Evandre - 56 67 Conclusion

           

56 67 Conclusion (Bucolique 09, Virgile)

Format pdf : Texte au format PDF

En marchant en récitant

Virgile Bucolique IX v 56-67

Conclusion

En marchant, en récitant

                        Lycidas

Causando nostros in longum ducis amores.
Et nunc omne tibi stratum silet aequor, et omnes,
aspice, ventosi ceciderunt murmuris aurae.
Hinc adeo, media est nobis via; namque sepulcrum
incipit apparere Bianoris. Hic, ubi densas                60
agricolae stringunt frondes, hic, Moeri, canamus;
hic haedos depone, tamen veniemus in urbem.
Aut, si, nox pluviam ne colligat ante, veremur,
cantantes licet usque (minus via laedit) eamus :
cantantes ut eamus, ego hoc te fasce levabo.                65

                        Moeris

Desine plura, puer, et, quod nunc instat, agamus;
Carmina tum melius, cum venerit ipse, canemus.


Vocabulaire dans l’ordre du texte :

causor, aris, ari : prétexter, donner des prétextes

longus, a, um : long (in longum ducere : faire traîner en longueur)

amor, oris, m. : amour ; désir (quel qu’en soit l’objet)

sterno, is, ere, stravi, stratum : étendre à terre, abattre ; aplanir, apaiser

tibi : datif d’intérêt à relier à silet : pour toi, pour t’écouter


sileo, es, ere , ui, -: se taire

aequor, oris, n. : la plaine, la plaine liquide, la surface de l’eau, la mer ; désigne ici l’étendue du lac de Garde

aspicio, is, ere, spexi, spectum : regarder, examiner, considérer, voir

ventosus, a, um : renfermant du vent, qui tourne à tous les vents, léger

murmur, uris, n. : le bruit confus, le murmure, le grondement

aura, ae, f. : le souffle, la brise, le vent, l'air

hinc, adv. : d'ici, à partir d’ici

adeo, adv. : tellement, justement, d’ailleurs

medius, a, um : qui est au milieu, en son milieu

namque : et de fait (renforcement de nam)


sepulcrum, i, n. : tombeau

60


incipio, is, ere, cepi, ceptum : commencer

appareo, es, ere, ui, itum : 1. être visible, clair (apparet = il est clair) 2. être au service de

Bianor, oris, m : Bianor, héros auquel est attribué la fondation de Mantoue

ubi, adv. : où; conj. quand

densus, a, um : épais, dense

agricola, ae, m. : agriculteur

stringo, is, ere, strinxi, strictum : lier, cueillir, dégainer

frons, frondis, f. : feuillage

depono, is, ere, posui, positum : poser au sol, déposer, abandonner

tamen, adv. : cependant (oppose les actions exprimées par depone – qui signale un arrêt-, et veniemus –qui suppose de continuer d’avancer-)

pluvia, ae, f. : la pluie

ne, conj. + subj. : que (verbes de crainte et d'empêchement

colligo, is, ere, legi, lectum : ramasser, condenser,provoquer

licet, ere, licuit v. impers. : il est permis ; conj. + subj. : bien que

usque, adv. : continuellement, jusqu’au bout, sans discontinuer

minus, adv. : moins

laedo, is, ere, si, sum : blesser, endommager, nuire à, être pénible

eo, is, ire, i(v)i, itum : aller

65

ut, conj. : + ind. : quand, depuis que; + subj; : pour que, que, de (but ou verbe de volonté), de sorte que (conséquence) ; adv. : comme, ainsi que

fascis, is, m. : fagot, paquet, fardeau, bagage ; pl. : faisceaux

levo, as, are : 1. alléger, soulager, diminuer 2. réconforter 3. soulever, élever en l'air

desino, is, ere, sii, situm : cesser de, renoncer à (desine plura : renonce à plus <de paroles> = n’en dis pas davantage)

plus, pluris, n. : plus

puer : scansion : allongement du e sur le temps fort, avant la césure


insto, as, are, stiti, staturus : 1. se tenir su 2. presser, insister 3. être sur le point de, être imminent, pressant (quod nunc instat, incise : ce qui presse actuellement)

tum, adv. : alors (annonce cum)

melius, adv. : mieux

ipse : désigne Ménalque


Vocabulaire alphabétique :

adeo, adv. : tellement, justement, d’ailleurs

aequor, oris, n. : la plaine, la plaine liquide, la surface de l’eau, la mer 

agricola, ae, m. : agriculteur

amor, oris, m. : amour ; désir (quel qu’en soit l’objet)

appareo, es, ere, ui, itum : 1. être visible, clair (apparet = il est clair) 2. être au service de

aspicio, is, ere, spexi, spectum : regarder, examiner, considérer, voir

aura, ae, f. : le souffle, la brise, le vent, l'air

Bianor, oris, m : Bianor, héros auquel est attribué la fondation de Mantoue

causor, aris, ari : prétexter, donner des prétextes

colligo, is, ere, legi, lectum : ramasser, condenser,provoquer

densus, a, um : épais, dense

depono, is, ere, posui, positum : poser au sol, déposer, abandonner

desino, is, ere, sii, situm : cesser de, renoncer à

eo, is, ire, i(v)i, itum : aller

fascis, is, m. : fagot, paquet, fardeau, bagage ; pl. : faisceaux

frons, frondis, f. : feuillage

hinc, adv. : d'ici, à partir d’ici

incipio, is, ere, cepi, ceptum : commencer

insto, as, are, stiti, staturus : 1. se tenir su 2. presser, insister 3. être sur le point de, être imminent, pressant

laedo, is, ere, si, sum : blesser, endommager, nuire à, être pénible

levo, as, are : 1. alléger, soulager, diminuer 2. réconforter 3. soulever, élever en l'air

licet, ere, licuit v. impers. : il est permis ; conj. + subj. : bien que

longus, a, um : long (in longum ducere : faire traîner en longueur)

medius, a, um : qui est au milieu, en son milieu

melius, adv. : mieux

minus, adv. : moins

murmur, uris, n. : le bruit confus, le murmure, le grondement

namque : et de fait (renforcement de nam)


ne, conj. + subj. : que (verbes de crainte et d'empêchement)

plus, pluris, n. : plus

pluvia, ae, f. : la pluie

sepulcrum, i, n. : tombeau

sileo, es, ere , ui, -: se taire

sterno, is, ere, stravi, stratum : étendre à terre, abattre ; aplanir, apaiser

stringo, is, ere, strinxi, strictum : lier, cueillir, dégainer

tum, adv. : alors

ubi, adv. : où; conj. quand

usque, adv. : continuellement, jusqu’au bout, sans discontinuer

ut, conj. : + ind. : quand, depuis que; + subj; : pour que, que, de (but ou verbe de volonté), de sorte que (conséquence) ; adv. : comme, ainsi que

ventosus, a, um : renfermant du vent, qui tourne à tous les vents, léger


Vocabulaire classé par ordre de fréquence :

fréquence 1 :

amor, oris, m. : amour ; désir (quel qu’en soit l’objet)

eo, is, ire, i(v)i, itum : aller

hinc, adv. : d'ici, à partir d’ici

licet, ere, licuit v. impers. : il est permis ; conj. + subj. : bien que

longus, a, um : long (in longum ducere : faire traîner en longueur)

medius, a, um : qui est au milieu, en son milieu

melius, adv. : mieux

minus, adv. : moins

ne, conj. + subj. : que (verbes de crainte et d'empêchement)

tum, adv. : alors

ubi, adv. : où; conj. quand

ut, conj. : + ind. : quand, depuis que; + subj; : pour que, que, de (but ou verbe de volonté), de sorte que (conséquence) ; adv. : comme, ainsi que

fréquence 2 :

adeo, adv. : tellement, justement, d’ailleurs

aequor, oris, n. : la plaine, la plaine liquide, la surface de l’eau, la mer 

appareo, es, ere, ui, itum : 1. être visible, clair (apparet = il est clair) 2. être au service de

aspicio, is, ere, spexi, spectum : regarder, examiner, considérer, voir

aura, ae, f. : le souffle, la brise, le vent, l'air

desino, is, ere, sii, situm : cesser de, renoncer à

frons, frondis, f. : feuillage

incipio, is, ere, cepi, ceptum : commencer

laedo, is, ere, si, sum : blesser, endommager, nuire à, être pénible

plus, pluris, n. : plus

usque, adv. : continuellement, jusqu’au bout, sans discontinuer

fréquence 3 :

colligo, is, ere, legi, lectum : ramasser, condenser,provoquer

depono, is, ere, posui, positum : poser au sol, déposer, abandonner

insto, as, are, stiti, staturus : 1. se tenir su 2. presser, insister 3. être sur le point de, être imminent, pressant

fréquence 4 :

densus, a, um : épais, dense

levo, as, are : 1. alléger, soulager, diminuer 2. réconforter 3. soulever, élever en l'air

sterno, is, ere, stravi, stratum : étendre à terre, abattre ; aplanir, apaiser

ne pas apprendre :

agricola, ae, m. : agriculteur

Bianor, oris, m : Bianor, héros auquel est attribué la fondation de Mantoue

causor, aris, ari : prétexter, donner des prétextes

fascis, is, m. : fagot, paquet, fardeau, bagage ; pl. : faisceaux

murmur, uris, n. : le bruit confus, le murmure, le grondement

namque : et de fait (renforcement de nam)


pluvia, ae, f. : la pluie

sepulcrum, i, n. : tombeau

sileo, es, ere , ui, -: se taire

stringo, is, ere, strinxi, strictum : lier, cueillir, dégainer

ventosus, a, um : renfermant du vent, qui tourne à tous les vents, léger


Traduction au plus près du texte :

                        Lycidas

Causando nostros in longum ducis amores.
Et nunc omne tibi stratum silet aequor, et omnes,
aspice, ventosi ceciderunt murmuris aurae.
Hinc adeo, media est nobis via; namque sepulcrum
incipit apparere Bianoris. Hic, ubi densas                60
agricolae stringunt frondes, hic, Moeri, canamus;
hic haedos depone, tamen veniemus in urbem.
Aut, si, nox pluviam ne colligat ante, veremur,
cantantes licet usque (minus via laedit) eamus :
cantantes ut eamus, ego hoc te fasce levabo.                65

En donnant des prétextes, tu fais traîner nos désirs en longueur.

À la fois, maintenant, toute la surface de l’eau, apaisée, se tait pour toi, et, regarde, tous

les souffles du bruit produit par le vent sont tombés.

D’ailleurs, à partir d’ici, c’est pour nous la moitié du chemin ; et de fait, le tombeau

de Bianor commence à être visible. Ici, où les paysans (agricolae) 60

ramassent les feuillages épais (densas), ici, Moeris, chantons ;

pose à terre, ici, tes chevreaux : nous arriverons bien à la ville, va (tamen) !

Ou bien, si nous craignons que la nuit, auparavant, ne provoque la pluie,

il nous est possible de marcher en chantant sans arrêt (le chemin est moins pénible) :

Afin que nous puissions marcher en chantant, moi, je vais t’alléger de ton fardeau. 65

                        Moeris

Desine plura, puer, et, quod nunc instat, agamus;
Carmina tum melius, cum venerit ipse, canemus.

Assez dit, mon enfant, et faisons ce qui presse, à présent ;

Nous chanterons mieux ses poèmes, lorsqu’il sera revenu lui-même.





Mots de liaisons


agriculture nature/culture

Valid XHTML 1.0!