Evandre - 01 Utilisons bien notre courte existence

           

01 Utilisons bien notre courte existence (De brevitate vitae, Sénèque)

Format pdf : Texte au format PDF

la vie n'est pas si brève que ça!

De brevitate vitae 01

Il faut bien utiliser notre courte existence


Major pars mortalium, Pauline, de naturae malignitate conqueritur, quod in exiguum aevi gignimur, quod haec tam velociter, tam rapide dati nobis temporis spatia decurrunt, adeo ut exceptis admodum paucis ceteros in ipso vitae apparatu vita destituat. Nec huic publico, ut opinantur, malo turba tantum et inprudens vulgus ingemuit: clarorum quoque virorum hic adfectus querellas evocavit. Inde illa maximi medicorum exclamatio est, « vitam brevem esse,

longam artem »; inde Aristotelis cum rerum natura exigentis minime conveniens sapienti viro lis est: « aetatis illam animalibus tantum indulsisse ut quina aut dena saecula educerent, homini in tam multa ac magna genito tanto citeriorem terminum stare. » Non exiguum temporis habemus, sed multum perdimus. Satis longa vita et in maximarum rerum consummationem large data est, si tota bene collocaretur; sed ubi per luxum ac neglegentiam diffluit, ubi nulli bonae rei impenditur, ultima demum necessitate cogente, quam ire non intelleximus transisse sentimus. Ita est: non accipimus brevem vitam sed facimus, nec inopes

ejus sed prodigi sumus. Sicut amplae et regiae opes, ubi ad malum dominum pervenerunt, momento dissipantur, at quamvis modicae, si bono custodi traditae sunt, usu crescunt, ita aetas nostra bene disponenti multum patet.



Vocabulaire classé par ordre alphabétique :

accipio,is,ere,cepi,ceptum : recevoir

adfectus,us : sentiment, impression

admodum : tout au plus

aetas,atis : vie,existence,âge

aevum,i : durée de la vie, vie

apparatus,us : préparatif

citerior,ius : plus rapproché, plus proche

clarus,a,um : illustre, célèbre

colloco,as,are : placer (de l’argent), faire un placement

conqueror,eris,i : se plaindre (de : + abl) , déplorer

consummatio,onis, f : achèvement, réalisation, consommation

conveniens,entis : qui convient

cresco,is,ere,crevi,cretum : croître, grandir

custos,odis,m : le gardien, l’intendant

decurro,is,ere,curri,cursum : se précipiter, défiler,filer

demum : précisément, seulement

deni,ae,a : dix par dix

destituo,is,ere,ui,utum : abandonner, planter (décevoir)

diffluo,is,ere,uxi,uxum : se répandre, s’épuiser

dis-pono,is,ere,posui,positum : disposer, ordonner, régler

e-duco,is,ere,duxi,ductum : traîner, prolonger, tirer en longueur

evoco,as,are : provoquer, susciter

exclamatio,onis : le cri

exigo,is,ere,egi (cum + abl) : adresser des remontrances à

exiguum,i,n : une faible quantité

gigno,is,ere,genui,genitum : engendrer, créer

impendo,is,ere + datif : dépenser pour, consacrer à

imprudens,entis : ignorant, mal avisé

in + acc : dans, pour

inde : de là, par suite

indulgeo,es,ere, dulsi + datif : donner généreusement

in-gemo,is,ere,gemui,gemitum + datif : se mettre à gémir sur

inops,opis + génitif : qui manque de

large : généreusement, largement, avec largesse

lis,litis,f : le procès, le différend

luxus,us : luxe

malignitas,atis f : méchanceté, parcimonie, avarice

malum,i,n : le mal, le malheur

medicus,i,m : le médecin

minime : pas du tout

modicus,a,um : modique, modeste

necessitas,atis : nécessité, destin, loi inéluctable

neglegentia,ae : nonchalance, insouciance

opes,um : richesse, abondance, ressources

opinor,aris,ari : juger, estimer, préjuger

pateo,es,ere,ui : être ouvert, être étendu

perdo,is,ere,didi,ditum : perdre, gaspiller, gâcher

prodigus,a,um + génitif : prodigue de, qui gaspille

quamvis : bien que, quoique

querella,ae : plainte, lamentation

quini, ae,a : cinq par cinq

rapide : de façon dévorante

saeculum,i : génération

sentio,is,ire : comprendre, se rendre compte

spatium,ii : espace

tempus,oris : temps

trans-eo,is,ire : passer, s’écouler

turba,ae : foule (en désordre)

usus,us,m : l’usage, l’utilisation

velociter : rapidement

vulgus,i : foule, masse indifférenciée



Grammaire :

emplois de in

formation des adverbes

adeo ...ut + subj

tantum...ut + subj

ut + ind

sicut...ita

tanto + comparatif

comparatifs et superlatifs irréguliers

déclinaison de nullus

distributifs


Document complémentaire :

Charles Baudelaire : Le Guignon (les Fleurs du Mal 1858)


Pour soulever un poids si lourd,

Sisyphe, il faudrait ton courage!

Bien qu’on ait du coeur à l’ouvrage,

L’Art est long et le temps est court.


Loin des sépultures célèbres,

Vers un cimetière isolé

Mon coeur, comme un tambour voilé,

Va battant des marches funèbres.


- Maint joyau dort enseveli

Dans les ténèbres et l’oubli,

Bien loin des pioches et des sondes;


Mainte fleur épanche à regret

Son parfum doux comme un secret

Dans les solitudes profondes.






Mots de liaisons


malheur mort temps

Valid XHTML 1.0!