, alarmant

unusquisque, chacun, chaque

vado, is, ere : aller


Valid XHTML 1.0!