Evandre - 09 Histoire et idéal perdu

           

09 Histoire et idéal perdu (Catilina, Salluste)

Format pdf : Texte au format PDF

idéalisation du passé

Salluste, Catilina IX


Un paradis perdu


IX- Igitur domi militiaeque boni mores colebantur; concordia maxuma, minuma avaritia erat; jus bonumque apud eos non legibus magis quam natura valebat. Jurgia discordias simultates cum hostibus exercebant, cives cum civibus de virtute certabant. In suppliciis deorum magnifici, domi parci, in amicos fideles erant. Duabus his artibus, audacia in bello, ubi pax evenerat aequitate, seque remque publicam curabant. Quarum rerum ego maxuma documenta haec habeo, quod in bello saepius vindicatum est in eos, qui contra imperium in hostem pugnaverant quique tardius revocati proelio excesserant, quam qui signa relinquere aut pulsi loco cedere ausi erant; in pace vero quod beneficiis magis quam metu imperium agitabant et accepta injuria ignoscere quam persequi malebant.



Traduction juxta-linéaire :

IX- Igitur Ainsi,

domi militiaeque en temps de paix et en temps de guerre,

boni mores colebantur; les bonnes moeurs (les vertus) étaient cultivées ;

concordia maxuma ... erat, la concorde était très grande,

minuma avaritia; la cupidité très petite ;

jus bonumque le droit (le juste) et le bien

... valebat apud eos avaient de la force chez eux (=les anciens Romains)

non legibus magis quam natura. moins à cause des lois que de la nature.

... exercebant... cives Les citoyens manifestaient

jurgia discordias simultates des querelles, des disputes, des haines (parataxe)

cum hostibus, à l’égard des ennemis de l’état,

de virtute certabant <mais>(asyndète) ils rivalisaient de vertu

cum civibus. avec leurs concitoyens.

In suppliciis deorum dans les sacrifices aux dieux

Magnifici ... , erant ils étaient fastueux,

domi parci, économes à la maison,

in amicos fideles. fidèles pour leurs amis.

Duabus his artibus, Par ces deux moyens,

audacia in bello, <à savoir>par le courage à la guerre

ubi pax evenerat <mais : asyndète> lorsque la paix était arrivée

aequitate, par l’équité,

seque remque publicam curabant. ils prenaient soin d’eux-mêmes et de l’état.

Quarum rerum Et de ces faits, (relatif de liaison)

ego maxuma documenta haec habeo, moi, j’ai comme preuves très solides cela

quod <à savoir> que

in bello dans la guerre,

saepius vindicatum est on a sévi plus souvent

in eos, qui ... pugnaverant contre ceux qui avaient combattu

contra imperium malgré les ordres

in hostem contre l’ennemi de l’état

quique ... revocati et qui, rappelés en arrière,

tardius proelio excesserant, étaient sortis trop tard du combat,

quam qui ... ausi erant que <contre ceux> qui avaient osé

signa relinquere abandonner les enseignes (=déserter)

aut pulsi ou, repoussés en arrière,

loco cedere; se retirer de leur poste (= abandonner leur poste) ;

in pace vero et même pendant la paix,

quod ... imperium agitabant <à savoir > qu’ils exerçaient le pouvoir

beneficiis magis quam metu par des bienfaits plus que par la crainte,

et ... malebant et qu’ils préféraient,

accepta injuria une injustice ayant été reçue (subie),

ignoscere quam persequi. pardonner que poursuivre en justice.



Traduction au plus près du texte :


Ainsi, en temps de paix et en temps de guerre, les bonnes moeurs (les vertus) étaient cultivées, la concorde était très grande, la cupidité très petite ; le droit et le bien avaient de la force chez eux (=les anciens Romains) moins à cause des lois que de la nature. Les citoyens manifestaient des querelles, des disputes, des haines à l’égard des ennemis de l’état, <mais> ils rivalisaient de vertu avec leurs concitoyens. Ils étaient fastueux dans le culte des dieux, économes à la maison, fidèles pour leurs amis. Par ces deux moyens, <à savoir> le courage à la guerre, <mais> lorsque la paix était arrivée par l’équité, ils prenaient soin d’eux-mêmes et de l’état. Et de ces faits, moi, j’ai comme preuves très solides cela, <à savoir> que, dans la guerre, on a sévi plus souvent contre ceux qui avaient combattu contre l’ennemi malgré les ordres et qui, rappelés en arrière, étaient sortis trop tard du combat, que <contre ceux> qui avaient osé abandonner les enseignes (=déserter) ou, repoussés en arrière, se retirer de leur poste (= abandonner leur poste) ; et même pendant la paix, <à savoir > qu’ils exerçaient le pouvoir par des bienfaits plus que par la crainte, et qu’ils préféraient, une injustice ayant été subie (reçue), pardonner que poursuivre en justice.





Mots de liaisons


état guerre histoire (conceptions de) loi nature/culture vertu vice

Valid XHTML 1.0!