Evandre - 31 49 La plainte de Gallus 1

           

31 49 La plainte de Gallus 1 (Bucolique 10 Gallus, Virgile)

Format pdf : Texte au format PDF

Des rêves ... à la réalité !

Bucolique 10, v31-49


la plainte de Gallus (1) : des rêves à la réalité


Tristis at ille « Tamen cantabitis, Arcades, » inquit

« montibus haec vestris; soli cantare periti

Arcades ! O mihi tum quam molliter ossa quiescant,

vestra meos olim si fistula dicat amores!

atque utinam ex vobis unus, vestrique fuissem 35

aut custos gregis, aut maturae vinitor uvae !

Certe sive mihi Phyllis, sive esset Amyntas,

seu quicumque furor (quid tum, si fuscus Amyntas?

Et nigrae violae sunt et vaccinia nigra),

mecum inter salices, lenta sub vite jaceret, 40

serta mihi Phyllis legeret, cantaret Amyntas.

Hic gelidi fontes, hic mollia prata, Lycori,

hic nemus; hic ipso tecum consumerer aevo...

Nunc insanus amor duri me Martis in armis

tela inter media atque adversos detinet hostes. 45

Tu procul a patria (nec sit mihi credere tantum !)

Alpinas, a! dura, nives et frigora Rheni

me sine, sola, vides. A! te ne frigora laedant!

A ! tibi ne teneras glacies secet aspera plantas!



Vocabulaire dans l’ordre du texte :

tristis, e : 1. triste, affligé 2. sombre, sévère, morose

at, conj. : mais, pourtant, cependant

ille = Gallus

tamen, adv. : cependant (connecteur d’opposition à relier au v27)

canto, as, are : chanter

Arcas, adis: l'Arcadien (Arcadie, région de Grèce symbolisant un paradis bucolique)

mons, montis, m. : montagne (montibus ... vestris : datif ; cf v 11)

vester, tra, trum : votre

peritus, a, um : expert pour + inf (vocatif à relier à Arcades, comme soli), habile à, qui sait

o, inv. : ô, oh (exclamation)

tum, adv. : alors

quam, adv. = combien, comme ... !

molliter, adv. : mollement, avec douceur, dans la douceur

os, ossis, n. : os, et par métonymie, corps

quiesco, is, ere, quievi, quietum : se reposer, dormir (subj de souhait)

olim, adv. : autrefois ; un jour (à venir)

si, conj. : si

fistula, ae, f. : tuyau, flûte de Pan, syrinx

35

ac, atque, conj. : et, et aussi

utinam, inv. : pourvu que... (potentiel) !, ah, si seulement...(irréel) !

ex, prép. : (+abl) hors de, de, parmi

unus, a, um : un seul, un

custos, odis, m. : gardien

grex, gregis, m. : troupeau

maturus, a, um : mûr

vinitor, oris, m : vigneron, vendangeur

uva, ae, f. : raisin, vigne

certe, adv. : certainement, sûrement, à coup sûr, du moins

sive, (seu) inv. : sive... sive : soit... soit ; soit que ... soit que ...

Phyllis : Phyllis (nom de bergère)

Amyntas : Amyntas (nom de berger)

seu, conj. (= sive) : répété : soit... soit...

quicumque, quae-, quod- (-cun-) adj. : quel qu’il soit, quelle qu’elle soit ; quelconque

furor, oris, m. : fureur, folie furieuse ; passion ; objet de passion (amant, amante)

quid tum (s e refert) : qu’est-ce que ça fait ... en quoi est-ce important...

fuscus, a, um : noir, sombre, basané, noiraud, brun

niger, gra, grum : noir, sombre

viola, ae f : violette, pensée

vaccinium,ii, n : myrtille, airelle

40

mecum, conj.+pron. : avec moi

inter, prép. + Acc. : parmi, entre

salix, icis, f : le saule

lentus, a, um : souple, mou, apathique, indolent, impassible

vitis, is, f. : la vigne, le cep, le sarment

serta, orum, n pl : les guirlandes de fleurs

lego is, ere,legi, lectum : 1 cueillir ; 2 dire, chanter

hic, adv. : ici (sunt s e )

gelidus,a,um : gelé, glacé, très frais

fons, fontis, m. : la source, la fontaine, l'eau (poétique)

mollis, e : mou, fluide, souple, flexible, moelleux

pratum, i, n. : pré, prairie, gazon

tecum, = cum te : avec toi

consumo, is, ere, sumpsi, sumptum : employer, épuiser, user

aevum, i, n. : 1 époque, durée, temps qui passe 2 âge

nunc, adv. : maintenant ; mais en réalité

insanus, a, um : fou, aliéné, insensé, déraisonnable, qui rend fou

durus, a, um : dur, cruel, insensible

Mars, Martis, m. : Mars (duri Martis complète in armis)

in, prép. : (acc. ou abl.) dans, sur, contre

arma, orum, n. : les armes

45

telum, i, n. : trait (javelot ou flèche)

medius, a, um : qui est au milieu, en son milieu

adversus, a, um : contraire, hostile

detineo, es, ere, tinui, tentum : tenir éloigné, retenir, tenir captif, enchaîner

hostis, is, m. : ennemi

procul, adv. : loin, au loin, de loin ; procul a (ab) prép + abl : loin de

patria, ae, f. : patrie

nec + subj de souhait ou de regret : négation archaïque, conservée dans les formules quasi-proverbiales ; nec mihi sit + inf = nec mihi liceat : qu’il ne me soit pas permis de ... , puissé-je ne pas ...

credo, is, ere, didi, ditum : I. 1. confier en prêt 2. tenir pour vrai 3. croire II. avoir confiance, se fier

tantus, a, um : si grand ; tantum : adj substantivé au neutre : = un si grand malheur

Alpinus, a, um : des Alpes

a ! : interjection : hélas ! ah !

frigus, oris, n. : le froid, la froidure, le frimas

Rhenus, i, m. : le Rhin

sine, prép. : + Abl. : sans ; me sine = sine me

video, es, ere, vidi, visum : voir

ne, conj. + subj. : que (verbes de crainte et d'empêchement), pour que ne pas, de ne pas (verbes de volonté) ; négation du souhait : pourvu que ... ne ... pas

laedo, is, ere, si, sum : blesser, endommager, nuire à

glacies, ei, f. : la glace

seco, as, are, secui, sectum : couper, taillader

asper, era, erum : sévère, rude, dure, vive

planta, ae, f. : la plante (du pied), et , par métonymie, le pied


Vocabulaire alphabétique :

a ! : interjection : hélas ! ah !

ac, atque, conj. : et, et aussi

adversus, a, um : contraire, hostile

aevum, i, n. : 1 époque, durée, temps qui passe 2 âge

Alpinus, a, um : des Alpes

Amyntas : Amyntas (nom de berger)

Arcas, adis: l'Arcadien (Arcadie, région de Grèce symbolisant un paradis bucolique)

arma, orum, n. : les armes

asper, era, erum : sévère, rude, dure, vive

at, conj. : mais

canto, as, are : chanter

certe, adv. : certainement, sûrement, à coup sûr, du moins

consumo, is, ere, sumpsi, sumptum : employer, épuiser, user

credo, is, ere, didi, ditum : I. 1. confier en prêt 2. tenir pour vrai 3. croire II. avoir confiance, se fier

custos, odis, m. : gardien

detineo, es, ere, tinui, tentum : tenir éloigné, retenir, tenir captif, enchaîner

durus, a, um : dur

ex, prép. : (+abl) hors de, de, parmi

fistula, ae, f. : tuyau, flûte de Pan, syrinx

fons, fontis, m. : la source, la fontaine, l'eau (poétique)

frigus, oris, n. : le froid, la froidure, le frimas

furor, oris, m. : fureur, folie furieuse ; passion ; objet de passion (amant, amante)

fuscus, a, um : noir, sombre, basané, noiraud, brun

gelidus,a,um : gelé, glacé, très frais

glacies, ei, f. : la glace

grex, gregis, m. : troupeau

hic, adv. : ici

hostis, is, m. : ennemi

in, prép. : (acc. ou abl.) dans, sur, contre

insanus, a, um : fou, aliéné, insensé, déraisonnable, qui rend fou

inter, prép. + Acc. : parmi, entre

laedo, is, ere, si, sum : blesser, endommager, nuire à

lego is, ere,legi, lectum : 1 cueillir ; 2 dire, chanter

lentus, a, um : souple, mou, apathique, indolent, impassible

Mars, Martis, m. : Mars (duri Martis complète in armis)

maturus, a, um : mûr

mecum, conj.+pron. : avec moi

medius, a, um : qui est au milieu, en son milieu

mollis, e : mou, fluide, souple, flexible, moelleux

molliter, adv. : mollement, avec douceur

mons, montis, m. : montagne (montibus ... vestris : datif ; cf v 11)

ne, conj. + subj. : que (verbes de crainte et d'empêchement), pour que ne pas, de ne pas (verbes de volonté) ; négation du souhait : pourvu que ... ne ... pas

nec + subj de souhait ou de regret : négation archaïque, conservée dans les formules quasi-proverbiales ; nec mihi sit + inf = nec mihi liceat : qu’il ne me soit pas permis de ... , puissé-je ne pas ...

niger, gra, grum : noir, sombre

nunc, adv. : maintenant ; mais en réalité

o, inv. : ô, oh (exclamation)

olim, adv. : autrefois ; un jour (à venir)

os, ossis, n. : os, et par métonymie, corps

patria, ae, f. : patrie

peritus, a, um : expert pour + inf habile à, qui sait

Phyllis : Phyllis (nom de bergère)

planta, ae, f. : la plante (du pied), et , par métonymie, le pied

pratum, i, n. : pré, prairie, gazon

procul, adv. : loin, au loin, de loin ; procul a (ab) prép + abl : loin de

quam, adv. = combien, comme ... !

quicumque, quae-, quod- (-cun-) adj. : quel qu’il soit, quelle qu’elle soit ; quelconque

quid tum (s e refert) : qu’est-ce que ça fait ... en quoi est-ce important...

quiesco, is, ere, quievi, quietum : se reposer, dormir (subj de souhait)

Rhenus, i, m. : le Rhin

salix, icis, f : le saule

seco, as, are, secui, sectum : couper, taillader

serta, orum, n pl : les guirlandes de fleurs

seu, conj. (= sive) : répété : soit... soit...

si, conj. : si

sine, prép. : + Abl. : sans ; me sine = sine me

sive, (seu) inv. : sive... sive : soit... soit ; soit que ... soit que ...

tamen, adv. : cependant (connecteur d’opposition à relier au v27)

tantus, a, um : si grand ; tantum : adj substantivé au neutre : = un si grand malheur

tecum, = cum te : avec toi

telum, i, n. : trait (javelot ou flèche)

tristis, e : 1. triste, affligé 2. sombre, sévère, morose

tum, adv. : alors

unus, a, um : un seul, un

utinam, inv. : pourvu que... (potentiel) !, ah, si seulement...(irréel) !

uva, ae, f. : raisin, vigne

vaccinium,ii, n : myrtille, airelle

vester, tra, trum : votre

video, es, ere, vidi, visum : voir

vinitor, oris, m : vigneron, vendangeur

viola, ae f : violette, pensée

vitis, is, f. : la vigne, le cep, le sarment


Vocabulaire classé par ordre de fréquence :

fréquence 1 :

ac, atque, conj. : et, et aussi

arma, orum, n. : les armes

at, conj. : mais

credo, is, ere, didi, ditum : I. 1. confier en prêt 2. tenir pour vrai 3. croire II. avoir confiance, se fier

durus, a, um : dur

ex, prép. : (+abl) hors de, de, parmi

hic, adv. : ici

hostis, is, m. : ennemi

in, prép. : (acc. ou abl.) dans, sur, contre

inter, prép. + Acc. : parmi, entre

lego is, ere,legi, lectum : 1 cueillir ; 2 dire, chanter

mecum, conj.+pron. : avec moi

medius, a, um : qui est au milieu, en son milieu

mons, montis, m. : montagne

ne, conj. + subj. : que (verbes de crainte et d'empêchement), pour que ne pas, de ne pas (verbes de volonté) ; négation du souhait : pourvu que ... ne ... pas

nunc, adv. : maintenant ; mais en réalité

o, inv. : ô, oh (exclamation)

os, ossis, n. : os, et par métonymie, corps

quam, adv. = combien, comme ... !

quicumque, quae-, quod- (-cun-) adj. : quel qu’il soit, quelle qu’elle soit ; quelconque

si, conj. : si

sine, prép. : + Abl. : sans ; me sine = sine me

sive, (seu) inv. : sive... sive : soit... soit ; soit que ... soit que ...

tamen, adv. : cependant

tantus, a, um : si grand

tecum, = cum te : avec toi

telum, i, n. : trait (javelot ou flèche)

tum, adv. : alors

unus, a, um : un seul, un

vester, tra, trum : votre

video, es, ere, vidi, visum : voir


fréquence 2 :

adversus, a, um : contraire, hostile

certe, adv. : certainement, sûrement, à coup sûr, du moins

custos, odis, m. : gardien

fons, fontis, m. : la source, la fontaine, l'eau (poétique)

furor, oris, m. : fureur, folie furieuse ; passion ; objet de passion (amant, amante)

laedo, is, ere, si, sum : blesser, endommager, nuire à

olim, adv. : autrefois ; un jour (à venir)

patria, ae, f. : patrie

procul, adv. : loin, au loin, de loin ; procul a (ab) prép + abl : loin de

quiesco, is, ere, quievi, quietum : se reposer, dormir

tristis, e : 1. triste, affligé 2. sombre, sévère, morose


fréquence 3 :

aevum, i, n. : 1 époque, durée, temps qui passe 2 âge

asper, era, erum : sévère, rude, dure, vive

consumo, is, ere, sumpsi, sumptum : employer, épuiser, user

frigus, oris, n. : le froid, la froidure, le frimas

grex, gregis, m. : troupeau

lentus, a, um : souple, mou, apathique, indolent, impassible

niger, gra, grum : noir, sombre

peritus, a, um : expert pour + inf ,habile à, qui sait

serta, orum, n pl : les guirlandes de fleurs

seu, conj. (= sive) : répété : soit... soit...


fréquence 4 :

insanus, a, um : fou, aliéné, insensé, déraisonnable, qui rend fou

seco, as, are, secui, sectum : couper, taillader

utinam, inv. : pourvu que... (potentiel) !, ah, si seulement...(irréel) !

vitis, is, f. : la vigne, le cep, le sarment


ne pas apprendre :

a ! : interjection : hélas ! ah !

Alpinus, a, um : des Alpes

Amyntas : Amyntas (nom de berger)

Arcas, adis: l'Arcadien (Arcadie, région de Grèce symbolisant un paradis bucolique)

canto, as, are : chanter

detineo, es, ere, tinui, tentum : tenir éloigné, retenir, tenir captif, enchaîner

fistula, ae, f. : tuyau, flûte de Pan, syrinx

fuscus, a, um : noir, sombre, basané, noiraud, brun

gelidus,a,um : gelé, glacé, très frais

glacies, ei, f. : la glace

Mars, Martis, m. : Mars

maturus, a, um : mûr

mollis, e : mou, fluide, souple, flexible, moelleux

molliter, adv. : mollement, avec douceur

nec + subj de souhait ou de regret : négation archaïque, conservée dans les formules quasi-proverbiales ; nec mihi sit + inf = nec mihi liceat : qu’il ne me soit pas permis de ... , puissé-je ne pas ...

Phyllis : Phyllis (nom de bergère)

planta, ae, f. : la plante (du pied), et , par métonymie, le pied

pratum, i, n. : pré, prairie, gazon

Rhenus, i, m. : le Rhin

salix, icis, f : le saule

uva, ae, f. : raisin, vigne

vaccinium,ii, n : myrtille, airelle

vinitor, oris, m : vigneron, vendangeur

viola, ae f : violette, pensée


Bucolique 10, v31-49

la plainte de Gallus (1) : des rêves à la réalité

Traduction au plus près du texte

Tristis at ille « Tamen cantabitis, Arcades, » inquit

« montibus haec vestris; soli cantare periti

Arcades ! O mihi tum quam molliter ossa quiescant,

vestra meos olim si fistula dicat amores!

atque utinam ex vobis unus, vestrique fuissem 35

aut custos gregis, aut maturae vinitor uvae !

Certe sive mihi Phyllis, sive esset Amyntas,

seu quicumque furor (quid tum, si fuscus Amyntas?

Et nigrae violae sunt et vaccinia nigra),

mecum inter salices, lenta sub vite jaceret, 40

serta mihi Phyllis legeret, cantaret Amyntas.

Hic gelidi fontes, hic mollia prata, Lycori,

hic nemus; hic ipso tecum consumerer aevo...

Nunc insanus amor duri me Martis in armis

tela inter media atque adversos detinet hostes. 45

Tu procul a patria (nec sit mihi credere tantum !)

Alpinas, a! dura, nives et frigora Rheni

me sine, sola, vides. A! te ne frigora laedant!

A ! tibi ne teneras glacies secet aspera plantas!


Mais lui, <tout> affligé : « Pourtant vous chanterez, Arcadiens, » dit-il,

« cela pour vos montagnes ; <vous> seuls habiles à chanter,

Arcadiens ! Ô, que pour moi, mes os reposeraient alors dans la douceur

si un jour votre syrinx racontait mes amours !

et si seulement j’avais été l’un de vous, et de votre 35

troupeau le gardien, ou de <votre> raisin mûr le vendangeur !

A coup sûr, soit que Phyllis, soit qu’ Amyntas,

soit que n’importe quel objet de passion fût à moi ( qu’importe, si Amyntas est basané !

sombres sont aussi les violettes, et sombres les myrtilles),

avec moi, parmi les saules, sous la vigne souple, <mon amour> serait allongé,

pour moi Phyllis cueillerait des guirlandes de fleurs, Amyntas chanterait.

Ici <il y a> des sources très fraîches, ici, des prairies moelleuses, Lycoris (voc),

ici, un bois ; ici, avec toi, je serais usé par le temps lui-même...

Mais en réalité un amour insensé me tient enchaîné (detinet) dans les armes de l’insensible Mars,

en plein milieu des traits et des ennemis hostiles. 45

Toi, loin de ta patrie ( puissé-je ne pas croire un si grand <malheur> !)

hélas ! tu vois (vides) les neiges des Alpes et les froids rigoureux du Rhin,

sans moi, <toute>seule. Ah ! que les frimas ne te blessent pas !

Ah ! que la glace vive ne taillade pas tes (tibi) tendres pieds !

« Traduction » de Paul Valéry (1944) :

Mais le triste Gallus :  Bons chanteurs d’Arcadie,

Dit-il, vous chanterez mon sort à vos montagnes :

Si votre flûte, un jour, chanta ma passion,

Combien paisiblement reposeront mes os !

Oh ! Que ne suis-je l’un quelconque d’entre vous, 35

Conducteur de troupeau, vendangeur de raisin...

Que j’eusse aimé Phyllis, Amyntas ou tout autre,

(Amyntas est bine noir, mais qu’importe après tout ?

La violette est noire, et noire aussi l’airelle)

Quelqu’un sous la saulaie eût partagé ma couche. 40

Phyllis m’aurait fleuri, Amyntas célébré.

« Ô, je consumerais avec toi, Lycoris,

Ici, l’éternité, sur la mousse, à la fraîche...

Mais une folle amour à présent te retient

Si loin de ta patrie, au milieu des batailles, 45

Offerte à tous les traits qu’échangent les deux camps !

Toute seule et sans moi (que ne puis-je en douter ?)

Tu connais les rigueurs des grands froids sur le Rhin !

Ah ! Que la glace aiguë épargne tes pieds tendres ! »



Mots de liaisons


amour Arcadie désespoir folie/furor guerre neige pédérastie

Valid XHTML 1.0!