Evandre - 52 Bilan (2)

           

52 Bilan (2) (Vie de Néron, Suétone 75? 160?)

Format pdf : Texte au format PDF

Education et talent poétique

Suétone Nero 52

Bilan final (2)

L’éducation et le talent poétique

(1) Liberales disciplinas omnes fere puer attigit. Sed a philosophia eum mater avertit, monens imperaturo contrariam esse; a cognitione veterum oratorum Seneca praeceptor, quo diu in admiratione sui detineret. (2) Itaque ad poeticam pronus carmina libenter ac sine labore composuit nec, ut quidam putant, aliena pro suis edidit. (3) Venere in manus meas pugillares libellique cum quibusdam notissimis versibus ipsius chirographo scriptis, ut facile appareret non tralatos aut dictante aliquo exceptos, sed plane quasi a cogitante atque generante exaratos; ita multa et deleta et inducta et superscripta inerant. Habuit et pingendi fingendique non mediocre studium.


Tout le vocabulaire dans l’ordre du texte (sauf Nero 51):

1

liberalis,is,e : libéral

disciplina, ae, f. : enseignement, étude, art, discipline

omnis, e : tout

fere, adv. : presque

puer, eri, m. : enfant

attingo, is ere, tigi, tactum : toucher à

sed, conj. : mais

a, prép. +abl : de (séparation) ; après un verbe passif : par

philosophia, ae, f. : philosophie

is, ea, id : ce, cette, celui-ci, celle-ci, ceci, il

mater, tris, f. : mère

averto, is, ere, ti, sum : détourner, écarter, éloigner, détacher (ab + abl : de)

moneo, es, ere, ui, itum : faire observer que

impero, as, are : commander, gouverner, régner

imperaturo : datif du participe futur substantivé

contrarius, a, um : défavorable, nuisible (+ datif)

cognitio, ionis, f.: l'étude, la connaissance

vetus, veteris : vieux, ancien

orator, oris, m. : orateur

Seneca, ae, m. : Sénèque (4 av JC ? -65 ap JC)

praeceptor, oris, m : maître, professeur

le verbe sous-entendu le même que celui de la phrase précédente.

quo : conj.+ subj. : pour que par là

diu, adv. : longtemps (après quo, est ici l’équivalent de diutius : plus longtemps)

admiratio, onis, f. : admiration

se, sui, sibi, se : lui, lui-même (pronom réfléchi)

detineo, es, ere, tinui, tentum : retenir, maintenir


2

itaque, conj. : c'est pourquoi, aussi, par conséquent

ad, prép. + acc. : vers, à

poetica, ae, f : la poésie, le travail poétique

pronus, a, um : enclin à, porté vers (ad + acc.)

carmen, minis, n. : le vers

libenter, adv. : volontiers, avec plaisir

labor, oris, m. : la peine

compono, is, ere, posui, positum : composer

nec, adv. : et...ne...pas ; nec est très fort ici, et peut-être rendu par : « il est faux de penser... que... »

ut, adv. : comme, ainsi que

quidam, quaedam, quoddam/quiddam : 1. pron. quelqu'un, quelque chose(que l’on pourrait citer)  2 adj certain, quelque

puto, as, are : penser, croire

alienus, a, um : d'autrui

aliena ( sous-entendu carmina)

pro, prép. + abl. : pour, en faisant passer (qqch) pour (autre chose)

edo, edis , edidi, editum : produire, publier


3

venio, is, ire, veni, ventum : venir

venere : indicatif parfait , 3ème p pl

manus, us, f. : main

meus, mea, meum : mon

pugillares, ium, m. : les tablettes (à écrire), carnets

libellus, i, m. : recueil de notes, cahier

cum, prép. + abl. : avec

notus, a, um : connu, fameux

versus, us, m., :, le vers

ipse, ipsa, ipsum : même (moi-même, toi-même, etc.)

chirographum, i, n. (terme d’origine grecque) : écriture autographe, écriture manuscrite

scribo, is, ere, scripsi, scriptum : écrire

ut, conj. + subj : de sorte que (conséquence)

facile, adv. : facilement

appareo, es, ere, ui, itum : être visible, clair (apparet = il est visible, clair que + infinitive)

non, neg. : ne...pas

transfero,fers,ferre, transtuli, tralatum : transcrire

construire : ut facile appareret eos <versus> non tralatos esse...etc.

aut, conj. : ou, ou bien

dicto, as, are : dicter

aliquis, a, id : 1. pron. quelqu'un, quelque chose (que l’on ne connaît pas) 2. adj. quelque, tel ou tel

excipio, is, ere, cepi, ceptum + abl. : écrire sous la dictée de

plane, adv. : vraiment, clairement

quasi, adv. : comme, pour ainsi dire

cogito, as, are : concevoir, inventer

genero, as, are : faire naître, donner naissance à

exaro, as, are : tracer, écrire (littéralement : déterrer en labourant)

ita, adv. : tellement, si

multus, a, um : en grand nombre (surtout au pl. : nombreux)

deleo, es, ere, evi, etum : détruire, effacer

induco, is, ere, duxi, ductum : biffer, raturer

superscribo,is,ere,scripsi,scriptum : ajouter, rajouter, faire une addition ou une annotation

insum, es, esse : être dans

habeo, es, ere, bui, bitum : avoir

pingo, is, ere, pinxi, pictum : peindre

fingo, is, ere, finxi, fictum : sculpter

mediocris, e : moyen, passable, médiocre

studium, ii, n. : la passion



Vocabulaire alphabétique :

a, prép. + abl : de (séparation) ; après un verbe passif = par

ad, prép. + acc. : vers, à

admiratio, onis, f. : admiration

alienus, a, um : d'autrui

aliquis, a, id : 1. pron. quelqu'un, quelque chose (que l’on ne connaît pas) 2. adj. quelque, tel ou tel

appareo, es, ere, ui, itum : être visible, clair (apparet = il est visible, clair que + infinitive)

attingo, is ere, tigi, tactum : toucher à

aut, conj. : ou, ou bien

averto, is, ere, ti, sum : détourner, écarter, éloigner, détacher (ab + abl : de)

carmen, minis, n. : le vers

chirographum, i, n. (terme d’origine grecque) : écriture autographe, écriture manuscrite

cogito, as, are : concevoir, inventer

cognitio, ionis, f.: l'étude, la connaissance

compono, is, ere, posui, positum : composer

contrarius, a, um : défavorable, nuisible (+ datif)

cum, prép. + abl. : avec

deleo, es, ere, evi, etum : détruire, effacer

detineo, es, ere, tinui, tentum : retenir, maintenir

dicto, as, are : dicter

disciplina, ae, f. : enseignement, étude, art, discipline

diu, adv. : longtemps

edo, edis , edidi, editum : produire, publier

exaro, as, are : tracer, écrire (littéralement : déterrer en labourant)

excipio, is, ere, cepi, ceptum + abl. : écrire sous la dictée de

facile, adv. : facilement

fere, adv. : presque

fingo, is, ere, finxi, fictum : sculpter

genero, as, are : faire naître, donner naissance à

habeo, es, ere, bui, bitum : avoir

impero, as, are : commander, gouverner, régner

induco, is, ere, duxi, ductum : biffer, raturer

insum, es, esse : être dans

ipse, ipsa, ipsum : même (moi-même, toi-même, etc.)

is, ea, id : ce, cette, celui-ci, celle-ci, ceci, il

ita, adv. : tellement, si

itaque, conj. : c'est pourquoi, aussi, par conséquent

labor, oris, m. : la peine

libellus, i, m. : recueil de notes, cahier

libenter, adv. : volontiers, avec plaisir

liberalis,is,e : libéral

manus, us, f. : main

mater, tris, f. : mère

mediocris, e : moyen, passable, médiocre

meus, mea, meum : mon

moneo, es, ere, ui, itum : faire observer que

multus, a, um : en grand nombre (surtout au pl. : nombreux)

nec, adv. : et...ne...pas

non, neg. : ne...pas

notus, a, um : connu, fameux

omnis, e : tout

orator, oris, m. : orateur

philosophia, ae, f. : philosophie

pingo, is, ere, pinxi, pictum : peindre

plane, adv. : vraiment, clairement

poetica, ae, f : la poésie, le travail poétique

praeceptor, oris, m : maître, professeur

pro, prép. + abl. : pour, en faisant passer (qqch) pour (autre chose)

pronus, a, um : enclin à, porté vers (ad + acc.)

puer, eri, m. : enfant

pugillares, ium, m. : les tablettes (à écrire), carnets

puto, as, are : penser, croire

quasi, adv. : comme, pour ainsi dire

quidam, quaedam, quoddam/quiddam : 1. pron. quelqu'un, quelque chose(que l’on pourrait citer)  2 adj certain, quelque

quo : conj.+ subj. : pour que par là

scribo, is, ere, scripsi, scriptum : écrire

se, sui, sibi, se : lui, lui-même (pronom réfléchi)

sed, conj. : mais

Seneca, ae, m. : Sénèque (4 av JC ? -65 ap JC)

studium, ii, n. : la passion

superscribo,is,ere,scripsi,scriptum : ajouter, rajouter, faire une addition ou une annotation

transfero,fers,ferre, transtuli, tralatum : transcrire

ut, adv. : comme, ainsi que

ut, conj. + subj : de sorte que (conséquence)

venio, is, ire, veni, ventum : venir

versus, us, m., :, le vers

vetus, veteris : vieux, ancien



Vocabulaire par ordre de fréquence :

fréquence 1 :

a, prép. + abl : de (séparation) ; après un verbe passif = par

ad, prép. + acc. : vers, à

alienus, a, um : d'autrui

aliquis, a, id : 1. pron. quelqu'un, quelque chose (que l’on ne connaît pas) 2. adj. quelque, tel ou tel

aut, conj. : ou, ou bien

carmen, minis, n. : le vers

cum, prép. + abl. : avec

diu, adv. : longtemps

habeo, es, ere, bui, bitum : avoir

ipse, ipsa, ipsum : même (moi-même, toi-même, etc.)

is, ea, id : ce, cette, celui-ci, celle-ci, ceci, il

ita, adv. : tellement, si

itaque, conj. : c'est pourquoi, aussi, par conséquent

labor, oris, m. : la peine

manus, us, f. : main

mater, tris, f. : mère

meus, mea, meum : mon

multus, a, um : en grand nombre (surtout au pl. : nombreux)

nec, adv. : et...ne...pas

non, neg. : ne...pas

omnis, e : tout

pro, prép. + abl. : pour, en faisant passer (qqch) pour (autre chose)

puer, eri, m. : enfant

puto, as, are : penser, croire

quidam, quaedam, quoddam/quiddam : 1. pron. quelqu'un, quelque chose(que l’on pourrait citer)  2 adj certain, quelque

quo : conj.+ subj. : pour que par là

scribo, is, ere, scripsi, scriptum : écrire

se, sui, sibi, se : lui, lui-même (pronom réfléchi)

sed, conj. : mais

studium, ii, n. : la passion

ut, adv. : comme, ainsi que

ut, conj. + subj : de sorte que (conséquence)

venio, is, ire, veni, ventum : venir

vetus, veteris : vieux, ancien


fréquence 2 :

appareo, es, ere, ui, itum : être visible, clair (apparet = il est visible, clair que + infinitive)

cogito, as, are : concevoir, inventer

compono, is, ere, posui, positum : composer

deleo, es, ere, evi, etum : détruire, effacer

edo, edis , edidi, editum : produire, publier

excipio, is, ere, cepi, ceptum + abl. : écrire sous la dictée de

facile, adv. : facilement

fingo, is, ere, finxi, fictum : sculpter

impero, as, are : commander, gouverner, régner

notus, a, um : connu, fameux

quasi, adv. : comme, pour ainsi dire


fréquence 3 :

attingo, is ere, tigi, tactum : toucher à

averto, is, ere, ti, sum : détourner, écarter, éloigner, détacher (ab + abl : de)

contrarius, a, um : défavorable, nuisible (+ datif)

fere, adv. : presque

induco, is, ere, duxi, ductum : biffer, raturer

mediocris, e : moyen, passable, médiocre

moneo, es, ere, ui, itum : faire observer que

philosophia, ae, f. : philosophie

plane, adv. : vraiment, clairement

transfero,fers,ferre, transtuli, tralatum : transcrire

versus, us, m., :, le vers


fréquence 4 :

disciplina, ae, f. : enseignement, étude, art, discipline

insum, es, esse : être dans

libenter, adv. : volontiers, avec plaisir

orator, oris, m. : orateur


Ne pas apprendre :

admiratio, onis, f. : admiration

chirographum, i, n. (terme d’origine grecque) : écriture autographe, écriture manuscrite

cognitio, ionis, f.: l'étude, la connaissance

detineo, es, ere, tinui, tentum : retenir, maintenir

dicto, as, are : dicter

exaro, as, are : tracer, écrire (littéralement : déterrer en labourant)

genero, as, are : faire naître, donner naissance à

libellus, i, m. : recueil de notes, cahier

liberalis,is,e : libéral

pingo, is, ere, pinxi, pictum : peindre

poetica, ae, f : la poésie, le travail poétique

praeceptor, oris, m : maître, professeur

pronus, a, um : enclin à, porté vers (ad + acc.)

pugillares, ium, m. : les tablettes (à écrire), carnets

Seneca, ae, m. : Sénèque (4 av JC ? -65 ap JC)

superscribo,is,ere,scripsi,scriptum : ajouter, rajouter, faire une addition ou une annotation

Nero 52

Traduction au plus près du texte

(1) Liberales disciplinas omnes fere puer attigit.

Enfant, il toucha presque à toutes les disciplines libérales.

Sed a philosophia eum mater avertit, monens imperaturo contrariam esse;

Mais sa mère le détourna de la philosophie, en lui faisant observer qu’elle était nuisible à celui qui était destiné à gouverner.

a cognitione veterum oratorum Seneca praeceptor, quo diu in admiratione sui detineret.

son précepteur Sénèque <le détourna> de l’étude des anciens orateurs, pour que par là il le maintienne plus longtemps dans l’admiration de lui-même.

(2) Itaque ad poeticam pronus carmina libenter ac sine labore composuit nec, ut quidam putant, aliena pro suis edidit.

Aussi, enclin au travail poétique, il composa des vers avec plaisir et sans peine, et il est faux de penser, comme certains le pensent, qu’il publia <les vers> d’autrui en les faisant passer pour les siens.

(3) Venere in manus meas pugillares libellique cum quibusdam notissimis versibus ipsius chirographo scriptis, ut facile appareret non tralatos aut dictante aliquo exceptos, sed plane quasi a cogitante atque generante exaratos;

Sont venus dans mes mains des tablettes et des recueils de notes avec certains vers très fameux de lui, écrits d’une écriture manuscrite, si bien qu’il était facilement visible qu’ils n’avaient pas été transcrits ou bien écrits sous la dictée de quelqu’un, mais vraiment comme inscrits par celui qui les inventait et leur donnait naissance ;

ita multa et deleta et inducta et superscripta inerant. Habuit et pingendi fingendique non mediocre studium.

tellement il y avait dedans de choses effacées, raturées et rajoutées. Il a eu aussi une passion non médiocre (= une très grande passion) de peindre et de sculpter.



Comparaison de traductions


Traduction Henri Ailloud, Les Belles Lettres, Paris 1932 : ... mais il fut détourné de la philosophie par sa mère, qui la lui représenta comme nuisible à un futur souverain, et de l’étude des anciens orateurs par son maître Sénèque, désireux d’accaparer plus longtemps son admiration.

Traduction  Gaillard, Guinez, Martin, Perceau ; Nathan 2002 Mais sa mère le détourna de la philosophie, en la lui présentant comme nuisible à un prince destiné à régner ; et c’est son maître Sénèque qui le détourna de l’étude des anciens orateurs, afin de détenir plus longtemps l’admiration exclusive de son élève.






Echos littéraires : cf Tacite Ann XIV 16 ; XIII, 3 et 15 ;






Mots de liaisons


Agrippine empereur éducation objectivité philosophes-rois poète Sénèque

Valid XHTML 1.0!