Evandre - 22 Un empereur saltimbanque (3)

           

22 Un empereur saltimbanque (3) (Vie de Néron, Suétone 75? 160?)

Format pdf : Texte au format PDF

Néron cocher et acteur lyrique

Nero 22

Suétone

Quelle honte ! Un empereur saltimbanque (3)

La passion des courses et des Jeux


(1) Equorum studio vel praecipue ab ineunte aetate flagravit, plurimusque illi sermo, quamquam vetaretur, de circensibus erat; et quondam tractum Prasini agitatorem inter condiscipulos querens, objurgante paedagogo, de Hectore se loqui ementitus est. (2) Sed cum inter initia imperii eburneis quadrigis cotidie in abaco luderet, ad omnes etiam minimos circenses e secessu commeabat, primo clam, deinde propalam, ut nemini dubium esset eo die utique adfuturum. (3) Neque dissimulabat velle se palmarum numerum ampliari; quare spectaculum multiplicatis missibus in serum protrahebatur, ne dominis quidem jam factionum dignantibus, nisi ad totius diei cursum, greges ducere. (4) Mox et ipse aurigare, atque etiam spectari saepius voluit, positoque in hortis inter servitia et sordidam plebem rudimento, universorum se oculis in Circo Maximo praebuit, aliquo liberto mittente mappam, unde magistratus solent. (5) Nec contentus harum artium experimenta Romae dedisse, Achaiam, ut diximus, petit hinc maxime motus. (6) Instituerant civitates, apud quas musici agones edi solent, omnes citharoedorum coronas ad ipsum mittere. (7) Eas adeo grate recipiebat, ut legatos, qui pertulissent, non modo primos admitteret, sed etiam familiaribus epulis interponeret. (8) A quibusdam ex his rogatus ut cantaret super cenam, expectusque effusius, « solos scire audire Graecos solosque se et studiis suis dignos » ait. (9) Nec profectione dilata, ut primum Cassiopen trajecit, statim ad aram Jovis Cassii cantare auspicatus, certamina deinceps obiit omnia.


Vocabulaire dans l’ordre du texte (nouveau par rapport à Nero 20 21):

1

equus, i, m. : cheval

studium, ii, n. : la passion

vel, adv. : renforce le superlatif ou l’adverbe intensif qui le suit

praecipue, adv. : surtout, spécialement

ab, prép. : + Abl. : à partir de, après un verbe passif = par

ineo, is, ire, ii, itum : commencer

aetas, atis, f. : la vie, l'âge

ab ineunte aetate : dès l’âge le plus tendre

flagro, as, are : brûler de, être rongé par

plurimi, ae, a : pl. superlatif de multi,ae,a - très nombreux

ille, illa, illud : adjectif : ce, cette(-là) ; pronom : celui-là, celle-là, cela.

sermo, onis, m. : la conversation

quamquam + ind. : bien que

quamquam + subj : latin post-classique

veto,as, are, vetui, vetitum : interdire

vetaretur : passif impersonnel

de, prép. + abl. : au sujet de

circenses, ium, m. pl.: les jeux du cirque

quondam, adv. : jadis, un jour

traho, is, ere, traxi, tractum : traîner

tractum : traîné : le cocher tombé du char reste attaché par les rênes, passés autour de son corps.

prasinus, a, um : vert (couleur du poireau)

Prasini  = du parti vert, de l’écurie verte

agitator, oris, m. : le cocher

condiscipulus, i, m. : le condisciple

queror, eris, i, questus sum : se plaindre

objurgo, as, are : réprimander, blâmer, gronder

paedagogus, i, m. : le précepteur

Hector, oris, m. : Hector

le cadavre du défenseur de Troie, tué par Achille, fut traîné derrière le char de son vainqueur autour de Troie

loquor, eris, i, locutus sum : parler

ementior,iris,itus sum : dire mensongèrement que, alléguer mensongèrement que

2

sed, conj. : renchérissement : j’ajoute que, et

cum + subj. n’indique ici qu’une circonstance de l’action (usage impérial), une concomitance, et doit être rendu en français par la simple juxtaposition des verbes luderet et commeabat.

initium, ii, n. : début

eburneus, a, um : d'ivoire

quadriga, ae, f. : (plutôt au pl.) quadrige, attelage à 4 (chevaux)

cotidie, inv. : chaque jour

abacus, i, m. : la table de jeu

ludo, is, ere, lusi, lusum : jouer

omnis, is, e : tout, toute

minimus, a, um : le plus petit, le moindre

e, ex prép. + abl. : hors de, de

secessus, us, m. : retraite, maison de campagne, maison écartée

commeo, as, are : aller d'un endroit à un autre, se rendre (ex+ abl) d’un endroit (ad+acc) à

primo, adv. : d'abord, en premier lieu

clam, adv. : en cachette, en secret

deinde, adv. : ensuite

propalam, adv. : publiquement

ut, conj. + subj : de sorte que (conséquence)

nemo,neminis : personne

dubius, a, um : douteux ; non dubium est + prop. inf : il n’est pas douteux que

utique, inv. : de toute manière

adsum, es, esse, adfui : être présent, être là

adfuturum esse : inf. futur ( sujet s e eum)

3

dissimulo, as, are : dissimuler, cacher

palma, ae, f. : la palme (de la victoire) , et par métonymie, la victoire

numerus, i, m. : le nombre

amplio, as, are : augmenter

quare, inv. : c'est pourquoi

multiplico, as, are : multiplier, augmenter, accroître

missus,us m.: le fait d’envoyer les chars dans l’arène, le départ d’une course, une course

serum, i n : l’heure tardive (in serum : jusqu’à une heure tardive)

protraho, is, ere, traxi, tractum : traîner en longueur, prolonger

dominus, i, m. : patron, chef

jam, adv. : désormais ; non ... jam : ne ... plus

factio, onis, f. : la faction ou l’équipe de cochers (il y en avait quatre au cirque, ayant chacune sa couleur), l’écurie de course

dignor, aris, ari : trouver digne, daigner, consentir à

nisi, conj. : excepté, si ce n’est

totus, a, um : tout entier

cursus, us, m. : la course

grex, gregis, m. : la troupe (d'hommes), l’équipe

duco, is, ere, duxi, ductum : tirer ; conduire, emmener, amener 

4

mox, adv. : bientôt

aurigo, as, are : conduire un char

atque, conj.: et, et aussi

specto, as, are : regarder

spectari : se donner en spectacle

saepius, comp. de saepe : assez souvent (sens fréquent du comparatif)

servitium, i, n. : au pl. : les esclaves

plebs, plebis, f : bas-peuple, populace

sordidus, a, um : méprisable, vil

rudimentum, i, n. : l'apprentissage, les débuts ; rudimentum ponere : faire son apprentissage

universus, a, um : tout entier

oculus, i, m. : oeil

circus, i, m. : cirque ; Circus Maximus : Le Grand Cirque : situé entre l’Aventin et le Palatin; Jules César en entreprit la construction définitive ; Néron l’agrandit.

praebeo, es, ere, bui, bitum : présenter, montrer

libertus, i, m. : affranchi

mitto, is, ere, misi, missum : envoyer

mappa, ae, f. : la serviette (que l’on jetait dans le cirque pour donner le signal des jeux) ; mappam mittere : jeter la serviette, donner le signal des jeux

unde, adv. relatif : d'où, depuis l’endroit où

magistratus, us, m. : magistrat

soleo, es, ere, solitus sum : avoir l'habitude de ( se rend souvent par l’adv. habituellement)

5

nec, conj.. : et...ne...pas, et non (si la négation porte sur un seul mot)

contentus, a, um : content de, satisfait de + inf.

hic, haec, hoc : ce, cette, celui-ci, celle-ci

ars, artis, f. : le talent

experimentum, i, n. : la preuve

Achaia, ae, f. l'Achaïe

ut, adv. : comme, ainsi que

dico, is, ere, dixi, dictum : dire

ut diximus : cf Nero 19

peto, is, ere, iui, itum : gagner, se rendre à

hinc, adv. : d'ici, à partir d’ici (hinc complète motus : poussé par les motifs que je vais indiquer)

maxime, inv. : surtout

moveo,es,ere,movi, motum : mettre en mouvement, pousser, motiver

6

instituo, is, ere, tui, tutum : prendre l’habitude de, décider

civitas, atis, f. : cité, état

apud, prép+acc : près de, chez ; + nom de ville : dans

musicus, a, um : relatif à la musique, à la poésie, lyrique

edo, edis , edidi, editum : présenter, représenter, produire

7

adeo, adv. : tellement ; adeo... ut + subj : tellement... que

grate, adv. : avec reconnaissance

recipio, is, ere, cepi, ceptum : recevoir, recouvrer, accepter

legatus, i, m. : député, ambassadeur, envoyé

perfero, fers, ferre, tuli, latum : transporter, apporter

non modo ... sed etiam ... adv. : non seulement ... mais encore

primus, a, um : premier, en premier

admitto, is, ere, misi, missum : donner audience, recevoir

familiaris, e : intime

epulae, arum, f pl : le repas, le dîner

interpono, is, ere, posui, positum : inviter

8

a, ab prép. + abl. : après un verbe passif = par

rogo, as, are, avi, atum : demander à, inviter à ( ut + subj . )

super, prép. + acc : pendant, durant

caena, ae, f. : repas du soir, dîner

excipio,is,ere,cepi,ceptum : recevoir, accueillir

effuse : avec effusion, avec enthousiasme

solus, a, um : seul

scio, is, ire, scivi, scitum : savoir

audio, is, ire, iui, itum : écouter

studium, ii, n. : l'étude ; au pl., par métonymie : œuvres

dignus, a, um : digne de (+ abl.)

aio, is, - : affirmer

9

profectio, ionis, f. : le départ

differo, fers, ferre, distuli, dilatum : différer, remettre, reporter

ut primum conj. + ind. : dès que, aussitôt que

Cassiope, es, f : Cassiope (acc. grec Cassiopen), ville située dans l’île de Corcyre (Corfou), et possédant un temple de Jupiter Cassius.

trajicio, is, ere, jeci, jectum : effectuer une traversée vers, passer à

statim, adv. : aussitôt (porte sur auspicatus)

ara, ae, f. : autel

Juppiter, Jovis m : Jupiter

Cassius, i, m. : Cassius

Jupiter Cas(s)ius est le nom latinisé d’un dieu d’origine syrienne. Les Grecs l’avient hellénisé en l’appelant ζεὺς Κάσιος. Le mont Kasios, près d’Antioche, était un des sièges de son culte, qui se répandit par la suite dans des pays situés à l’entrée de l’Adriatique.

auspicor, aris, ari,atus sum : commencer

deinceps, adv. : l'un après l'autre, successivement

obeo, is, ire, ii, itum : se rendre à, se présenter à



Vocabulaire alphabétique :

a, ab prép. + abl. : à partir de, après un verbe passif = par

abacus, i, m. : la table de jeu

Achaia, ae, f. l'Achaïe

adeo, adv. : tellement ; adeo... ut + subj : tellement... que

admitto, is, ere, misi, missum : donner audience, recevoir

adsum, es, esse, adfui : être présent, être là

aetas, atis, f. : la vie, l'âge

agitator, oris, m. : le cocher

aio, is, - : affirmer

amplio, as, are : augmenter

apud, prép+acc : près de, chez ; + nom de ville : dans

ara, ae, f. : autel

ars, artis, f. : le talent

atque, conj.: et, et aussi

audio, is, ire, ivi, itum : écouter

aurigo, as, are : conduire un char

auspicor, aris, ari,atus sum : commencer

caena, ae, f. : repas du soir, dîner

Cassiope, es, f : Cassiope (acc. grec Cassiopen), ville située dans l’île de Corcyre (Corfou)

Cassius, i, m. : Cassius

circenses, ium, m. pl.: les jeux du cirque

circus, i, m. : cirque ; Circus Maximus : Le Grand Cirque : situé entre l’Aventin et le Palatin; Jules César en entreprit la construction définitive ; Néron l’agrandit.

civitas, atis, f. : cité, état

clam, adv. : en cachette, en secret

commeo, as, are : aller d'un endroit à un autre, se rendre (ex+ abl) d’un endroit (ad+acc) à

condiscipulus, i, m. : le condisciple

contentus, a, um : content de, satisfait de + inf.

cotidie, inv. : chaque jour

cursus, us, m. : la course

de, prép. + abl. : au sujet de

deinceps, adv. : l'un après l'autre, successivement

deinde, adv. : ensuite

dico, is, ere, dixi, dictum : dire

differo, fers, ferre, distuli, dilatum : différer, remettre, reporter

dignor, aris, ari : trouver digne, daigner, consentir à

dignus, a, um : digne de (+ abl.)

dissimulo, as, are : dissimuler, cacher

dominus, i, m. : patron, chef

dubius, a, um : douteux ; non dubium est + prop. inf : il n’est pas douteux que

duco, is, ere, duxi, ductum : tirer ; conduire, emmener, amener 

e, ex prép. + abl. : hors de, de

eburneus, a, um : d'ivoire

edo, edis , edidi, editum : présenter, représenter, produire

effuse : avec effusion, avec enthousiasme

ementior,iris,itus sum : dire mensongèrement que, alléguer mensongèrement que

epulae, arum, f pl : le repas, le dîner

equus, i, m. : cheval

excipio,is,ere,cepi,ceptum : recevoir, accueillir

experimentum, i, n. : la preuve

factio, onis, f. : la faction ou l’équipe de cochers (il y en avait quatre au cirque, ayant chacune sa couleur), l’écurie de course

familiaris, e : intime

flagro, as, are : brûler de, être rongé par

grate, adv. : avec reconnaissance

grex, gregis, m. : la troupe (d'hommes), l’équipe

Hector, oris, m. : Hector

hic, haec, hoc : ce, cette, celui-ci, celle-ci

hinc, adv. : d'ici, à partir d’ici (hinc complète motus : poussé par les motifs que je vais indiquer)

ille, illa, illud : adjectif : ce, cette(-là) ; pronom : celui-là, celle-là, cela.

ineo, is, ire, ii, itum : commencer ; ab ineunte aetate : dès l’âge le plus tendre

initium, ii, n. : début

instituo, is, ere, tui, tutum : prendre l’habitude de, décider

interpono, is, ere, posui, positum : inviter

jam, adv. : désormais ; non ... jam : ne ... plus

Juppiter, Jovis m : Jupiter

legatus, i, m. : député, ambassadeur, envoyé

libertus, i, m. : affranchi

loquor, eris, i, locutus sum : parler

ludo, is, ere, lusi, lusum : jouer

magistratus, us, m. : magistrat

mappa, ae, f. : la serviette (que l’on jetait dans le cirque pour donner le signal des jeux) ; mappam mittere : jeter la serviette, donner le signal des jeux

maxime, inv. : surtout

minimus, a, um : le plus petit, le moindre

missus,us m.: le fait d’envoyer les chars dans l’arène, le départ d’une course, une course

mitto, is, ere, misi, missum : envoyer

moveo,es,ere,movi, motum : mettre en mouvement, pousser, motiver

mox, adv. : bientôt

multiplico, as, are : multiplier, augmenter, accroître

musicus, a, um : relatif à la musique, à la poésie, lyrique

nec, conj.. : et...ne...pas, et non (si la négation porte sur un seul mot)

nemo,neminis : personne

nisi, conj. : excepté, si ce n’est

non modo ... sed etiam ... adv. : non seulement ... mais encore

numerus, i, m. : le nombre

obeo, is, ire, ii, itum : se rendre à, se présenter à

objurgo, as, are : réprimander, blâmer, gronder

oculus, i, m. : oeil

omnis, is, e : tout, toute

paedagogus, i, m. : le précepteur

palma, ae, f. : la palme (de la victoire) , et par métonymie, la victoire

perfero, fers, ferre, tuli, latum : transporter, apporter

peto, is, ere, iui, itum : gagner, se rendre à

plebs, plebis, f : bas-peuple, populace

plurimi, ae, a : pl. superlatif de multi,ae,a - très nombreux

praebeo, es, ere, bui, bitum : présenter, montrer

praecipue, adv. : surtout, spécialement

prasinus, a, um : vert (couleur du poireau)

primo, adv. : d'abord, en premier lieu

primus, a, um : premier, en premier

profectio, ionis, f. : le départ

propalam, adv. : publiquement

protraho, is, ere, traxi, tractum : traîner en longueur, prolonger

quadriga, ae, f. : (plutôt au pl.) quadrige, attelage à 4 (chevaux)

quamquam + ind. : bien que (quamquam + subj : latin post-classique)

quare, inv. : c'est pourquoi

queror, eris, i, questus sum : se plaindre

quondam, adv. : jadis, un jour

recipio, is, ere, cepi, ceptum : recevoir, recouvrer, accepter

rogo, as, are, avi, atum : demander à, inviter à ( ut + subj . )

rudimentum, i, n. : l'apprentissage, les débuts ; rudimentum ponere : faire son apprentissage

saepius, comp. de saepe : assez souvent (sens fréquent du comparatif)

scio, is, ire, scivi, scitum : savoir

secessus, us, m. : retraite, maison de campagne, maison écartée

sed, conj. : renchérissement : j’ajoute que, et

sermo, onis, m. : la conversation

serum, i n : l’heure tardive (in serum : jusqu’à une heure tardive)

servitium, i, n. : au pl. : les esclaves

soleo, es, ere, solitus sum : avoir l'habitude de ( se rend souvent par l’adv. habituellement)

solus, a, um : seul

sordidus, a, um : méprisable, vil

specto, as, are : regarder ; spectari : se donner en spectacle

statim, adv. : aussitôt (porte sur auspicatus)

studium, ii, n. :1. la passion ; 2.l'étude ; au pl., par métonymie : œuvres

super, prép. + acc : pendant, durant

totus, a, um : tout entier

traho, is, ere, traxi, tractum : traîner

trajicio, is, ere, jeci, jectum : effectuer une traversée vers, passer à

unde, adv. relatif : d'où, depuis l’endroit où

universus, a, um : tout entier

ut primum conj. + ind. : dès que, aussitôt que

ut, adv. : comme, ainsi que

ut, conj. + subj : de sorte que (conséquence)

utique, inv. : de toute manière

vel, adv. : renforce le superlatif ou l’adverbe intensif qui le suit

veto,as, are, vetui, vetitum : interdire


Vocabulaire par ordre de fréquence :

fréquence 1 :

a, ab prép. + abl. : à partir de, après un verbe passif = par

adsum, es, esse, adfui : être présent, être là

aetas, atis, f. : la vie, l'âge

apud, prép+acc : près de, chez ; + nom de ville : dans

ars, artis, f. : le talent

atque, conj.: et, et aussi

audio, is, ire, ivi, itum : écouter

civitas, atis, f. : cité, état

de, prép. + abl. : au sujet de

deinde, adv. : ensuite

dico, is, ere, dixi, dictum : dire

dignus, a, um : digne de (+ abl.)

duco, is, ere, duxi, ductum : tirer ; conduire, emmener, amener 

e, ex prép. + abl. : hors de, de

equus, i, m. : cheval

hic, haec, hoc : ce, cette, celui-ci, celle-ci

hinc, adv. : d'ici, à partir d’ici (hinc complète motus : poussé par les motifs que je vais indiquer)

ille, illa, illud : adjectif : ce, cette(-là) ; pronom : celui-là, celle-là, cela.

jam, adv. : désormais ; non ... jam : ne ... plus

Juppiter, Jovis m : Jupiter

legatus, i, m. : député, ambassadeur, envoyé

loquor, eris, i, locutus sum : parler

mitto, is, ere, misi, missum : envoyer

moveo,es,ere,movi, motum : mettre en mouvement, pousser, motiver

nec, conj.. : et...ne...pas, et non (si la négation porte sur un seul mot)

nemo,neminis : personne

nisi, conj. : excepté, si ce n’est

non modo ... sed etiam ... adv. : non seulement ... mais encore

numerus, i, m. : le nombre

oculus, i, m. : oeil

omnis, is, e : tout, toute

peto, is, ere, iui, itum : gagner, se rendre à

primus, a, um : premier, en premier

recipio, is, ere, cepi, ceptum : recevoir, recouvrer, accepter

scio, is, ire, scivi, scitum : savoir

sed, conj. : renchérissement : j’ajoute que, et

soleo, es, ere, solitus sum : avoir l'habitude de ( se rend souvent par l’adv. habituellement)

solus, a, um : seul

specto, as, are : regarder ; spectari : se donner en spectacle

studium, ii, n. : 1. la passion ; 2. l'étude ; au pl., par métonymie : œuvres

totus, a, um : tout entier

traho, is, ere, traxi, tractum : traîner

unde, adv. relatif : d'où, depuis l’endroit où

ut primum conj. + ind. : dès que, aussitôt que

ut, adv. : comme, ainsi que

ut, conj. + subj : de sorte que (conséquence)

vel, adv. : renforce le superlatif ou l’adverbe intensif qui le suit


fréquence 2 :

adeo, adv. : tellement ; adeo... ut + subj : tellement... que

aio, is, - : affirmer

ara, ae, f. : autel

cursus, us, m. : la course

dominus, i, m. : patron, chef

dubius, a, um : douteux ; non dubium est + prop. inf : il n’est pas douteux que

edo, edis , edidi, editum : présenter, représenter, produire

excipio,is,ere,cepi,ceptum : recevoir, accueillir

initium, ii, n. : début

mox, adv. : bientôt

plebs, plebis, f : bas-peuple, populace

praebeo, es, ere, bui, bitum : présenter, montrer

quamquam + ind. : bien que (quamquam + subj : latin post-classique)

quare, inv. : c'est pourquoi

queror, eris, i, questus sum : se plaindre

rogo, as, are, avi, atum : demander à, inviter à ( ut + subj . )

sermo, onis, m. : la conversation

servitium, i, n. : au pl. : les esclaves

statim, adv. : aussitôt (porte sur auspicatus)

super, prép. + acc : pendant, durant


fréquence 3 :

admitto, is, ere, misi, missum : donner audience, recevoir

contentus, a, um : content de, satisfait de + inf.

differo, fers, ferre, distuli, dilatum : différer, remettre, reporter

grex, gregis, m. : la troupe (d'hommes), l’équipe

ineo, is, ire, ii, itum : commencer ; ab ineunte aetate : dès l’âge le plus tendre

instituo, is, ere, tui, tutum : prendre l’habitude de, décider

ludo, is, ere, lusi, lusum : jouer

magistratus, us, m. : magistrat

maxime, inv. : surtout

perfero, fers, ferre, tuli, latum : transporter, apporter

primo, adv. : d'abord, en premier lieu

quondam, adv. : jadis, un jour

universus, a, um : tout entier

veto,as, are, vetui, vetitum : interdire


fréquence 4 :

libertus, i, m. : affranchi

sordidus, a, um : méprisable, vil

utique, inv. : de toute manière


ne pas apprendre :

abacus, i, m. : la table de jeu

Achaia, ae, f. l'Achaïe

agitator, oris, m. : le cocher

amplio, as, are : augmenter

aurigo, as, are : conduire un char

auspicor, aris, ari,atus sum : commencer

caena, ae, f. : repas du soir, dîner

Cassiope, es, f : Cassiope (acc. grec Cassiopen), ville située dans l’île de Corcyre (Corfou)

Cassius, i, m. : Cassius

circenses, ium, m. pl.: les jeux du cirque

circus, i, m. : cirque ; Circus Maximus : Le Grand Cirque : situé entre l’Aventin et le Palatin; Jules César en entreprit la construction définitive ; Néron l’agrandit.

clam, adv. : en cachette, en secret

commeo, as, are : aller d'un endroit à un autre, se rendre (ex+ abl) d’un endroit (ad+acc) à

condiscipulus, i, m. : le condisciple

cotidie, inv. : chaque jour

deinceps, adv. : l'un après l'autre, successivement

dignor, aris, ari : trouver digne, daigner, consentir à

dissimulo, as, are : dissimuler, cacher

eburneus, a, um : d'ivoire

effuse : avec effusion, avec enthousiasme

ementior,iris,itus sum : dire mensongèrement que, alléguer mensongèrement que

epulae, arum, f pl : le repas, le dîner

experimentum, i, n. : la preuve

factio, onis, f. : la faction ou l’équipe de cochers (il y en avait quatre au cirque, ayant chacune sa couleur), l’écurie de course

familiaris, e : intime

flagro, as, are : brûler de, être rongé par

grate, adv. : avec reconnaissance

Hector, oris, m. : Hector

interpono, is, ere, posui, positum : inviter

mappa, ae, f. : la serviette (que l’on jetait dans le cirque pour donner le signal des jeux) ; mappam mittere : jeter la serviette, donner le signal des jeux

minimus, a, um : le plus petit, le moindre

missus,us m.: le fait d’envoyer les chars dans l’arène, le départ d’une course, une course

multiplico, as, are : multiplier, augmenter, accroître

musicus, a, um : relatif à la musique, à la poésie, lyrique

obeo, is, ire, ii, itum : se rendre à, se présenter à

objurgo, as, are : réprimander, blâmer, gronder

paedagogus, i, m. : le précepteur

palma, ae, f. : la palme (de la victoire) , et par métonymie, la victoire

plurimi, ae, a : pl. superlatif de multi,ae,a - très nombreux

praecipue, adv. : surtout, spécialement

prasinus, a, um : vert (couleur du poireau)

profectio, ionis, f. : le départ

propalam, adv. : publiquement

protraho, is, ere, traxi, tractum : traîner en longueur, prolonger

quadriga, ae, f. : (plutôt au pl.) quadrige, attelage à 4 (chevaux)

rudimentum, i, n. : l'apprentissage, les débuts ; rudimentum ponere : faire son apprentissage

saepius, comp. de saepe : assez souvent (sens fréquent du comparatif)

secessus, us, m. : retraite, maison de campagne, maison écartée

serum, i n : l’heure tardive (in serum : jusqu’à une heure tardive)

trajicio, is, ere, jeci, jectum : effectuer une traversée vers, passer à



Traduction au plus près du texte

Nero 22

Suétone

Quelle honte ! Un empereur saltimbanque (3)

La passion des courses et des Jeux


(1) Equorum studio vel praecipue ab ineunte aetate flagravit, plurimusque illi sermo, quamquam vetaretur, de circensibus erat;

Il brûla de la passion des chevaux, tout spécialement, dès l’âge le plus tendre, et il avait de très nombreuses conversations, bien qu’on le lui interdît, au sujet des jeux du cirque.

et quondam tractum Prasini agitatorem inter condiscipulos querens, objurgante paedagogo, de Hectore se loqui ementitus est.

et un jour, déplorant au milieu de ses condisciples qu’un cocher de l’écurie des Verts ait été traîné <au sol>, comme son précepteur le grondait, il allégua mensongèrement qu’il parlait d’Hector.

(2) Sed cum inter initia imperii eburneis quadrigis cotidie in abaco luderet, ad omnes etiam minimos circenses e secessu commeabat, primo clam, deinde propalam, ut nemini dubium esset eo die utique adfuturum.

Et ainsi au début de son règne, il jouait chaque jour avec des quadriges d’ivoire sur une table de jeu, et se rendait depuis sa retraite à tous les jeux du cirque même les moindres, d’abord en cachette, puis publiquement, si bien qu’il n’était douteux pour personne que ce jour-là, de toute manière, il <y> assisterait.

(3) Neque dissimulabat velle se palmarum numerum ampliari;

Et il ne cachait pas qu’il voulait que le nombre des palmes <de victoire> fût augmenté ;

quare spectaculum multiplicatis missibus in serum protrahebatur, ne dominis quidem jam factionum dignantibus, nisi ad totius diei cursum, greges ducere.

c’est pourquoi le spectacle, avec ces courses multipliées (avec la multiplication des courses), se prolongeait jusqu’à une heure tardive, les patrons des écuries de course ne consentant même plus à amener leurs équipes, sauf pour une course d’un jour entier.

(4) Mox et ipse aurigare, atque etiam spectari saepius voluit, positoque in hortis inter servitia et sordidam plebem rudimento, universorum se oculis in Circo Maximo praebuit, aliquo liberto mittente mappam, unde magistratus solent.

Et bientôt il voulut conduire en personne un char, et, bien plus, se donner assez souvent en spectacle, et, son apprentissage ayant été fait dans ses jardins au milieu de ses esclaves et d’une vile populace, il se présenta aux yeux de tous dans le Grand Cirque, quelque affranchi jetant la serviette <du départ>, depuis l’endroit où les magistrats <la jettent> habituellement.

(5) Nec contentus harum artium experimenta Romae dedisse, Achaiam, ut diximus, petit hinc maxime motus.

Et non content d’avoir donné, à Rome, la preuve de ces talents, il se rendit en Achaïe, comme nous l’avons dit, motivé surtout par ce que je vais exposer.

(6) Instituerant civitates, apud quas musici agones edi solent, omnes citharoedorum coronas ad ipsum mittere.

Les cités dans lesquelles les concours lyriques sont habituellement représentés avaient pris l’habitude de lui envoyer personnellement (ad ipsum) les couronnes des citharèdes.

(7) Eas adeo grate recipiebat, ut legatos, qui pertulissent, non modo primos admitteret, sed etiam familiaribus epulis interponeret.

Il les recevait avec une telle reconnaissance que non seulement il donnait audience prioritairement aux envoyés qui les apportaient, mais aussi <les> invitait dans ses dîners intimes.

(8) A quibusdam ex his rogatus ut cantaret super cenam, expectusque effusius, « solos scire audire Graecos solosque se et studiis suis dignos » ait.

Invité par certains d’entre eux à chanter pendant le repas, et accueilli avec pas mal d’enthousiasme, il affirma que « seuls les Grecs savaient écouter, et que seuls ils <étaient> dignes de lui et de ses œuvres (ses « performances », dirait-on aujourd’hui).

(9) Nec profectione dilata, ut primum Cassiopen trajecit, statim ad aram Jovis Cassii cantare auspicatus, certamina deinceps obiit omnia.

Et son départ n’ayant pas été différé, ayant aussitôt commencé à chanter près de l’autel de Jupiter Cassius dès qu’il fut passé à Cassiope, il se présenta à tous les concours les uns après les autres.



Comparaison de traductions :

(1) Equorum studio vel praecipue ab ineunte aetate flagravit, plurimusque illi sermo, quamquam vetaretur, de circensibus erat;


Traduction Baudement, Paris, 1845

Dès sa plus tendre jeunesse, il aima passionnément les chevaux, et sa conversation favorite, quoiqu'on le lui défendît, roulait sur les courses du cirque.


Traduction Henri Ailloud, les Belles Lettres, Paris 1957 :

Pour les chevaux, il eut, dès son plus jeune âge, une passion particulièrement vive, et la plupart de ses conversations roulaient, quoiqu’on le lui défendît, sur les jeux du cirque ;

Traduction Bordas Res Romanae (Marel, Marel, Coffigniez, Jonneaux) 1962 :

Il eut la passion des chevaux et en particulier dès son âge le plus tendre. Le plus souvent il ne faisait que parler des jeux du cirque quoiqu’on le lui interdît...






échos littéraires :Suétone, Nero 19 ; Tacite, Ann. XIV, 14


Mots de liaisons


cirque dignité empereur gloire Hector passion privé/public

Valid XHTML 1.0!