Evandre - 37 55 Jeux de mémoire

           

37 55 Jeux de mémoire (Bucolique 09, Virgile)

Format pdf : Texte au format PDF

Bonheur de citer des vers

Virgile Bucolique IX v 37-55

Jeux de mémoire

Bonheur de citer des vers

                        Moeris

Id quidem ago et tacitus, Lycida, mecum ipse voluto,
si valeam meminisse; neque est ignobile carmen:
"Huc ades, o Galatea ! quis est nam ludus in undis?
Hic ver purpureum, varios hic flumina circum                40
fundit humus flores; hic candida populus antro
imminet, et lentae texunt umbracula vites.
Huc ades; insani feriant sine litora fluctus."

                        Lycidas

Quid, quae te pura solum sub nocte canentem
audieram? Numeros memini, si verba tenerem.                45
                        Moeris

"Daphni, quid antiquos signorum suspicis ortus?
Ecce Dionaei processit Caesaris astrum,
astrum quo segetes gauderent frugibus, et quo
duceret apricis in collibus uva colorem.
Insere, Daphni, piros: carpent tua poma nepotes."               50

Omnia fert aetas, animum quoque; saepe ego longos
cantando puerum memini me condere soles.
Nunc oblita mihi tot carmina, vox quoque Moerim
jam fugit ipsa : lupi Moerim videre priores.
Sed tamen ista satis referet tibi saepe Menalcas.                55


Vocabulaire dans l’ordre du texte :

is, ea, id : adj : ce, cette ; pr : celui-ci, celle-ci

quidem, adv. : certes

mecum, conj.+pron. : avec moi

voluto, as, are : rouler, faire rouler (secum volutare : rouler qqch avec soi-même = rouler qqch dans son esprit, méditer qqch)

si : pour voir si, pour le cas où


memini, isse, impér. memento : se souvenir

ignobilis, is, e : contraire de nobilis : inconnu

huc, adv. : ici (question quo) (d’où, huc ades : viens ici, comme dans la Buc 2 v45 et 7 v9)

adsum, es, esse, adfui : être présent ; assister, aider

Galatea, ae, f : Galatée (nom d’une Néréide ; cf Théocrite)

nam, conj. : de fait, voyons, car (quis ... nam : tmèse : quisnam : qui donc ...? quel ... donc ? )

ludus, i, m. : jeu

unda, ae, f. : l'onde, l'eau, le flot, la vague

40

ver, veris, n. : le printemps

purpureus, a, um : de pourpre ; brillant, éclatant, lumineux

varius, a, um : bigarré, nuancé, diapré ; varié, divers

flumen, inis, n. : cours d'eau, fleuve, rivière

circum adv. : à l'entour ; prép.+ acc. : autour de, à proximité de, près de (post posé ici)

fundo, is, ere, fusi, fusum : étendre, répandre, disperser

flos, oris, m. : fleur

candidus, a, um : blanc

populus, i, f : peuplier

antrum, i, n. : antre, grotte, caverne

immineo, es, ere : s’élever au dessus de, surplomber ; être imminent, menacer

lentus, a, um : souple, flexible, mou, apathique, indolent, impassible

texo, is, ere, texui, textum : tisser, tresser, fabriquer

umbraculum, i, n. : le lieu ombragé, l’ombrage ; le parasol

vitis, is, f. : la vigne, le cep, le sarment

insanus, a, um : fou, aliéné

sino, is, ere, sivi, situm : permettre, laisser ( + subj, et parfois + prop inf)

litus, oris, n. : rivage

fluctus, us, m. : flot, vague, lame

quid, quae ... ? expression : que dire encore des choses que ... ? et ce que... ?


purus, a, um : pur

solus, a, um : seul

sub, prép. : + Abl. : sous

nox, noctis, f. : nuit

45

numerus, i, m. : le nombre, le rythme, le rythme des vers, l’air

si : sous-entendre, pour l’introduire : <et possem canere : et je pourrais chanter> si...


verbum, i, n. 1. le mot, le terme, l'expression 2. la parole 3. les mots, la forme

teneo, es, ere, ui, tentum : 1. tenir, diriger, atteindre 2. tenir, occuper 3. tenir, garder dans sa mémoire, savoir 4. maintenir, soutenir, retenir 5. lier 6. retenir, retarder, empêcher

Daphnis, idis, m : Daphnis, représentant les bergers (cf Buc 5)

quid, inv. : pourquoi ?

antiquus, a, um : ancien (s’accorde avec ortus, mais est à relier , pour le sens, à signorum)

signum, i, n. : le signe ; l'enseigne ; l'oeuvre d'art

suspicio, is, ere, spexi, spectum : regarder au-dessus ; soupçonner, estimer

ortus, us, m. : lever, naissance, apparition, origine

ecce, inv. : voici, voici que

Dionaeus,a,um : de Dioné (fille d’Océan et de Thétis, mère de Vénus) , ou de Vénus, descendant de Dioné

procedo, is, ere, cessi, cessum : s'avancer, aboutir à

Caesar, aris, m. : César, empereur

astrum, i, n. : l'astre, l'étoile

seges, etis, f. : le champ, la moisson

gaudeo, es, ere, gavisus sum : se réjouir

fruges, um, f. : les récoltes, surtout de blé

apricus,a,um : qui est exposé au soleil ; qui aime le soleil ; ensoleillé

uva, ae, f. : raisin, vigne

color, oris, m. : couleur, teint du visage, éclat (du style)

50

insero, is, ere, serui, sertum : greffer ; planter ; implanter, inculquer

pirus, i, f : le poirier

carpo, is, ere, carpsi, carptum : cueillir ; harceler, affaiblir

pomum, i, n. : fruit

nepos, otis, m. : le petit fils

aetas, atis, f. : 1. le temps de la vie, la vie 2. l'âge 3. la jeunesse 4. te temps, l'époque

animus, i, m. : le coeur, la sympathie, le courage, l'esprit, les facultés de l’esprit

saepe, inv. : souvent

longus, a, um : long

puer, eri, m. : enfant, jeune esclave

condo, is, ere, didi, ditum : cacher, enfermer, enterrer (condere urbem : fonder une ville)

sol, solis, m. : soleil, et par métonymie, jour (condere soles : enterrer les jours = passer des jours entiers, épuiser ses jours)

obliviscor, eris, i, oblitus sum : oublier (oblita : sens passif ici ; oblita mihi = oblita a me)

tot, adv. excl. : tant, si nombreux

vox, vocis, f. : 1. la voix 2. le son de la voix 3. l'accent 4. le son 5. , la parole, le mot

lupus, i, m. : loup

prior, oris : d'avant, précédent ; le premier ( superstition populaire : si un loup vous voit avant que vous ne le voyiez, vous perdez la voix !)

55

tamen, adv. : cependant

iste, a, ud : ce ; celui-ci ; (celui ou ce dont tu parles...) (ista s e <carmina> )

satis, adv. : assez, suffisamment

refero, fers, ferre, tuli, latum : 1. reporter 2. porter en retour, rapporter, redire 3.refert : il importe


Vocabulaire alphabétique :

adsum, es, esse, adfui : être présent ; assister, aider

aetas, atis, f. : 1. le temps de la vie, la vie 2. l'âge 3. la jeunesse 4. te temps, l'époque

animus, i, m. : le coeur, la sympathie, le courage, l'esprit, les facultés de l’esprit

antiquus, a, um : ancien

antrum, i, n. : antre, grotte, caverne

apricus,a,um : qui est exposé au soleil ; qui aime le soleil ; ensoleillé

astrum, i, n. : l'astre, l'étoile

Caesar, aris, m. : César, empereur

candidus, a, um : blanc

carpo, is, ere, carpsi, carptum : cueillir ; harceler, affaiblir

circum adv. : à l'entour ; prép.+ acc. : autour de, à proximité de, près de

color, oris, m. : couleur, teint du visage, éclat (du style)

condo, is, ere, didi, ditum : cacher, enfermer, enterrer (condere urbem : fonder une ville)

Daphnis, idis, m : Daphnis, représentant les bergers (cf Buc 5)

Dionaeus,a,um : de Dioné (fille d’Océan et de Thétis, mère de Vénus) , ou de Vénus, descendant de Dioné

ecce, inv. : voici, voici que

flos, oris, m. : fleur

fluctus, us, m. : flot, vague, lame

flumen, inis, n. : cours d'eau, fleuve, rivière

fruges, um, f. : les récoltes, surtout de blé

fundo, is, ere, fusi, fusum : étendre, répandre, disperser

Galatea, ae, f : Galatée (nom d’une Néréide ; cf Théocrite)

gaudeo, es, ere, gavisus sum : se réjouir

huc, adv. : ici (question quo)

ignobilis, is, e : contraire de nobilis : inconnu

immineo, es, ere : s’élever au dessus de, surplomber ; être imminent, menacer

insanus, a, um : fou, aliéné

insero, is, ere, serui, sertum : greffer ; planter ; implanter, inculquer

is, ea, id : adj : ce, cette ; pr : celui-ci, celle-ci

iste, a, ud : ce ; celui-ci ; (celui ou ce dont tu parles...)

lentus, a, um : souple, flexible, mou, apathique, indolent, impassible

litus, oris, n. : rivage

longus, a, um : long

ludus, i, m. : jeu

lupus, i, m. : loup

mecum, conj.+pron. : avec moi

memini, isse, impér. memento : se souvenir

nepos, otis, m. : le petit fils

nox, noctis, f. : nuit

numerus, i, m. : le nombre, le rythme, le rythme des vers, l’air

obliviscor, eris, i, oblitus sum : oublier

ortus, us, m. : lever, naissance, apparition, origine

pirus, i, f : le poirier

pomum, i, n. : fruit

populus, i, f : peuplier

prior, oris : d'avant, précédent ; le premier

procedo, is, ere, cessi, cessum : s'avancer, aboutir à

puer, eri, m. : enfant, jeune esclave

purpureus, a, um : de pourpre ; brillant, éclatant, lumineux

purus, a, um : pur

quid, inv. : pourquoi ?

quid, quae ... ? expression : que dire encore des choses que ... ? et ce que... ?


quidem, adv. : certes

quisnam : qui donc ...? quel ... donc ? )

refero, fers, ferre, tuli, latum : 1. reporter 2. porter en retour, rapporter, redire 3.refert : il importe

saepe, inv. : souvent

satis, adv. : assez, suffisamment

seges, etis, f. : le champ, la moisson

signum, i, n. : le signe ; l'enseigne ; l'oeuvre d'art

sino, is, ere, sivi, situm : permettre, laisser ( + subj, et parfois + prop inf)

sol, solis, m. : soleil, et par métonymie, jour

solus, a, um : seul

sub, prép. : + Abl. : sous

suspicio, is, ere, spexi, spectum : regarder au-dessus ; soupçonner, estimer

tamen, adv. : cependant

teneo, es, ere, ui, tentum : 1. tenir, diriger, atteindre 2. tenir, occuper 3. tenir, garder dans sa mémoire, savoir 4. maintenir, soutenir, retenir 5. lier 6. retenir, retarder, empêcher

texo, is, ere, texui, textum : tisser, tresser, fabriquer

tot, adv. excl. : tant, si nombreux

umbraculum, i, n. : le lieu ombragé, l’ombrage ; le parasol

unda, ae, f. : l'onde, l'eau, le flot, la vague

uva, ae, f. : raisin, vigne

varius, a, um : bigarré, nuancé, diapré ; varié, divers

ver, veris, n. : le printemps

verbum, i, n. 1. le mot, le terme, l'expression 2. la parole 3. les mots, la forme

vitis, is, f. : la vigne, le cep, le sarment

voluto, as, are : rouler, faire rouler (secum volutare : rouler qqch avec soi-même = rouler qqch dans son esprit, méditer qqch)

vox, vocis, f. : 1. la voix 2. le son de la voix 3. l'accent 4. le son 5. , la parole, le mot


Vocabulaire classé par ordre de fréquence :

fréquence 1 :

adsum, es, esse, adfui : être présent ; assister, aider

aetas, atis, f. : 1. le temps de la vie, la vie 2. l'âge 3. la jeunesse 4. te temps, l'époque

animus, i, m. : le coeur, la sympathie, le courage, l'esprit, les facultés de l’esprit

flumen, inis, n. : cours d'eau, fleuve, rivière

is, ea, id : adj : ce, cette ; pr : celui-ci, celle-ci

iste, a, ud : ce ; celui-ci ; (celui ou ce dont tu parles...)

longus, a, um : long

mecum, conj.+pron. : avec moi

nox, noctis, f. : nuit

numerus, i, m. : le nombre, le rythme, le rythme des vers, l’air

puer, eri, m. : enfant, jeune esclave

quid, inv. : pourquoi ?

quid, quae ... ? expression : que dire encore des choses que ... ? et ce que... ?


quidem, adv. : certes

refero, fers, ferre, tuli, latum : 1. reporter 2. porter en retour, rapporter, redire 3.refert : il importe

saepe, inv. : souvent

satis, adv. : assez, suffisamment

signum, i, n. : le signe ; l'enseigne ; l'oeuvre d'art

sol, solis, m. : soleil, et par métonymie, jour

solus, a, um : seul

sub, prép. : + Abl. : sous

tamen, adv. : cependant

teneo, es, ere, ui, tentum : 1. tenir, diriger, atteindre 2. tenir, occuper 3. tenir, garder dans sa mémoire, savoir 4. maintenir, soutenir, retenir 5. lier 6. retenir, retarder, empêcher

tot, adv. excl. : tant, si nombreux

unda, ae, f. : l'onde, l'eau, le flot, la vague

verbum, i, n. 1. le mot, le terme, l'expression 2. la parole 3. les mots, la forme

vox, vocis, f. : 1. la voix 2. le son de la voix 3. l'accent 4. le son 5. , la parole, le mot

fréquence 2 :

antiquus, a, um : ancien

circum adv. : à l'entour ; prép.+ acc. : autour de, à proximité de, près de

color, oris, m. : couleur, teint du visage, éclat (du style)

condo, is, ere, didi, ditum : cacher, enfermer, enterrer (condere urbem : fonder une ville)

fundo, is, ere, fusi, fusum : étendre, répandre, disperser

gaudeo, es, ere, gavisus sum : se réjouir

huc, adv. : ici (question quo)

litus, oris, n. : rivage

memini, isse, impér. memento : se souvenir

prior, oris : d'avant, précédent ; le premier

procedo, is, ere, cessi, cessum : s'avancer, aboutir à

quisnam : qui donc ...? quel ... donc ? )

varius, a, um : bigarré, nuancé, diapré ; varié, divers


fréquence 3 :

candidus, a, um : blanc

ecce, inv. : voici, voici que

lentus, a, um : souple, flexible, mou, apathique, indolent, impassible

pomum, i, n. : fruit

purus, a, um : pur

sino, is, ere, sivi, situm : permettre, laisser ( + subj, et parfois + prop inf)

ver, veris, n. : le printemps


fréquence 4 :

astrum, i, n. : l'astre, l'étoile

carpo, is, ere, carpsi, carptum : cueillir ; harceler, affaiblir

flos, oris, m. : fleur

fruges, um, f. : les récoltes, surtout de blé

immineo, es, ere : s’élever au dessus de, surplomber ; être imminent, menacer

insanus, a, um : fou, aliéné

ludus, i, m. : jeu

nepos, otis, m. : le petit fils

vitis, is, f. : la vigne, le cep, le sarment

ne pas apprendre :

antrum, i, n. : antre, grotte, caverne

apricus,a,um : qui est exposé au soleil ; qui aime le soleil ; ensoleillé

Caesar, aris, m. : César, empereur

Daphnis, idis, m : Daphnis, représentant les bergers (cf Buc 5)

Dionaeus,a,um : de Dioné (fille d’Océan et de Thétis, mère de Vénus) , ou de Vénus, descendant de Dioné

fluctus, us, m. : flot, vague, lame

Galatea, ae, f : Galatée (nom d’une Néréide ; cf Théocrite)

ignobilis, is, e : contraire de nobilis : inconnu

insero, is, ere, serui, sertum : greffer ; planter ; implanter, inculquer

lupus, i, m. : loup

obliviscor, eris, i, oblitus sum : oublier

ortus, us, m. : lever, naissance, apparition, origine

pirus, i, f : le poirier

populus, i, f : peuplier

purpureus, a, um : de pourpre ; brillant, éclatant, lumineux

seges, etis, f. : le champ, la moisson

suspicio, is, ere, spexi, spectum : regarder au-dessus ; soupçonner, estimer

texo, is, ere, texui, textum : tisser, tresser, fabriquer

umbraculum, i, n. : le lieu ombragé, l’ombrage ; le parasol

uva, ae, f. : raisin, vigne

voluto, as, are : rouler, faire rouler (secum volutare : rouler qqch avec soi-même = rouler qqch dans son esprit, méditer qqch)


Traduction au plus près du texte :

                        Moeris

Id quidem ago et tacitus, Lycida, mecum ipse voluto,
si valeam meminisse; neque est ignobile carmen:
"Huc ades, o Galatea ! quis est nam ludus in undis?
Hic ver purpureum, varios hic flumina circum                40
fundit humus flores; hic candida populus antro
imminet, et lentae texunt umbracula vites.
Huc ades; insani feriant sine litora fluctus."

Assurément, je <vais> le faire, et, en silence, Lycidas, je médite en moi-même,

pour savoir si j’ai la force de m’en souvenir ; et ce n’est pas un poème inconnu :

« Viens ici, Galatée ! quel est donc <ce> jeu dans les flots ?

Ici, <c’est> le printemps éclatant, ici, près des cours d’eau, 40

la terre répand ses fleurs bigarrées (varios) ; ici, un peuplier blanc

surplombe ma grotte, et les vignes souples tissent leurs ombrages.

Viens ici ; laisse les vagues en délire frapper les rivages. »

                        Lycidas

Quid, quae te pura solum sub nocte canentem
audieram? Numeros memini, si verba tenerem.                45

Et ce que je t’avais entendu (audieram) chanter, tout seul, sous la nuit pure ?

Je me souviens de l’air, <et pourrais chanter> si je gardais en mémoire les paroles.45
                         Moeris

"Daphni, quid antiquos signorum suspicis ortus?
Ecce Dionaei processit Caesaris astrum,
astrum quo segetes gauderent frugibus, et quo
duceret apricis in collibus uva colorem.
Insere, Daphni, piros: carpent tua poma nepotes."               50

Omnia fert aetas, animum quoque; saepe ego longos
cantando puerum memini me condere soles.
Nunc oblita mihi tot carmina, vox quoque Moerim
jam fugit ipsa : lupi Moerim videre priores.
Sed tamen ista satis referet tibi saepe Menalcas.                55

« Daphnis, pourquoi d’en bas guettes-tu les apparitions des signes anciens ?

Voici que s’est avancé l’astre du Dionide César,

astre grâce auquel les champs se réjouissent à cause des moissons, et grâce auquel

la grappe, dans les collines exposées au soleil, prend de la couleur.

Plante, Daphnis, tes poiriers : tes petits enfants cueilleront tes fruits. » 50

Le temps emporte tout, et aussi mes facultés ; souvent, moi,

<tout> enfant, je me souviens avoir enterré de longs (longos) jours en chantant.

Maintenant, <il y a> tant de chants que j’ai oubliés, et sa voix aussi

désormais, elle-même, échappe à Moeris : les loups ont vu Moeris les premiers.

Mais pourtant, ces <chants>, il te les rapportera assez souvent, Ménalque. 55



Mots de liaisons


agriculture Aphrodite Vénus art astronomie bonheur César fleur mer mémoire temps vieillesse

Valid XHTML 1.0!