Evandre - 47 mort de Néron (1)

           

47 mort de Néron (1) (Vie de Néron, Suétone 75? 160?)

Format pdf : Texte au format PDF

Désarroi et fuite

Nero 47

Suétone


La mort de Néron (1)

Désarroi et fuite

(1) Nuntiata interim etiam ceterorum exercituum defectione, litteras prandenti sibi redditas concerpsit, mensam subvertit, duos scyphos gratissimi usus, quos Homerios a caelatura carminum Homeri vocabat, solo illisit  ac, sumpto a Locusta veneno et in auream pyxidem condito, transiit in hortos Servilianos, ubi, praemissis libertorum fidissimis Ostiam, ad classem praeparandam, tribunos centurionesque praetorii de fugae societate temptavit. (2) Sed partim tergiversantibus, partim aperte detrectantibus, uno vero etiam proclamante:

Vsque adeone mori miserum est?1

varie agitavit, Parthosne an Galbam supplex peteret, an atratus prodiret in publicum, proque rostris quanta maxima posset miseratione veniam praeteritorum precaretur, ac, ni flexisset animos, vel Aegypti praefecturam concedi sibi oraret. (3) Inventus est postea in scrinio ejus hac de re sermo formatus; sed deterritum putant, ne priusquam in forum perveniret, discerperetur.

(4) Sic cogitatione in posterum diem dilata, ad mediam fere noctem excitatus, ut comperit stationem militum recessisse, prosiluit e lecto, misitque circum amicos, et, quia nihil a quoquam renuntiabatur, ipse cum paucis hospitia singulorum adiit. (5) Verum, clausis omnium foribus, respondente nullo, in cubiculum rediit, unde jam et custodes diffugerant, direptis etiam stragulis, amota et pyxide veneni; ac statim Spicilium mirmillonem, vel quemlibet alium percussorem, cujus manu periret, requisivit et, nemine reperto: « Ergo ego », inquit, « nec amicum habeo, nec inimicum? » procurritque, quasi praecipitaturus se in Tiberim.



Tout le vocabulaire dans l’ordre du texte :

1

nuntio, a, are : annoncer

interim, adv. : pendant ce temps, entre-temps

etiam, adv. : encore, en plus, aussi

ceteri, ae, a : pl. tous les autres

exercitus, us, m. : l'armée

defectio, ionis, f. : la défection

littera, ae, f. : lettre ; litterae,arum : la lettre

prandeo, es, ere, prandi, pransum : prendre son déjeuner (le prandium, repas pris vers la septième heure, se composait en général de pain, de poisson et de viande froide)

se, pron. réfl. : se, soi

reddo, is, ere, ddidi, dditum : remettre, donner

concerpo, is, ere, cerpi, cerptum : déchirer, mettre en pièces

mensa, ae, f. : table

subverto, is, ere, verti, versum : renverser

duo, ae, o : deux

scyphus,i,m : coupe, coupe à boire

gratus, a, um : agréable

usus, us, m. : l'usage, l'utilité (gratissimi usus : gén. de qualité)

qui, quae, quod : qui

Homerius,a,um adj. : d’Homère, homérique

a, ab prép. + abl. : à partir de, à cause de

caelatura,ae,f : ciselure

carmen, minis, n. : poème, vers

Homerus, i, m. : Homère

voco, as, are : appeler

solum, i, n. : le sol

illido, is, ere, lisi, lisum : briser contre

ac : et, et aussi

sumo, is, ere, sumpsi, sumptum : prendre ; sumere aliquid ab aliquo : se faire donner qqch par, recevoir qqch des mains de

Locusta, ae, f. : Locuste

venenum, i, n. : poison, venin

et, conj. : et, aussi, même

in, prép. + acc. : dans (avec mvt)

aureus, a, um : d'or

pyxis, idis, f : boîte, petite boîte

condo, is, ere, didi, ditum : cacher, enfermer

transeo, is, ire, ii, itum : passer

hortus, i, m. : jardin

Servilianus,a,um : de Servilius (horti Serviliani : jardins remarquables pour leur beauté)

ubi : où

praemitto, is, ere, misi, missum : envoyer devant soi, envoyer à l’avance

libertus, i, m. : affranchi

fidus, a, um : sûr, fidèle

Ostia, ae, f. : Ostie (port de Rome) (acc. sans prép. devant un nom de ville)

ad, prép. + nom et adj. verbal à l’ acc. : pour

classis, is, f. : classe, flotte

praeparo, as, are : préparer

tribunus, i, m. : tribun ; tribunus pl. : tribun de la plèbe

centurio, ionis, f. : le centurion

praetorium, ii : le prétoire (garde impériale)

de, prép. + abl. : au sujet de

fuga, ae, f. : la fuite

societas, atis, f. : l'alliance, la participation à (+ gén.)

tempto, as, are : tâcher de gagner qqn, sonder qqn

2

sed, conj. : mais

partim, adv. : en partie ; répété : partim ... partim ... : les uns ... les autres...

tergiversor, aris, ari : tourner le dos, biaiser, tergiverser

aperte, adv. : ouvertement

detrecto, as, are : refuser

unus, a, um : un seul, un

vero, inv. : et même (renforce etiam)

etiam, adv. : même

proclamo, as, are : crier fortement, s’écrier

usque, prép. : usque adeo : à tel point, à ce point , tellement

adeo, adv. : tellement

ne : (-ne) : particule interrogative : est-ce que ?

morior, eris, i, mortuus sum : mourir

miser, a, um : malheureux, qui fait souffrir  ; miserum est + inf. : il est lamentable ou pitoyable de

sum, es, esse, fui : être

varie : de manière diverse, avec inconstance

agito, as, are :faire des projets, projeter, discuter (construit ici avec des interrogatives indirectes au subj. : pour savoir si...)

Parthus, i, m. : Parthe

an, inv. : ne...an ... : est-ce que, ou est-ce que ; an... an..., si... ou si

Galba, ae, m. : Galba

supplex, plicis : suppliant

peto, is, ere, iui, itum : chercher à atteindre, se diriger vers, s’adresser à

atratus,a,um : vêtu de noir, vêtu de deuil

prodeo, is, ire, prodii, proditum : s'avancer, sortir; paraître en public

publicum,i,n. : le public, la foule ; in publicum : en public

pro, prép. : + abl. : du haut de

rostra,orum : les rostres( tribune aux harangues, décorée d’éperons de navires – rostra - ,sur le forum)

quantus, a, um, adj., pr. excl et interr : quel (en parlant de grandeur), combien ; corrélatif : tantus (souvent omis) ... quantus ... : aussi grand ... que ; quanta maxima miseratione posset = tanta miseratione quanta maxima posset)

magnus, a, um : grand

possum, potes, posse, potui : pouvoir

miseratio, onis, f. : la pitié, le pathétique (rhét.)

venia, ae, f. : le pardon

praeteritus, a, um : écoulé, passé (adj. substantivé ici)

precor, aris, atus sum : prier, supplier pour obtenir qqch

ni, conj. : si... ne... pas

flecto, is, ere, flexi, flexum : fléchir, infléchir, amollir

animus, i, m. : le cœur, l'esprit

vel, adv. : ne serait-ce que, au moins (syntaxe Ernout-Thomas p 446)

Aegyptus, i, f. : Egypte

praefectura, ae, f. : charge de préfet, préfecture

concedo, is, ere, cessi, cessum : abandonner, concéder, accorder

oro, as, are : prier

3

invenio, is, ire, veni, ventum : trouver, découvrir

postea, adv. : ensuite

scrinium, i, n. : le coffre (à livres), archives

is, ea, id : adj. : ce, cette ; pr. : celui-ci, celle-ci,ceci

hic, haec, hoc : ce, cette, celui-ci, celle-ci

res, rei, f. : la chose, l'événement, la circonstance, l'affaire

sermo, onis, m. : le discours , la harangue

formo, as, are : former, organiser, composer

deterreo, is, ere, terrui, territum : détourner, empêcher , dissuader de (ab ou de, et abl) (deterritum <esse>)

puto, as, are : estimer, penser, croire (3ème p pl impersonnelle)

ne, conj. + subj. : de peur que, par crainte de

priusquam, + subj. : avant que

forum, i, n. : forum

pervenio, is, ire, veni, ventum : parvenir

discerpo, is, ere, cerpsi, cerptum : déchirer, mettre en pièces, écharper

4

sic, adv. : ainsi, voilà comment

cogitatio, onis, f. : la réflexion, le résultat de la réflexion, la résolution

posterus, a, um : suivant

dies, ei, m. et f. : jour

differo, fers, ferre, distuli, dilatum : différer, remettre , reporter

ad + acc. : vers (temporel)

medius, a, um : qui est au milieu, en son milieu

fere, adv. : presque

nox, noctis, f. : nuit

excito, as, are : éveiller, réveiller

ut, conj. : + ind. : quand, depuis que

comperio, is, ire, peri, pertum : découvrir, apprendre

statio, onis, f. : poste de garde

miles, itis, m. : soldat

recedo, is, ere, cessi, cessum : se retirer, s'en aller, disparaître

prosilio, is, ire, ui : sauter

e, ex prép. : + Abl. : hors de, de

lectus, i, m. : lit

mitto, is, ere, misi, missum : envoyer, mander, envoyer chercher ; mittere circum amicos : envoyer chercher tous ses amis successivement ;

circum, prép. acc. : tous... successivement

amicus, i, m. : ami

quia, conj. : parce que

nihil, ou nil : rien

quisquam, quidquam : quelqu’un, quelque chose ; négation +quisquam = nemo ; négation + quidquam = nihil

renuntio, as, are : renvoyer, accuser réception, faire savoir en retour

ipse, ipsa, ipsum : même (moi-même, toi-même, etc.)

cum + abl. : avec

pauci, ae, a : pl. peu de ; un petit nombre de personnes

hospitium, i, n. : hospitalité, toit hospitalier, logement, gîte

singuli, ae, a : pl. un par un

adeo, is, ire, ii, itum : aller vers ; + acc. : avoir recours à

5

verum : mais

claudo, is, ere, clausi, clausum : fermer

omnis, is, e : tout

fores, gén. inusité, f. : portes (rare au sing. foris, is)

respondeo, es, ere, di, sum : répondre

nemo, (gén nullius, abl nullo) : personne

cubiculum, i, n. : chambre à coucher

redeo, is, ire, ii, itum : revenir

unde, adv. : d'où

jam, adv. : déjà, désormais

custos, odis, m. : le garde

diffugio, is, ere : s'enfuir en tous sens, s’enfuir

diripio, is, ere, ripui, reptum : piller, s’arracher

stragulum,i,n : la couverture

amoveo, es, ere, movi, motum : éloigner, écarter, dérober

statim, adv. : aussitôt

Spicilius,ii,m : Spicilius (nom d’un gladiateur, cf Nero 30)

mirmillo, onis m : mirmillon (gladiateur en général gaulois, muni de petites armes défensives – petit bouclier rond, casque – et, peut-être , d’un glaive court)

quilibet, quaelibet, quodlibet : n’importe quel

alius, a, ud : autre, un autre

percussor, oris, m. : exécuteur , tueur

manus, us, f. : main

pereo, is, ire, ii, itum : périr (cujus manu periret : relative au subjonctif : but ou possibilité)

requiro, is, ere, requisii, requisitum : rechercher, être à la recherche de, se mettre à la recherche de 2. envoyer chercher

reperio, is, ire, repperi, repertum : trouver (après recherche)

ergo, conj. : donc

ego, me, mei, mihi, me : moi, je

inquit, vb. inv. : dit-il, dit-elle

nec, adv. : et...ne...pas ; nec ... nec ... : ni ... ni ...

habeo, es, ere, bui, bitum : avoir

inimicus, i, m. : ennemi (particulier)

procurro, is, ere, curri (cucurri), cursum : courir en avant, s'élancer au pas de course

quasi, conj. : comme, pour ainsi dire

praecipito, as, are (svt pronominal) : (se) précipiter

Tiberis, is, m. : le Tibre


Vocabulaire alphabétique :

a, ab prép. + abl. : à partir de, à cause de

ac : et, et aussi

ad + acc. : vers (temporel)

ad, prép. + nom et adj. verbal à l’ acc. : pour

adeo, is, ire, ii, itum : aller vers ; + acc. : avoir recours à

adeo, adv. : tellement

Aegyptus, i, f. : Egypte

agito, as, are :faire des projets, projeter, discuter

alius, a, ud : autre, un autre

amicus, i, m. : ami

amoveo, es, ere, movi, motum : éloigner, écarter, dérober

an, inv. : ne...an ... : est-ce que, ou est-ce que ; an... an..., si... ou si

animus, i, m. : le cœur, l'esprit

aperte, adv. : ouvertement

atratus,a,um : vêtu de noir, vêtu de deuil

aureus, a, um : d'or

caelatura,ae,f : ciselure

carmen, minis, n. : poème, vers

centurio, ionis, f. : le centurion

ceteri, ae, a : pl. tous les autres

circum, prép. acc. : tous... successivement

classis, is, f. : classe, flotte

claudo, is, ere, clausi, clausum : fermer

cogitatio, onis, f. : la réflexion, le résultat de la réflexion, la résolution

comperio, is, ire, peri, pertum : découvrir, apprendre

concedo, is, ere, cessi, cessum : abandonner, concéder, accorder

concerpo, is, ere, cerpi, cerptum : déchirer, mettre en pièces

condo, is, ere, didi, ditum : cacher, enfermer

cubiculum, i, n. : chambre à coucher

cum + abl. : avec

custos, odis, m. : le garde

de, prép. + abl. : au sujet de

defectio, ionis, f. : la défection

deterreo, is, ere, terrui, territum : détourner, empêcher , dissuader de (ab ou de, et abl)

detrecto, as, are : refuser

dies, ei, m. et f. : jour

differo, fers, ferre, distuli, dilatum : différer, remettre , reporter

diffugio, is, ere : s'enfuir en tous sens, s’enfuir

diripio, is, ere, ripui, reptum : piller, s’arracher

discerpo, is, ere, cerpsi, cerptum : déchirer, mettre en pièces, écharper

duo, ae, o : deux

e, ex + abl. : hors de, de

ego, me, mei, mihi, me : moi, je

ergo, conj. : donc

et, conj. : et, aussi, même

etiam, adv. : même, encore, en plus, aussi

excito, as, are : éveiller, réveiller

exercitus, us, m. : l'armée

fere, adv. : presque

fidus, a, um : sûr, fidèle

flecto, is, ere, flexi, flexum : fléchir, infléchir, amollir

fores, gén. inusité, f. : portes (rare au sing. foris, is)

formo, as, are : former, organiser, composer

forum, i, n. : forum

fuga, ae, f. : la fuite

Galba, ae, m. : Galba

gratus, a, um : agréable

habeo, es, ere, bui, bitum : avoir

hic, haec, hoc : ce, cette, celui-ci, celle-ci

Homerius,a,um adj. : d’Homère, homérique

Homerus, i, m. : Homère

hortus, i, m. : jardin

hospitium, i, n. : hospitalité, toit hospitalier, logement, gîte

illido, is, ere, lisi, lisum : briser contre

in, prép. + acc. : dans (avec mvt)

inimicus, i, m. : ennemi (particulier)

inquit, vb. inv. : dit-il, dit-elle

interim, adv. : pendant ce temps, entre-temps

invenio, is, ire, veni, ventum : trouver, découvrir

ipse, ipsa, ipsum : même (moi-même, toi-même, etc.)

is, ea, id : adj. : ce, cette ; pr. : celui-ci, celle-ci,ceci

jam, adv. : déjà, désormais

lectus, i, m. : lit

libertus, i, m. : affranchi

littera, ae, f. : lettre ; litterae,arum : la lettre

Locusta, ae, f. : Locuste

magnus, a, um : grand

manus, us, f. : main

medius, a, um : qui est au milieu, en son milieu

mensa, ae, f. : table

miles, itis, m. : soldat

mirmillo, onis m : mirmillon (gladiateur en général gaulois, muni de petites armes défensives – petit bouclier rond, casque – et, peut-être , d’un glaive court)

miser, a, um : malheureux, qui fait souffrir  ; miserum est + inf. : il est lamentable ou pitoyable de

miseratio, onis, f. : la pitié, le pathétique (rhét.)

mitto, is, ere, misi, missum : envoyer, mander, envoyer chercher ; mittere circum amicos : envoyer chercher tous ses amis successivement ;

morior, eris, i, mortuus sum : mourir

ne : (-ne) : particule interrogative : est-ce que ?

ne, conj. + subj. : de peur que , par crainte de

nec, adv. : et...ne...pas ; nec ... nec ... : ni ... ni ...

nemo, (gén nullius, abl nullo) : personne

ni, conj. : si... ne... pas

nihil, ou nil : rien

nox, noctis, f. : nuit

nuntio, a, are : annoncer

omnis, is, e : tout

oro, as, are : prier

Ostia, ae, f. : Ostie (port de Rome)

Parthus, i, m. : Parthe

partim, adv. : en partie ; répété : partim ... partim ... : les uns ... les autres...

pauci, ae, a : pl. peu de ; un petit nombre de personnes

percussor, oris, m. : exécuteur , tueur

pereo, is, ire, ii, itum : périr

pervenio, is, ire, veni, ventum : parvenir

peto, is, ere, iui, itum : chercher à atteindre, se diriger vers, s’adresser à

possum, potes, posse, potui : pouvoir

postea, adv. : ensuite

posterus, a, um : suivant

praecipito, as, are (svt pronominal) : (se) précipiter

praefectura, ae, f. : charge de préfet, préfecture

praemitto, is, ere, misi, missum : envoyer devant soi, envoyer à l’avance

praeparo, as, are : préparer

praeteritus, a, um : écoulé, passé

praetorium, ii : le prétoire (garde impériale)

prandeo, es, ere, prandi, pransum : prendre son déjeuner (le prandium, repas pris vers la septième heure, se composait en général de pain, de poisson et de viande froide)

precor, aris, atus sum : prier, supplier pour obtenir qqch

priusquam, + subj. : avant que

pro, prép. : + abl. : du haut de

proclamo, as, are : crier fortement, s’écrier

procurro, is, ere, curri (cucurri), cursum : courir en avant, s'élancer au pas de course

prodeo, is, ire, prodii, proditum : s'avancer, sortir; paraître en public

prosilio, is, ire, ui : sauter

publicum,i,n. : le public, la foule ; in publicum : en public

puto, as, are : estimer, penser, croire

pyxis, idis, f : boîte, petite boîte

quantus, a, um, adj., pr. excl et interr : quel (en parlant de grandeur), combien ; corrélatif : tantus (souvent omis) ... quantus ... : aussi grand ... que 

quasi, conj. : comme, pour ainsi dire

qui, quae, quod : qui

quia, conj. : parce que

quilibet, quaelibet, quodlibet : n’importe quel

quisquam, quidquam : quelqu’un, quelque chose ; négation +quisquam = nemo ; négation + quidquam = nihil

recedo, is, ere, cessi, cessum : se retirer, s'en aller, disparaître

reddo, is, ere, ddidi, dditum : remettre, donner

redeo, is, ire, ii, itum : revenir

renuntio, as, are : renvoyer, accuser réception, faire savoir en retour

reperio, is, ire, repperi, repertum : trouver (après recherche)

requiro, is, ere, requisii, requisitum : rechercher, être à la recherche de, se mettre à la recherche de 2. envoyer chercher

res, rei, f. : la chose, l'événement, la circonstance, l'affaire

respondeo, es, ere, di, sum : répondre

rostra,orum : les rostres( tribune aux harangues, décorée d’éperons de navires – rostra - ,sur le forum)

scrinium, i, n. : le coffre (à livres), archives

scyphus,i,m : coupe, coupe à boire

se, pron. réfl. : se, soi

sed, conj. : mais

sermo, onis, m. : le discours , la harangue

Servilianus,a,um : de Servilius (horti Serviliani : jardins remarquables pour leur beauté)

sic, adv. : ainsi, voilà comment

singuli, ae, a : pl. un par un

societas, atis, f. : l'alliance, la participation à (+ gén.)

solum, i, n. : le sol

Spicilius,ii,m : Spicilius (nom d’un gladiateur, cf Nero 30)

statim, adv. : aussitôt

statio, onis, f. : poste de garde

stragulum,i,n : la couverture

subverto, is, ere, verti, versum : renverser

sum, es, esse, fui : être

sumo, is, ere, sumpsi, sumptum : prendre ; sumere aliquid ab aliquo : se faire donner qqch par, recevoir qqch des mains de

supplex, plicis : suppliant

tempto, as, are : tâcher de gagner qqn, sonder qqn

tergiversor, aris, ari : tourner le dos, biaiser, tergiverser

Tiberis, is, m. : le Tibre

transeo, is, ire, ii, itum : passer

tribunus, i, m. : tribun ; tribunus pl. : tribun de la plèbe

ubi : où

unde, adv. : d'où

unus, a, um : un seul, un

usque, prép. : usque adeo : à tel point, à ce point , tellement

usus, us, m. : l'usage, l'utilité

ut, conj. : + ind. : quand, depuis que

varie : de manière diverse, avec inconstance

vel, adv. : ne serait-ce que, au moins (syntaxe Ernout-Thomas p 446)

venenum, i, n. : poison, venin

venia, ae, f. : le pardon

vero, inv. : et même

verum : mais

voco, as, are : appeler


vocabulaire par ordre de fréquence :

fréquence 1 :

a, ab prép. + abl. : à partir de, à cause de

ac : et, et aussi

ad + acc. : vers (temporel) ; ad + nom et adj. verbal à l’ acc. : pour

alius, a, ud : autre, un autre

amicus, i, m. : ami

an, inv. : ne...an ... : est-ce que, ou est-ce que ; an... an..., si... ou si

animus, i, m. : le cœur, l'esprit

carmen, minis, n. : poème, vers

cum + abl. : avec

de, prép. + abl. : au sujet de

dies, ei, m. et f. : jour

duo, ae, o : deux

e, ex prép. : + Abl. : hors de, de

ego, me, mei, mihi, me : moi, je

ergo, conj. : donc

et, conj. : et, aussi, même

etiam, adv. : même, encore, en plus, aussi

exercitus, us, m. : l'armée

fuga, ae, f. : la fuite

habeo, es, ere, bui, bitum : avoir

hic, haec, hoc : ce, cette, celui-ci, celle-ci

in, prép. + acc. : dans (avec mvt)

inquit, vb. inv. : dit-il, dit-elle

invenio, is, ire, veni, ventum : trouver, découvrir

ipse, ipsa, ipsum : même (moi-même, toi-même, etc.)

is, ea, id : adj. : ce, cette ; pr. : celui-ci, celle-ci,ceci

jam, adv. : déjà, désormais

magnus, a, um : grand

manus, us, f. : main

medius, a, um : qui est au milieu, en son milieu

miles, itis, m. : soldat

miser, a, um : malheureux, qui fait souffrir  ; miserum est + inf. : il est lamentable ou pitoyable de

mitto, is, ere, misi, missum : envoyer, mander, envoyer chercher ; mittere circum amicos : envoyer chercher tous ses amis successivement ;

morior, eris, i, mortuus sum : mourir

ne : (-ne) : particule interrogative : est-ce que ?

ne, conj. + subj. : de peur que , par crainte de

nec, adv. : et...ne...pas ; nec ... nec ... : ni ... ni ...

nemo, (gén nullius, abl nullo) : personne

nihil, ou nil : rien

nox, noctis, f. : nuit

omnis, is, e : tout

pereo, is, ire, ii, itum : périr

pervenio, is, ire, veni, ventum : parvenir

peto, is, ere, iui, itum : chercher à atteindre, se diriger vers, s’adresser à

possum, potes, posse, potui : pouvoir

pro, prép. : + abl. : du haut de

puto, as, are : estimer, penser, croire (3ème p pl impersonnelle)

quantus, a, um, adj., pr. excl et interr : quel (en parlant de grandeur), combien ; corrélatif : tantus (souvent omis) ... quantus ... : aussi grand ... que 

qui, quae, quod : qui

quia, conj. : parce que

quisquam, quidquam : quelqu’un, quelque chose ; négation +quisquam = nemo ; négation + quidquam = nihil

reddo, is, ere, ddidi, dditum : remettre, donner

redeo, is, ire, ii, itum : revenir

res, rei, f. : la chose, l'événement, la circonstance, l'affaire

se, pron. réfl. : se, soi

sed, conj. : mais

sic, adv. : ainsi, voilà comment

singuli, ae, a : pl. un par un

sum, es, esse, fui : être

sumo, is, ere, sumpsi, sumptum : prendre ; sumere aliquid ab aliquo : se faire donner qqch par, recevoir qqch des mains de

transeo, is, ire, ii, itum : passer

ubi : où

unde, adv. : d'où

unus, a, um : un seul, un

usus, us, m. : l'usage, l'utilité

ut, conj. : + ind. : quand, depuis que

vel, adv. : ne serait-ce que, au moins (syntaxe Ernout-Thomas p 446)

vero, inv. : et même

voco, as, are : appeler


fréquence 2 :

adeo, is, ire, ii, itum : aller vers ; + acc. : avoir recours à

adeo, adv. : tellement

agito, as, are :faire des projets, projeter, discuter

ceteri, ae, a : pl. tous les autres

circum, prép. acc. : tous... successivement

classis, is, f. : classe, flotte

claudo, is, ere, clausi, clausum : fermer

concedo, is, ere, cessi, cessum : abandonner, concéder, accorder

condo, is, ere, didi, ditum : cacher, enfermer

custos, odis, m. : le garde

forum, i, n. : forum

gratus, a, um : agréable

interim, adv. : pendant ce temps, entre-temps

littera, ae, f. : lettre ; litterae,arum : la lettre

postea, adv. : ensuite

posterus, a, um : suivant

precor, aris, atus sum : prier, supplier pour obtenir qqch

publicum,i,n. : le public, la foule ; in publicum : en public

quasi, conj. : comme, pour ainsi dire

reperio, is, ire, repperi, repertum : trouver (après recherche)

respondeo, es, ere, di, sum : répondre

sermo, onis, m. : le discours , la harangue

statim, adv. : aussitôt

tempto, as, are : tâcher de gagner qqn, sonder qqn

tribunus, i, m. : tribun ; tribunus pl. : tribun de la plèbe

usque, prép. : usque adeo : à tel point, à ce point , tellement

verum : mais


fréquence 3 :

aureus, a, um : d'or

centurio, ionis, f. : le centurion

differo, fers, ferre, distuli, dilatum : différer, remettre , reporter

excito, as, are : éveiller, réveiller

fere, adv. : presque

flecto, is, ere, flexi, flexum : fléchir, infléchir, amollir

fores, gén. inusité, f. : portes (rare au sing. foris, is)

inimicus, i, m. : ennemi (particulier)

lectus, i, m. : lit

mensa, ae, f. : table

nuntio, a, are : annoncer

oro, as, are : prier

partim, adv. : en partie ; répété : partim ... partim ... : les uns ... les autres...

pauci, ae, a : pl. peu de ; un petit nombre de personnes

priusquam, + subj. : avant que

recedo, is, ere, cessi, cessum : se retirer, s'en aller, disparaître

solum, i, n. : le sol

venenum, i, n. : poison, venin


fréquence 4 :

cogitatio, onis, f. : la réflexion, le résultat de la réflexion, la résolution

comperio, is, ire, peri, pertum : découvrir, apprendre

fidus, a, um : sûr, fidèle

libertus, i, m. : affranchi

ni, conj. : si... ne... pas

praemitto, is, ere, misi, missum : envoyer devant soi, envoyer à l’avance

quilibet, quaelibet, quodlibet : n’importe quel

venia, ae, f. : le pardon


Ne pas apprendre :

Aegyptus, i, f. : Egypte

amoveo, es, ere, movi, motum : éloigner, écarter, dérober

aperte, adv. : ouvertement

atratus,a,um : vêtu de noir, vêtu de deuil

caelatura,ae,f : ciselure

concerpo, is, ere, cerpi, cerptum : déchirer, mettre en pièces

cubiculum, i, n. : chambre à coucher

defectio, ionis, f. : la défection

deterreo, is, ere, terrui, territum : détourner, empêcher , dissuader de (ab ou de, et abl)

detrecto, as, are : refuser

diffugio, is, ere : s'enfuir en tous sens, s’enfuir

diripio, is, ere, ripui, reptum : piller, s’arracher

discerpo, is, ere, cerpsi, cerptum : déchirer, mettre en pièces, écharper

formo, as, are : former, organiser, composer

Galba, ae, m. : Galba

Homerius,a,um adj. : d’Homère, homérique

Homerus, i, m. : Homère

hortus, i, m. : jardin

hospitium, i, n. : hospitalité, toit hospitalier, logement, gîte

illido, is, ere, lisi, lisum : briser contre

Locusta, ae, f. : Locuste

mirmillo, onis m : mirmillon (gladiateur en général gaulois, muni de petites armes défensives – petit bouclier rond, casque – et, peut-être , d’un glaive court)

miseratio, onis, f. : la pitié, le pathétique (rhét.)

Ostia, ae, f. : Ostie (port de Rome)

Parthus, i, m. : Parthe

percussor, oris, m. : exécuteur , tueur

praecipito, as, are (svt pronominal) : (se) précipiter

praefectura, ae, f. : charge de préfet, préfecture

praeparo, as, are : préparer

praeteritus, a, um : écoulé, passé

praetorium, ii : le prétoire (garde impériale)

prandeo, es, ere, prandi, pransum : prendre son déjeuner (le prandium, repas pris vers la septième heure, se composait en général de pain, de poisson et de viande froide)

proclamo, as, are : crier fortement, s’écrier

procurro, is, ere, curri (cucurri), cursum : courir en avant, s'élancer au pas de course

prodeo, is, ire, prodii, proditum : s'avancer, sortir; paraître en public

prosilio, is, ire, ui : sauter

pyxis, idis, f : boîte, petite boîte

renuntio, as, are : renvoyer, accuser réception, faire savoir en retour

requiro, is, ere, requisii, requisitum : rechercher, être à la recherche de, se mettre à la recherche de 2. envoyer chercher

rostra,orum : les rostres( tribune aux harangues, décorée d’éperons de navires – rostra - ,sur le forum)

scrinium, i, n. : le coffre (à livres), archives

scyphus,i,m : coupe, coupe à boire

Servilianus,a,um : de Servilius (horti Serviliani : jardins remarquables pour leur beauté)

societas, atis, f. : l'alliance, la participation à (+ gén.)

Spicilius,ii,m : Spicilius (nom d’un gladiateur, cf Nero 30)

statio, onis, f. : poste de garde

stragulum,i,n : la couverture

subverto, is, ere, verti, versum : renverser

supplex, plicis : suppliant

tergiversor, aris, ari : tourner le dos, biaiser, tergiverser

Tiberis, is, m. : le Tibre

varie : de manière diverse, avec inconstance


Traduction au plus près du texte :

Nero 47

Suétone

La mort de Néron (1)

Désarroi et fuite


(1) Nuntiata interim etiam ceterorum exercituum defectione, litteras prandenti sibi redditas concerpsit, mensam subvertit, duos scyphos gratissimi usus, quos Homerios a caelatura carminum Homeri vocabat, solo illisit  ac, sumpto a Locusta veneno et in auream pyxidem condito, transiit in hortos Servilianos, ubi, praemissis libertorum fidissimis Ostiam, ad classem praeparandam, tribunos centurionesque praetorii de fugae societate temptavit.

Comme la défection de toutes les autres armées avait été entre-temps également annoncée, il mit en pièces la lettre qui lui avait été remise alors qu’il prenait son déjeuner, renversa la table, brisa contre le sol deux coupes d’un usage très agréable, qu’il appelait « homériques » à cause d’une ciselure (inspirée par) de vers d’Homère, et, après s’être fait donner par Locuste un poison et l’avoir enfermé dans une petite boîte d’or, il passa dans les jardins de Servilius, où, après avoir envoyé par avance à Ostie les plus fidèles de ses affranchis, pour préparer une flotte, il tâcha de sonder les tribuns et les centurions du prétoire au sujet de leur participation à sa fuite.

(2) Sed partim tergiversantibus, partim aperte detrectantibus, uno vero etiam proclamante:

Vsque adeone mori miserum est?

varie agitavit, Parthosne an Galbam supplex peteret, an atratus prodiret in publicum, proque rostris quanta maxima posset miseratione veniam praeteritorum precaretur, ac, ni flexisset animos, vel Aegypti praefecturam concedi sibi oraret.

Mais comme les uns biaisaient, comme les autres refusaient ouvertement, et comme même une personne s’écriait : « Est-il à ce point lamentable de mourir ? » , il fit des projets avec inconstance <pour savoir> s’il s’adresserait en tant que suppliant aux Parthes ou à Galba, ou si, vêtu de deuil, il paraîtrait en public, et du haut des rostres supplierait pour obtenir pardon des faits passés avec le plus de pathétique qu’il pourrait, et, s’il n’avait pas fléchi les esprits, il ne prierait pas que lui soit accordée ne serait-ce que la préfecture d’Egypte.

(3) Inventus est postea in scrinio ejus hac de re sermo formatus; sed deterritum putant, ne priusquam in forum perveniret, discerperetur.

On découvrit plus tard dans son coffre à archives une harangue composée à ce sujet ; mais on estime qu’il en fut détourné, de peur qu’avant qu’il parvînt sur le forum, il ne fût écharpé.

(4) Sic cogitatione in posterum diem dilata, ad mediam fere noctem excitatus, ut comperit stationem militum recessisse, prosiluit e lecto, misitque circum amicos, et, quia nihil a quoquam renuntiabatur, ipse cum paucis hospitia singulorum adiit.

Voilà comment, la résolution ayant été reportée au lendemain, réveillé presque vers le milieu de la nuit, quand il découvrit que le poste de garde de ses soldats avait disparu, il sauta hors de son lit et envoya chercher tous ses amis successivement, et, parce que rien n’était fait savoir en retour de la part de quiconque, il eut recours en personne avec un petit nombre de personnes à l’hospitalité de chacun <d’eux> un par un.

(5) Verum, clausis omnium foribus, respondente nullo, in cubiculum rediit, unde jam et custodes diffugerant, direptis etiam stragulis, amota et pyxide veneni; ac statim Spicilium mirmillonem, vel quemlibet alium percussorem, cujus manu periret, requisivit et, nemine reperto: « Ergo ego », inquit, « nec amicum habeo, nec inimicum? » procurritque, quasi praecipitaturus se in Tiberim.

Mais, comme les portes de tous restaient fermées, comme personne ne répondait, il revint dans sa chambre à coucher, d’où déjà les gardes s’étaient aussi enfuis, les couvertures ayant même été pillées, et dérobée la petite boîte de poison ; et aussitôt il envoya chercher le mirmillon Spicilius, ou n’importe quel autre tueur, pour périr de sa main, et, personne n’ayant été trouvé, « Moi donc, » dit-il, « n’ai-je ni ami ni ennemi ? », et il s’élança en courant, comme pour se précipiter dans le Tibre.


Comparaison de traductions :



(1) (...) duos scyphos gratissimi usus, quos Homerios a caelatura carminum Homeri vocabat, solo illisit (...) :

Traduction Laharpe, Paris, 1805 : (...) brisa contre terre deux vases dont il faisait grand cas, et qu’il appelait homériques, parce qu’on y avait sculpté des sujets tirés d’Homère (...)

Traduction Henri Ailloud, Les Belles Lettres, 1932 : (...) brisa sur le sol deux coupes dont il aimait particulièrement se servir et qu’il appelait « homériques », parce que des scènes d’Homère y étaient ciselées (...)



(2)

Vsque adeone mori miserum est?

Traduction de Racine (Phèdre III,3), 1677 :  « Est-ce un si grand malheur que de cesser de vivre ? »

Traduction Laharpe, Paris, 1805 : « Est-il donc si difficile de mourir ? »



(3) Inventus est postea in scrinio ejus hac de re sermo formatus; sed deterritum putant, ne priusquam in forum perveniret, discerperetur.

Traduction Laharpe, Paris, 1805 : On trouva même dans ses papiers un discours sur ce sujet. Mais on le détourna, dit-on, de ce dessein, en lui faisant entendre qu’il pourrait bien être mis en pièces avant que d’arriver à la place publique.

Traduction Henri Ailloud, Les Belles Lettres, 1932 : On trouva plus tard dans son écritoire une allocution préparée en ce sens ; mais il abandonna ce projet, par crainte, semble-t-il, d’être mis en pièces avant de parvenir au forum.






1 Virgile, Enéïde XII v.646-646. Traduction de Racine (Phèdre III,3) :  « Est-ce un si grand malheur que de cesser de vivre ? »


Mots de liaisons


amitié armée colère empereur histoire (conceptions de) lâcheté suicide

Valid XHTML 1.0!