Evandre - 096 110 Alphésibée (3)

           

096 110 Alphésibée (3) (Bucolique 08 Pharmakeutria, Virgile)

Format pdf : Texte au format PDF

Derniers efforts magiques : happy end

Virgile

Bucolique VIII v 96 110

Alphésibée (3) : happy end

Derniers efforts magiques

Has herbas atque haec Ponto mihi lecta venena
ipse dedit Moeris (nascuntur plurima Ponto);
his ego saepe lupum fieri et se condere silvis
Moerim, saepe animas imis excire sepulcris,
atque satas alio vidi traducere messis. 100


     Ducite ab urbe domum, mea carmina, ducite Daphnim.

Fer cineres, Amarylli, foras, rivoque fluenti
transque caput jace, nec respexeris. His ego Daphnim
adgrediar; nihil ille deos, nil carmina curat.


Ducite ab urbe domum, mea carmina, ducite Daphnim. 105


- « Aspice: corripuit tremulis altaria flammis
sponte sua, dum ferre moror, cinis ipse. » - Bonum sit!
Nescio quid certe est, et Hylax in limine latrat.
Credimus? an qui amant ipsi sibi somnia fingunt?


Parcite, ab urbe venit, jam parcite, carmina, Daphnis. » 110


Vocabulaire dans l’ordre du texte :

Pontus, i, m. : le Pont-Euxin(mer Noire) ; le Pont (région que baigne la mer Noire) (la mer Noire actuelle baigne la Colchide, patrie de Médée la magicienne- cf v48- , ainsi que le royaume de Mithridate) (Ponto : abl de lieu sans in)

venenum, i, n. : poison, venin (herbas atque ...venena : hendiadys)

Moeris (acc Moerim) : Moeris (berger et sorcier; cf Buc IX)

plurimi, ae, a : - superlatif de multi - très nombreux

saepe, inv. : souvent

fio, is, fieri, factus sum : devenir ; fio sert de passif à facio

condo, is, ere, didi, ditum : cacher, enfermer, enterrer (silvis : abl de lieu sans in )

anima, ae, f. : coeur, âme

imus, a, um : le plus profond de, le fond de

excio, is, ire, iui, itum : attirer hors de, appeler, convoquer; faire sortir, tirer

sepulcrum, i, n. : tombeau

100

sero, is, ere, sevi, satum : semer, engendrer

alio, adv : ailleurs, dans un autre lieu

traduco, is, ere, duxi, ductum : faire passer du côté de, se ranger à l'avis de qqn.

messis, is, f. : moisson, récolte

cinis, eris, m. : cendre

foras, adv. : dehors, à la porte. - foras + gén : hors de

fluo, is, ere, fluxi, fluxum : couler, s'écouler (rivo fluenti : datif de direction, marquant le terme du mvt)

trans, prép. : + Acc. : de l'autre côté, au-delà, par-dessus

caput, itis, n. : la tête

jacio, is, ere, jeci, jactum : jeter

respicio, is, ere, spexi, spectum : regarder derrière soi

adgredior, eris, i, gressus sum : aller vers, s'approcher, aborder, attaquer

curo, as, are : se charger de, prendre soin de (curatus, a, um : bien soigné)

105

aspicio, is, ere, spexi, spectum : regarder, examiner, considérer, voir

corripio, is, ere, ripui, reptum : saisir, s'emparer de

tremulus, a, um : tremblant, agité ; redoutable

flamma, ae, f. : flamme

sponte, inv. : d'après la volonté de quelqu'un (mea, tua, sua -) ; sponte sua : spontanément

moror, aris, ari : s'attarder, demeurer ; + inf : tarder à

bonus, a, um : bon

nescio, is, ire, iui, itum : ignorer (nescio quid est : c’est un « je ne sais quoi », je ne sais ce qu’il en est)

certe, adv. : certainement, sûrement

Hylax : Hylax, nom de chien (mot d’origine grecque, littéralement « l’Aboyeur » )

latro, as, are : aboyer

an qui amant : hiatus avec abrègement


somnium, ii, n. : le rêve, le songe

fingo, is, ere, finxi, fictum : modeler, imaginer

110

parco, is, ere, peperci, parsum : épargner; + dat. : faire grâce à (parcite <Daphnidi>)


Vocabulaire alphabétique :

adgredior, eris, i, gressus sum : aller vers, s'approcher, aborder, attaquer

alio, adv : ailleurs, dans un autre lieu

anima, ae, f. : coeur, âme

aspicio, is, ere, spexi, spectum : regarder, examiner, considérer, voir

bonus, a, um : bon

caput, itis, n. : la tête

certe, adv. : certainement, sûrement

cinis, eris, m. : cendre

condo, is, ere, didi, ditum : cacher, enfermer, enterrer

corripio, is, ere, ripui, reptum : saisir, s'emparer de

curo, as, are : se charger de, prendre soin de

excio, is, ire, iui, itum : attirer hors de, appeler, convoquer; faire sortir, tirer

fingo, is, ere, finxi, fictum : modeler, imaginer

fio, is, fieri, factus sum : devenir ; fio sert de passif à facio

flamma, ae, f. : flamme

fluo, is, ere, fluxi, fluxum : couler, s'écouler

foras, adv. : dehors, à la porte. - foras + gén : hors de

Hylax : Hylax, nom de chien (mot d’origine grecque, littéralement « l’Aboyeur » )

imus, a, um : le plus profond de, le fond de

jacio, is, ere, jeci, jactum : jeter

latro, as, are : aboyer

messis, is, f. : moisson, récolte

Moeris (acc Moerim) : Moeris (berger et sorcier; cf Buc IX)

moror, aris, ari : s'attarder, demeurer ; + inf : tarder à

nescio, is, ire, iui, itum : ignorer

parco, is, ere, peperci, parsum : épargner; + dat. : faire grâce à

plurimi, ae, a : - superlatif de multi - très nombreux

Pontus, i, m. : le Pont-Euxin (mer Noire) ; le Pont (région que baigne la mer Noire)

respicio, is, ere, spexi, spectum : regarder derrière soi

saepe, inv. : souvent

sepulcrum, i, n. : tombeau

sero, is, ere, sevi, satum : semer, engendrer

somnium, ii, n. : le rêve, le songe

sponte, inv. : d'après la volonté de quelqu'un (mea, tua, sua -) ; sponte sua : spontanément

traduco, is, ere, duxi, ductum : faire passer du côté de, se ranger à l'avis de qqn.

trans, prép. : + Acc. : de l'autre côté, au-delà, par-dessus

tremulus, a, um : tremblant, agité ; redoutable

venenum, i, n. : poison, venin


Vocabulaire classé par ordre de fréquence :

fréquence 1 :

bonus, a, um : bon

caput, itis, n. : la tête

fio, is, fieri, factus sum : devenir ; fio sert de passif à facio

saepe, inv. : souvent

fréquence 2 :

anima, ae, f. : coeur, âme

aspicio, is, ere, spexi, spectum : regarder, examiner, considérer, voir

certe, adv. : certainement, sûrement

condo, is, ere, didi, ditum : cacher, enfermer, enterrer

curo, as, are : se charger de, prendre soin de

fingo, is, ere, finxi, fictum : modeler, imaginer

flamma, ae, f. : flamme

moror, aris, ari : s'attarder, demeurer ; + inf : tarder à

nescio, is, ire, iui, itum : ignorer

parco, is, ere, peperci, parsum : épargner; + dat. : faire grâce à

sponte, inv. : d'après la volonté de quelqu'un (mea, tua, sua -) ; sponte sua : spontanément

fréquence 3 :

fluo, is, ere, fluxi, fluxum : couler, s'écouler

jacio, is, ere, jeci, jactum : jeter

respicio, is, ere, spexi, spectum : regarder derrière soi

sero, is, ere, sevi, satum : semer, engendrer

fréquence 4 :

adgredior, eris, i, gressus sum : aller vers, s'approcher, aborder, attaquer

cinis, eris, m. : cendre

corripio, is, ere, ripui, reptum : saisir, s'emparer de

ne pas apprendre :

alio, adv : ailleurs, dans un autre lieu

excio, is, ire, iui, itum : attirer hors de, appeler, convoquer; faire sortir, tirer

foras, adv. : dehors, à la porte. - foras + gén : hors de

Hylax : Hylax, nom de chien (mot d’origine grecque, littéralement « l’Aboyeur » )

imus, a, um : le plus profond de, le fond de

latro, as, are : aboyer

messis, is, f. : moisson, récolte

Moeris (acc Moerim) : Moeris (berger et sorcier; cf Buc IX)

plurimi, ae, a : - superlatif de multi - très nombreux

Pontus, i, m. : le Pont-Euxin (mer Noire) ; le Pont (région que baigne la mer Noire)


sepulcrum, i, n. : tombeau

somnium, ii, n. : le rêve, le songe

traduco, is, ere, duxi, ductum : faire passer du côté de

trans, prép. : + Acc. : de l'autre côté, au-delà, par-dessus

tremulus, a, um : tremblant, agité, redoutable

venenum, i, n. : poison, venin


Traduction au plus près du texte :

Virgile

Bucolique VIII v 96 110

Alphésibée (3) : happy end

Derniers efforts magiques

Has herbas atque haec Ponto mihi lecta venena
ipse dedit Moeris (nascuntur plurima Ponto);
his ego saepe lupum fieri et se condere silvis
Moerim, saepe animas imis excire sepulcris,
atque satas alio vidi traducere messis. 100

Ces herbes vénéneuses cueillies dans le Pont,

Moeris en personne me (mihi) <les> a données (elles poussent en grand nombre sur le Pont) ;

Grâce à elles, moi, j’ai vu (vidi) souvent Moeris devenir loup et se cacher dans les forêts,

souvent faire sortir les esprits des tombeaux,

et aussi déplacer ailleurs des moissons <bien> plantées. 100

      Ducite ab urbe domum, mea carmina, ducite Daphnim.

Ramenez de la ville chez moi, mes incantations, ramenez Daphnis.


Fer cineres, Amarylli, foras, rivoque fluenti
transque caput jace, nec respexeris. His ego Daphnim
adgrediar; nihil ille deos, nil carmina curat.

Emporte les cendres dehors, Amaryllis, et dans l’eau courante

jette-<les> par-dessus ta tête, et ne regarde pas en arrière. Avec elles, moi,

j’attaquerai Daphnis; lui, il ne se soucie nullement des dieux, nullement des incantations.

Ducite ab urbe domum, mea carmina, ducite Daphnim. 105

Ramenez de la ville chez moi, mes incantations, ramenez Daphnis. 105


- « Aspice: corripuit tremulis altaria flammis
sponte sua, dum ferre moror, cinis ipse. » - Bonum sit!
Nescio quid certe est, et Hylax in limine latrat.
Credimus? an qui amant ipsi sibi somnia fingunt?

-« Regarde : la cendre d’elle-même (cinis ipse) saisit l’autel de flammes agitées

spontanément, tandis que je tarde à <les> emporter. » - Que ce soit bon <signe> !

assurément, je ne sais ce qu’il en est, et Hylax aboie sur le seuil.

<Le> croyons-nous ? Ou ceux qui aiment se forgent-ils eux-mêmes leurs chimères ?

Parcite, ab urbe venit, jam parcite, carmina, Daphnis. » 110

Épargnez <Daphnis>, épargnez-le désormais : il arrive de la ville, Daphnis. 110


Mots de liaisons


amour âme berger chien feu magie Médée métamorphose présage/prodige

Valid XHTML 1.0!