Evandre - 48 Mort de Néron (2)

           

48 Mort de Néron (2) (Vie de Néron, Suétone 75? 160?)

Format pdf : Texte au format PDF

Dernières péripéties

Suétone

Nero 48

Mort de Néron (2)

Dernières péripéties

(1) Sed, revocato rursus impetu, aliquid secretioris latebrae ad colligendum animum desideravit ; et offerente Phaonte liberto suburbanum suum inter Salariam et Nomentanam viam circa quartum miliarium, ut erat nudo pede atque tunicatus, paenulam obsoleti coloris superinduit, adopertoque capite, et ante faciem obtento sudario, equum inscendit, quattuor solum comitantibus, inter quos et Sporus erat. (2) Statimque tremore terrae, et fulgure adverso pavefactus, audiit e proximis castris clamorem militum et sibi adversa et Galbae prospera ominantium, etiam ex obviis viatoribus quemdam dicentem: « Hi Neronem persequuntur », alium sciscitantem: « Ecquid in urbe novi de Nerone? » (3) Equo autem ex odore abjecti in via cadaveris consternato, detecta facie agnitus est a quodam missicio praetoriano, et salutatus. (4) Ut ad deverticulum ventum est, dimissis equis, inter fruticeta ac vepres, per arundineti semitam aegre, nec nisi strata sub pedibus veste, ad aversum villae parietem evasit. (5) Ibi hortante eodem Phaonte, ut interim in specum egestae arenae concederet, negavit se vivum sub terram iturum, ac parumper commoratus, dum clandestinus ad villam introitus pararetur, aquam ex subjecta lacuna potaturus manu hausit, et: « Haec est », inquit, « Neronis decocta. » (6) Dein divulsa sentibus paenula trajectos surculos rasit ; atque ita quadripes per angustias effossae cavernae receptus in proximam cellam, decubuit super lectum, modica culcita, vetere pallio strato, instructum; fameque et iterum siti interpellante, panem quidem sordidum oblatum aspernatus est, aquae autem tepidae aliquantum bibit.

 



Tout le vocabulaire dans l’ordre du texte (sauf celui de Nero 47) :

1

revoco, as, are : rappeler, ramener en arrière, retenir

rursus, inv. : en arrière, en reculant

impetus, us, m. : mouvement en avant, élan

aliquis, a, id : pron. quelqu'un, quelque chose ; + gén : quelque chose en fait de ...

secretus, a, um : isolé, écarté

latebra, ae, f. : cachette, retraite, refuge

colligo, is, ere, legi, lectum : reprendre, rassembler, remettre en ordre

desidero, as, are : désirer vivement, souhaiter

offero, fers, ferre, obtuli, oblatum : offrir, donner, proposer de donner

Phaon, ontis,m : Phaon (affranchi de Néron)

suburbanum, i, n. : propriété près de Rome, maison de banlieue

suus, a, um : adj. : son; pronom : le sien, le leur

inter, prép. + Acc. : parmi, entre

Salaria,ae,f : la voie Salaria ( au nord de Rome, mène au pays sabin)

Nomentana, ae, f : La voie Nomentana (au nord ouest de Rome, mène au pays latin)

via, ae, f. : route, chemin, voyage

circa, prép + acc. : aux alentours de, aux environs de

quartus, a, um : quatrième

miliarium, ii, n. : la borne miliaire

ut, conj. : adv. : comme, ainsi que

nudus, a, um : nu

pes, pedis, m. : pied

atque, conj. : et, et aussi

tunicatus,a,um : en tunique (vêtement de dessous)

paenula,ae,f : manteau à capuchon, manteau de voyage

obsoletus,a,um : usé, flétri, fané, passé

color, oris, m. : couleur

superinduo,is,ere,ui,utum : endosser par-dessus, revêtir, passer par-dessus

adoperio,is,ire,perui,pertum : couvrir, voiler

-que : et

caput, itis, n.: la tête

ante, prép. +acc. : devant

facies, ei, f.: la figure

obtendo, is, ere, di, tum : tendre , étendre, masquer

sudarium, i, n. : mouchoir

equus, i, m. : cheval

inscendo, is, ere, di, sum : monter sur

quattuor, adj. num. : quatre

solum, adv.: seulement

comito, as, are : accompagner

Sporus,i,m : Sporus

2

tremor, oris, m. : tremblement

terra, ae, f. : terre

fulgur, uris, n. : l'éclair

adversus, a, um :1) qui se présente en face, placé devant soi ; 2) hostile

pavefacio, is, ere, feci, factum : effrayer

audio, is, ire, ivi, itum : entendre

proximus, a, um : le plus proche, tout voisin

castra, orum, n. pl. : le camp militaire

clamor, oris, m. : clameur, cri collectif, les cris, les huées

prosperus, a, um : heureux, prospère

ominor, aris, ari, atus sum : faire des vœux

obvius, a, um : qui se trouve sur le passage de qqn

viator, oris, m. : le voyageur, le passant

quidam, quaedam, quoddam/quiddam : un certain, quelqu'un, quelque chose

dico, is, ere, dixi, dictum : dire

Nero, onis, m. : Néron

persequor, eris, i, persecutus sum : poursuivre

sciscitor, aris, ari : questionner, s'informer

ecquid, adv. : est-ce-que quelque chose ? y a-t-il qqch ?

in, prép.+abl. : dans (sans mvt)

urbs, urbis, f. : la ville ; Rome

novus, a, um : nouveau (complète ecquid)

3

autem, conj. : or, cependant

odor, oris, m. : odeur

abjicio, is, ere, jeci, jectum : jeter, jeter à terre, abandonner

cadaver, eris, n. : cadavre

consterno, as, are : effaroucher, épouvanter

detego, is, ere, texi, tectum : découvrir

agnosco, is, ere, novi, nitum : reconnaître

a, ab prép. + abl. après un verbe passif : par

missicius,a,um : soldat libéré

praetorianus, i, m.: le prétorien

saluto, as, are : saluer, saluer par son nom

4

ad, prép. + acc. : vers, à, près de (spatial)

deverticulum,i,n : chemin écarté, chemin de traverse

venio, is, ire, veni, ventum : venir

dimitto, is, ere, misi, missum : renvoyer, laisser partir

fruticetum,i,n : taillis, fourré

vepres, is, m. : buisson épineux, broussaille

per, prép. + acc. : à travers, par

arundinetum,i,n : lieu ou endroit planté de roseaux

semita,ae,f : le sentier, le petit chemin

aegre, adv. : avec peine, difficilement

nec nisi, conj. : et seulement (cf nonnisi)

sterno, is, ere, stravi, stratum : étendre à terre

sub, prép. + abl. : sous

vestis, is, f. : vêtement

ad + acc. : près de , vers

aversus, a, um : qui est placé derrière, de derrière

villa, ae, f. : maison (de campagne)

paries, etis, m.: mur

evado, is, ere, vasi, vasum : se dégager pour parvenir

5

ibi, adv. : là

hortor, aris, ari, atus sum : encourager, exhorter , engager, (à : ut + subj)

idem, eadem, idem : le (la) même

ut, conj. + subj : pour que, que, de (but ou verbe de volonté)

specus, us, m. : cavité, creux, mine

egero, is, ere, gessi, gestum : extraire

arena, ae, f. : sable (egestae arenae specus : carrière de sable)

concedo, is, ere, cessi, cessum : se retirer, se mettre à couvert

nego, as, are : dire que ne pas, refuser en disant que

vivus, a, um : vivant

eo, is, ire, ivi, itum : aller

parumper, adv. : un peu, pour un instant, momentanément

commoror,aris,ari,atus sum : s’arrêter, faire halte

dum, conj. : + subj. : jusqu’à ce que, en attendant que

clandestinus, a, um : qui se fait en cachette, clandestin, secret

introitus, us, m. : l'entrée, l’accès

paro, as, are : préparer, procurer

aqua, ae, f. : eau

subjectus, a,um : voisin, proche

lacuna, ae, f. : ornière, fondrière, flaque, mare

poto, as, are : boire

haurio, is, ire, hausi, haustum : puiser, boire complètement

decocta,ae,f : eau bouillie puis rafraîchie dans la neige ; breuvage rafraîchissant

6

dein, inv. = deinde : ensuite

divello,is,ere,vulsi, vulsum : déchiré

sentis, is, f. : les ronces, les buissons épineux

trajicio, is, ere, trajeci, trajectum : traverser

surculus,i m : éclat de bois, branche cassée

rado,is,ere,rasi,rasum : raser, toucher au passage, s’égratigner à

ita, adv. : ainsi, de cette manière ; ita... ut, ainsi que

quadripes, pedis : à quatre pattes

angustiae, arum : le passage étroit

effodio, is, ere, fodi, fossum : creuser

caverna, ae, f. : trou, orifice, brèche

recipio, is, ere, cepi, ceptum : recevoir, accueillir

cella, ae, f. : petite pièce, petite salle

decumbo, is,ere, cubui, : s’étendre, se coucher

super, prép+ acc. : sur

modicus, a, um : médiocre, mauvais

culcita, ae, f. : matelas

vetus, veteris : vieux

pallium, i, n. : couverture, couvre-pied

instruo, is, ere, struxi, structum : pourvoir, équiper

fames, is, f. : faim

iterum, inv. : de nouveau

sitis, is, f. : soif

interpello, as, are : solliciter, troubler, gêner, importuner

panis, is, m. : pain

quidem, adv. : certes , il est vrai

sordidus, a, um : de qualité inférieure, vil, grossier

offero, fers, ferre, obtuli, oblatum : présenter,offrir, donner

aspernor, aris,ari,atus sum : repousser, mépriser, dédaigner

autem, conj. : mais, cependant

tepidus, a, um : tiède

aliquantus, a, um : assez grand ; aliquantum +gén : un peu de

bibo, is, ere, bibi, bibitum : boire



Vocabulaire alphabétique :

a, ab prép. + abl. après un verbe passif : par

abjicio, is, ere, jeci, jectum : jeter, jeter à terre, abandonner

ad + acc. ,: vers, à près de

adoperio,is,ire,perui,pertum : couvrir, voiler

adversus, a, um :1) qui se présente en face, placé devant soi ; 2) hostile

aegre, adv. : avec peine, difficilement

agnosco, is, ere, novi, nitum : reconnaître

aliquantus, a, um : assez grand ; aliquantum +gén : un peu de

aliquis, a, id : pron. quelqu'un, quelque chose (qu’on ne connaît pas); + gén : quelque chose en fait de ...

angustiae, arum : le passage étroit

ante, prép. +acc. : devant

aqua, ae, f. : eau

arena, ae, f. : sable (egestae arenae specus : carrière de sable)

arundinetum,i,n : lieu ou endroit planté de roseaux

aspernor, aris,ari,atus sum : repousser, mépriser, dédaigner

atque, conj. : et, et aussi

audio, is, ire, ivi, itum : entendre

autem, conj. : or, mais, cependant

aversus, a, um : qui est placé derrière, de derrière

bibo, is, ere, bibi, bibitum : boire

cadaver, eris, n. : cadavre

caput, itis, n.: la tête

castra, orum, n. pl. : le camp militaire

caverna, ae, f. : trou, orifice, brèche

cella, ae, f. : petite pièce, petite salle

circa, prép + acc. : aux alentours de, aux environs de

clamor, oris, m. : clameur, cri collectif, les cris, les huées

clandestinus, a, um : qui se fait en cachette, clandestin, secret

colligo, is, ere, legi, lectum : reprendre, rassembler, remettre en ordre

color, oris, m. : couleur

comito, as, are : accompagner

commoror,aris,ari,atus sum : s’arrêter, faire halte

concedo, is, ere, cessi, cessum : se retirer, se mettre à couvert

consterno, as, are : effaroucher, épouvanter

culcita, ae, f. : matelas

decocta,ae,f : eau bouillie puis rafraîchie dans la neige ; breuvage rafraîchissant

decumbo, is,ere, cubui, : s’étendre, se coucher

dein, inv. = deinde : ensuite

desidero, as, are : désirer vivement, souhaiter

detego, is, ere, texi, tectum : découvrir

deverticulum,i,n : chemin écarté, chemin de traverse

dico, is, ere, dixi, dictum : dire

dimitto, is, ere, misi, missum : renvoyer, laisser partir

divello,is,ere,vulsi, vulsum : déchiré

dum, conj. : + subj. : jusqu’à ce que, en attendant que

ecquid, adv. : est-ce-que quelque chose ? y a-t-il qqch ?

effodio, is, ere, fodi, fossum : creuser

egero, is, ere, gessi, gestum : extraire

eo, is, ire, ivi, itum : aller

equus, i, m. : cheval

evado, is, ere, vasi, vasum : se dégager pour parvenir

facies, ei, f.: la figure

fames, is, f. : faim

fruticetum,i,n : taillis, fourré

fulgur, uris, n. : l'éclair

haurio, is, ire, hausi, haustum : puiser, boire complètement

hortor, aris, ari, atus sum : encourager, exhorter , engager, (à : ut + subj)

ibi, adv. : là

idem, eadem, idem : le (la) même

impetus, us, m. : mouvement en avant, élan

in, prép.+abl. : dans (sans mvt)

inscendo, is, ere, di, sum : monter sur

instruo, is, ere, struxi, structum : pourvoir, équiper

inter, prép. + acc. : parmi, entre

interpello, as, are : solliciter, troubler, gêner, importuner

introitus, us, m. : l'entrée, l’accès

ita, adv. : ainsi, de cette manière ; ita... ut, ainsi que

iterum, inv. : de nouveau

lacuna, ae, f. : ornière, fondrière, flaque, mare

latebra, ae, f. : cachette, retraite, refuge

miliarium, ii, n. : la borne miliaire

missicius,a,um : soldat libéré

modicus, a, um : médiocre, mauvais

nec nisi, conj. : et seulement (cf nonnisi)

nego, as, are : dire que ne pas, refuser en disant que

Nero, onis, m. : Néron

Nomentana, ae, f : La voie Nomentana (au nord-ouest de Rome, mène au pays latin)

novus, a, um : nouveau

nudus, a, um : nu

obsoletus,a,um : usé, flétri, fané, passé

obtendo, is, ere, di, tum : tendre , étendre, masquer

obvius, a, um : qui se trouve sur le passage de qqn

odor, oris, m. : odeur

offero, fers, ferre, obtuli, oblatum : présenter, offrir, donner, proposer de donner

ominor, aris, ari, atus sum : faire des vœux

paenula,ae,f : manteau à capuchon, manteau de voyage

pallium, i, n. : couverture, couvre-pied

panis, is, m. : pain

paries, etis, m.: mur

paro, as, are : préparer, procurer

parumper, adv. : un peu, pour un instant, momentanément

pavefacio, is, ere, feci, factum : effrayer

per, prép. + acc. : à travers, par

persequor, eris, i, persecutus sum : poursuivre

pes, pedis, m. : pied

Phaon, ontis,m : Phaon (affranchi de Néron)

poto, as, are : boire

praetorianus, i, m.: le prétorien

prosperus, a, um : heureux, prospère

proximus, a, um : le plus proche, tout voisin

quadripes, pedis : à quatre pattes

quartus, a, um : quatrième

quattuor, adj. num. : quatre

-que : et

quidam, quaedam, quoddam/quiddam : un certain, quelqu'un (qu’on pourrait nommer), quelque chose

quidem, adv. : certes , il est vrai

rado,is,ere,rasi,rasum : raser, toucher au passage, s’égratigner à

recipio, is, ere, cepi, ceptum : recevoir, accueillir

revoco, as, are : rappeler, ramener en arrière, retenir

rursus, inv. : en arrière, en reculant

Salaria,ae,f : la voie Salaria ( au nord de Rome, mène au pays sabin)

saluto, as, are : saluer, saluer par son nom

sciscitor, aris, ari : questionner, s'informer

secretus, a, um : isolé, écarté

semita,ae,f : le sentier, le petit chemin

sentis, is, f. : les ronces, les buissons épineux

sitis, is, f. : soif

solum, adv.: seulement

sordidus, a, um : de qualité inférieure, vil, grossier

specus, us, m. : cavité, creux, mine

Sporus,i,m : Sporus

sterno, is, ere, stravi, stratum : étendre à terre

sub, prép. + abl. : sous

subjectus, a,um : voisin, proche

suburbanum, i, n. : propriété près de Rome, maison de banlieue

sudarium, i, n. : mouchoir

super, prép+ acc. : sur

superinduo,is,ere,ui,utum : endosser par-dessus, revêtir, passer par-dessus

surculus,i m : éclat de bois, branche cassée

suus, a, um : adj. : son; pronom : le sien, le leur

tepidus, a, um : tiède

terra, ae, f. : terre

trajicio, is, ere, trajeci, trajectum : traverser

tremor, oris, m. : tremblement

tunicatus,a,um : en tunique (vêtement de dessous)

urbs, urbis, f. : la ville ; Rome

ut, adv. : comme, ainsi que

ut, conj. + subj : pour que, que, de (but ou verbe de volonté)

venio, is, ire, veni, ventum : venir

vepres, is, m. : buisson épineux, broussaille

vestis, is, f. : vêtement

vetus, veteris : vieux

via, ae, f. : route, chemin, voyage

viator, oris, m. : le voyageur, le passant

villa, ae, f. : maison (de campagne)

vivus, a, um : vivant


vocabulaire par ordre de fréquence :

fréquence 1 :

a, ab prép. + abl. après un verbe passif : par

abjicio, is, ere, jeci, jectum : jeter, jeter à terre, abandonner

ad + acc. : près de , à, vers

aliquis, a, id : pron. quelqu'un, quelque chose ; + gén : quelque chose en fait de ...

ante, prép. +acc. : devant

aqua, ae, f. : eau

atque, conj. : et, et aussi

audio, is, ire, ivi, itum : entendre

autem, conj. : mais, cependant

autem, conj. : or, cependant

caput, itis, n.: la tête

castra, orum, n. pl. : le camp militaire

dico, is, ere, dixi, dictum : dire

dum, conj. : + subj. : jusqu’à ce que, en attendant que

eo, is, ire, ivi, itum : aller

equus, i, m. : cheval

ibi, adv. : là

idem, eadem, idem : le (la) même

impetus, us, m. : mouvement en avant, élan

in, prép.+abl. : dans (sans mvt)

inter, prép. + acc. : parmi, entre

ita, adv. : ainsi, de cette manière ; ita... ut, ainsi que

nego, as, are : dire que ne pas, refuser en disant que

novus, a, um : nouveau

paro, as, are : préparer, procurer

per, prép. + acc. : à travers, par

pes, pedis, m. : pied

-que : et

quidam, quaedam, quoddam/quiddam : un certain, quelqu'un, quelque chose

quidem, adv. : certes , il est vrai

recipio, is, ere, cepi, ceptum : recevoir, accueillir

sub, prép. + abl. : sous

suus, a, um : adj. : son; pronom : le sien, le leur

terra, ae, f. : terre

urbs, urbis, f. : la ville ; Rome

ut, adv. : comme, ainsi que

ut, conj. + subj : pour que, que, de (but ou verbe de volonté)

venio, is, ire, veni, ventum : venir

vetus, veteris : vieux

via, ae, f. : route, chemin, voyage


fréquence 2 :

adversus, a, um :1) qui se présente en face, placé devant soi ; 2) hostile

circa, prép + acc. : aux alentours de, aux environs de

clamor, oris, m. : clameur, cri collectif, les cris, les huées

color, oris, m. : couleur

concedo, is, ere, cessi, cessum : se retirer, se mettre à couvert

dimitto, is, ere, misi, missum : renvoyer, laisser partir

facies, ei, f.: la figure

nudus, a, um : nu

proximus, a, um : le plus proche, tout voisin

quattuor, adj. num. : quatre

rursus, inv. : en arrière, en reculant

solum, adv.: seulement

super, prép+ acc. : sur

vestis, is, f. : vêtement


fréquence 3 :

arena, ae, f. : sable (egestae arenae specus : carrière de sable)

bibo, is, ere, bibi, bibitum : boire

colligo, is, ere, legi, lectum : reprendre, rassembler, remettre en ordre

desidero, as, are : désirer vivement, souhaiter

hortor, aris, ari, atus sum : encourager, exhorter , engager, (à : ut + subj)

instruo, is, ere, struxi, structum : pourvoir, équiper

iterum, inv. : de nouveau

offero, fers, ferre, obtuli, oblatum : présenter, offrir, donner, proposer de donner

paries, etis, m.: mur

quartus, a, um : quatrième

revoco, as, are : rappeler, ramener en arrière, retenir

vivus, a, um : vivant


fréquence 4 :

agnosco, is, ere, novi, nitum : reconnaître

angustiae, arum : le passage étroit

evado, is, ere, vasi, vasum : se dégager pour parvenir

fames, is, f. : faim

haurio, is, ire, hausi, haustum : puiser, boire complètement

modicus, a, um : médiocre, mauvais

obvius, a, um : qui se trouve sur le passage de qqn

odor, oris, m. : odeur

persequor, eris, i, persecutus sum : poursuivre

secretus, a, um : isolé, écarté

sitis, is, f. : soif

sordidus, a, um : de qualité inférieure, vil, grossier

sterno, is, ere, stravi, stratum : étendre à terre

villa, ae, f. : maison (de campagne)


Ne pas apprendre :


adoperio,is,ire,perui,pertum : couvrir, voiler

aegre, adv. : avec peine, difficilement

aliquantus, a, um : assez grand ; aliquantum +gén : un peu de

arundinetum,i,n : lieu ou endroit planté de roseaux

aspernor, aris,ari,atus sum : repousser, mépriser, dédaigner

aversus, a, um : qui est placé derrière, de derrière

cadaver, eris, n. : cadavre

caverna, ae, f. : trou, orifice, brèche

cella, ae, f. : petite pièce, petite salle

clandestinus, a, um : qui se fait en cachette, clandestin, secret

comito, as, are : accompagner

commoror,aris,ari,atus sum : s’arrêter, faire halte

consterno, as, are : effaroucher, épouvanter

culcita, ae, f. : matelas

decocta,ae,f : eau bouillie puis rafraîchie dans la neige ; breuvage rafraîchissant

decumbo, is,ere, cubui, : s’étendre, se coucher

dein, inv. = deinde : ensuite

detego, is, ere, texi, tectum : découvrir

deverticulum,i,n : chemin écarté, chemin de traverse

divello,is,ere,vulsi, vulsum : déchiré

ecquid, adv. : est-ce-que quelque chose ? y a-t-il qqch ?

effodio, is, ere, fodi, fossum : creuser

egero, is, ere, gessi, gestum : extraire

fruticetum,i,n : taillis, fourré

fulgur, uris, n. : l'éclair

inscendo, is, ere, di, sum : monter sur

interpello, as, are : solliciter, troubler, gêner, importuner

introitus, us, m. : l'entrée, l’accès

lacuna, ae, f. : ornière, fondrière, flaque, mare

latebra, ae, f. : cachette, retraite, refuge

miliarium, ii, n. : la borne miliaire

missicius,a,um : soldat libéré

Nero, onis, m. : Néron

Nomentana, ae, f : La voie Nomentana (au nord-ouest de Rome, mène au pays latin)

nec nisi, conj. : et seulement (cf nonnisi)

obsoletus,a,um : usé, flétri, fané, passé

obtendo, is, ere, di, tum : tendre , étendre, masquer

ominor, aris, ari, atus sum : faire des vœux

paenula,ae,f : manteau à capuchon, manteau de voyage

pallium, i, n. : couverture, couvre-pied

panis, is, m. : pain

parumper, adv. : un peu, pour un instant, momentanément

pavefacio, is, ere, feci, factum : effrayer

Phaon, ontis,m : Phaon (affranchi de Néron)

poto, as, are : boire

praetorianus, i, m.: le prétorien

prosperus, a, um : heureux, prospère

quadripes, pedis : à quatre pattes

rado,is,ere,rasi,rasum : raser, toucher au passage, s’égratigner à

Salaria,ae,f : la voie Salaria ( au nord de Rome, mène au pays sabin)

saluto, as, are : saluer, saluer par son nom

sciscitor, aris, ari : questionner, s'informer

semita,ae,f : le sentier, le petit chemin

sentis, is, f. : les ronces, les buissons épineux

specus, us, m. : cavité, creux, mine

Sporus,i,m : Sporus

subjectus, a,um : voisin, proche

suburbanum, i, n. : propriété près de Rome, maison de banlieue

sudarium, i, n. : mouchoir

superinduo,is,ere,ui,utum : endosser par-dessus, revêtir, passer par-dessus

surculus,i m : éclat de bois, branche cassée

tepidus, a, um : tiède

trajicio, is, ere, trajeci, trajectum : traverser

tremor, oris, m. : tremblement

tunicatus,a,um : en tunique (vêtement de dessous)

vepres, is, m. : buisson épineux, broussaille

viator, oris, m. : le voyageur, le passant

Traduction au plus près du texte :

Nero 48

Suétone

Mort de Néron (2)

Dernières péripéties

(1) Sed, revocato rursus impetu, aliquid secretioris latebrae ad colligendum animum desideravit ;

Mais, l’élan étant ramené en arrière, il souhaita quelque chose en fait de refuge plus isolé pour remettre en ordre son esprit ;

et offerente Phaonte liberto suburbanum suum inter Salariam et Nomentanam viam circa quartum miliarium, ut erat nudo pede atque tunicatus, paenulam obsoleti coloris superinduit, adopertoque capite, et ante faciem obtento sudario, equum inscendit, quattuor solum comitantibus, inter quos et Sporus erat.

et, comme son affranchi Phaon <lui> proposait sa propriété proche de la ville entre les voies Salaria et Nomentana aux environs de la quatrième borne milliaire, comme il était, avec les pieds nus et en <simple> tunique, il passa par-dessus un manteau à capuche de couleur passée, et, la tête couverte, un mouchoir étendu devant sa figure, il monta à cheval, avec quatre personnes seulement pour l’accompagner, parmi lesquels il y avait aussi Sporus.

(2) Statimque tremore terrae, et fulgure adverso pavefactus, audiit e proximis castris clamorem militum et sibi adversa et Galbae prospera ominantium, etiam ex obviis viatoribus quemdam dicentem: « Hi Neronem persequuntur », alium sciscitantem: « Ecquid in urbe novi de Nerone? »

Et aussitôt effrayé par un tremblement de terre et un éclair juste devant lui, il entendit du camp voisin les cris des soldats qui faisaient des vœux hostiles contre lui et heureux pour Galba, et aussi un des passants sur son passage qui disait : « Ces gens-ci poursuivent Néron », et un autre qui s’informait : « Y-a-t-il quelque chose de nouveau à Rome au sujet de Néron ? »

(3) Equo autem ex odore abjecti in via cadaveris consternato, detecta facie agnitus est a quodam missicio praetoriano, et salutatus.

Cependant, comme son cheval avait été effarouché du fait de l’odeur d’un cadavre jeté sur la route, avec sa figure découverte il fut reconnu par un soldat libéré, un prétorien, et salué de son nom.

(4) Ut ad deverticulum ventum est, dimissis equis, inter fruticeta ac vepres, per arundineti semitam aegre, nec nisi strata sub pedibus veste, ad aversum villae parietem evasit.

Lorsqu’on fut parvenu à un chemin de traverse, après avoir renvoyé les chevaux, au milieu des fourrés et des broussailles, par le sentier d’un endroit planté de roseaux, difficilement, et seulement grâce à un vêtement étendu à terre sous ses pieds, il se dégagea pour parvenir au mur de derrière de la maison.

(5) Ibi hortante eodem Phaonte, ut interim in specum egestae arenae concederet, negavit se vivum sub terram iturum, ac parumper commoratus, dum clandestinus ad villam introitus pararetur, aquam ex subjecta lacuna potaturus manu hausit, et: « Haec est », inquit, « Neronis decocta. »

Là, comme le même Phaon l’engageait à se mettre à couvert pendant un moment (interim) dans une carrière de sable, il refusa d’aller vivant sous terre, et, s’étant arrêté un instant, en attendant qu’un accès caché vers la maison soit pratiqué, il puisa de l’eau d’une mare voisine avec sa main pour boire, et : « Voici », dit-il, « le breuvage rafraîchissant de Néron. »

(6) Dein divulsa sentibus paenula trajectos surculos rasit ;

Et puis, avec son manteau déchiré par les ronces, il s’égratigna aux branches cassées qu’il traversait.

atque ita quadripes per angustias effossae cavernae receptus in proximam cellam, decubuit super lectum, modica culcita, vetere pallio strato, instructum;

et ainsi, à quatre pattes par le passage étroit d’une brèche qui avait été creusée, accueilli dans une petite pièce voisine, il s’étendit sur un lit pourvu d’un mauvais matelas, avec un vieux couvre-pied étendu <dessus> ;

fameque et iterum siti interpellante, panem quidem sordidum oblatum aspernatus est, aquae autem tepidae aliquantum bibit.

et comme à nouveau la faim et la soif l’importunaient, il dédaigna certes le pain grossier qui lui était présenté, mais but un peu d’eau tiède.

Comparaison de traductions :



Traduction Laharpe, Paris, 1805 : Arrivé au détour qui conduisait à la maison de campagne, il renvoya les chevaux et parvint jusque derrière les murs de la ferme au travers des ronces, et en faisant mettre des habits sous ses pieds.

Traduction Henri Ailloud, Les Belles Lettres, 1932 : Lorsqu’ils arrivèrent à un chemin de traverse, ils laissèrent leurs chevaux et, passant au milieu de fourrés et de broussailles par un sentier bordé de roseaux, Néron parvint à grand’peine, non sans étendre des vêtements sous ses pieds, au mur de derrière de la maison.

Traduction Jean Bayet, Armand Colin 1969 :Arrivés à un chemin de traverse, ils laissèrent les chevaux ; au milieu de fourrés broussailleux, une plantation de roseaux lui permit, par une sente difficile, où il fallait même [pour ne pas enfoncer] étendre des vêtements sous les pieds, d’atteindre le mur de derrière de la maison.



Traduction Laharpe, Paris, 1805 :



Traduction Laharpe, Paris, 1805 : Ensuite, il arracha les ronces qui s’étaient attachées à ses vêtements et les avaient déchirés, et passa en rampant par un trou qu’on creusa sous le mur, qui le conduisit jusqu’à une petite salle où il se coucha sur un mauvais matelas couvert d’un vieux manteau.

Traduction Henri Ailloud, Les Belles Lettres, 1932 : Ensuite, avec son petit manteau déchiré par les ronces, il se fraya un passage à travers les broussailles et pénétra, en se traînant sur les mains par un couloir étroit que l’on venait de creuser, dans le réduit le plus proche, où il se coucha sur un lit garni d’un mauvais matelas et d’un vieux manteau, en guise de couverture ;

Traduction Jean Bayet, Armand Colin 1969 : Ensuite, en déchirant son capuchon aux ronces, il se fraya passage à travers les buissons et, à quatre pattes, par un passage étroit qu’on lui avait creusé, gagna la cellule d’esclave la plus proche, où il se coucha sur un lit garni d’une méchante paillasse, avec un vieux manteau en guise de couverture.





Mots de liaisons


affranchi armée dignité empereur lâcheté

Valid XHTML 1.0!