Evandre - 04 apparente réconciliation

           

04 apparente réconciliation (Annales 14, Tacite)

Format pdf : Texte au format PDF

dernière entrevue avant le meurtre

An. XIV 4

Texte latin


Placuit sollertia, tempore etiam juta, quando Quinquatruum festos dies apud Baias frequentabat. Illuc matrem elicit, ferendas parentium iracundias et placandum animum dictitans, quo rumorem reconciliationis efficeret acciperetque Agrippina, facili feminarum credulitate ad gaudia. Venientem dehinc obvius in litora - nam Antio adventabat - excepit manu et complexu ducitque Baulos. Id villae nomen est quae promunturium Misenum inter et Baianum lacum, flexo mari adluitur. Stabat inter alias navis ornatior, tamquam id quoque honori matris daretur: quippe sueverat triremi et classiariorum remigio vehi. Ac tum invitata ad epulas erat, ut occultando facinori nox adhiberetur. Satis constitit extitisse proditorem et Agrippinam, auditis insidiis, an crederet ambiguam, gestamine sellae Baias pervectam. Ibi blandimentum sublevavit metum: comiter excepta superque ipsum conlocata. Jam pluribus sermonibus modo familiaritate juvenili Nero et rursus adductus, quasi seria consociaret, tracto in longum convictu, prosequitur abeuntem, artius oculis et pectori haerens, sive explenda simulatione, seu periturae matris supremus aspectus quamvis ferum animum retinebat.


XIV 4Vocabulaire


fréquences 1,2

trahere in longum : traîner en longueur

constat : il est certain

efficio,is,ere... : réaliser, établir

excipio,is,ere... : retirer, recevoir, accueillir

gaudium,ii : joie

litus,oris : rivage, côte

metus,us : crainte

modo...modo.. : tantôt...tantôt...

navis,is,f : navire, vaisseau

nomen,inis : nom

parens,entis : père, mère, parent

pereo,is,ire... : mourir

quando : quand, puisque

quasi : comme si

quippe : oui certes


fréquences 3,4 :

adhibeo,es,ere… : employer

aspectus,us : regard, vue

ferus,a,um : sauvage, cruel

insidiae,arum : piège, embuscade

jam : puis

lacus,us : lac

levare (sublevare) : soulager, soulever

obvius,a,um : qui est sur le passage

orno,as,are : équiper, parer

rumor,oris : bruit, rumeur

suesco,is,ere,suevi, suetum (cf.consuesco) : s’accoutumer à


ne pas apprendre

adluo,is,ere,ui : baigner

adventare + abl : arriver de

arte=arcte : étroitement

blandimentum,i : caresse, cajolerie

comiter : en égal

complexus,us : embrassement

convictus,us : le repas en commun

credulitas,atis : crédulité, créance

dehinc : ensuite, par suite

elicio,is,ere,cui,citum : attirer

familiaritas,atis : intimité

illuc : là (mvt)

iracundia,ae :emportement

placo,as,are : apaiser, calmer

proditor,oris : traître

promunturium,ii : promontoire

serius,a,um : sérieux

sollertia,ae : habileté, ruse

supremus,a,um : dernier


Grammaire :

compléments de lieu; adverbes de lieu; quo + subj = ut + subj.

Formation des mots :

adjectifs en -ilis; adverbes en -ter; les fréquentatifs



Traduction au plus près du texte


XIV 4-

Cette ingéniosité plut, les circonstances aussi y étant favorables, puisque Néron célébrait les jours de fête des Quinquatries à Baïes. Il y (illuc) attire sa mère, répétant sans cesse (dictitans) que les mouvements de colère de ses parents doivent être supportés et que son cœur doit être apaisé, de façon à ce qu’il (quo=ut) crée la rumeur d’une réconciliation et qu’Agrippine l’accepte, avec la crédulité facile des femmes pour les causes de joie (la facilité des femmes à croire ce qui leur cause de la joie). Ensuite, en l’accueillant (obvius : venant à sa rencontre) elle qui arrivait sur le rivage - car elle venait d’Antium - il <la> reçut <en lui donnant> la main et en l’embrassant (litt. Par la main et l’embrassement) et la conduit à Baules (accusatif du lieu où l’on va). C’est le nom de la maison de campagne qui, entre le promontoire de Misène et le lac de Baïes, est baignée par la mer formant une anse. Entre autres <navires> se dressait un navire plus orné, comme si ceci aussi était donné en cadeau en l’honneur de sa mère : car elle avait l’habitude d’être transportée par une trirème et avec un équipage de rameurs de la flotte. Et puis (ac tum) elle avait été invitée à un repas, pour que la nuit servît à cacher le forfait. Il fut suffisamment prouvé qu’il y eut un traître (exstitisse = esse) et qu’Agrippine, le piège ayant été appris par ouï-dire, hésitante <pour savoir> si elle devait y croire, se fit transporter en chaise à porteurs à Baïes. Là, les caresses dissipèrent la crainte : elle fut reçue (abl abs) avec entrain (comiter) et placée à table au-dessus de <l’empereur> lui-même. Alors, par des causeries assez nombreuses, Néron, tantôt avec la familiarité d’un jeune homme et inversement avec l’air tendu, comme s’il l’associait à des choses sérieuses, après que le festin eût été tiré en longueur, la raccompagne lorsqu’elle s’en va, restant attaché particulièrement étroitement à ses yeux et sa poitrine (la serrant ...en embrassant ...), soit en mettant le comble à l’hypocrisie (=explendo simulationem), soit que la vue , pour la dernière fois (supremus) , d’une mère destinée à mourir ne retînt son cœur, si farouche qu’il fût.




Mots de liaisons


Agrippine apparence Athéna Minerve famille femme mer

Valid XHTML 1.0!