Evandre - 39 Clémence pour les confrères

           

39 Clémence pour les confrères (Vie de Néron, Suétone 75? 160?)

Format pdf : Texte au format PDF

On ne tire pas sur les artistes

Suétone Nero39


Clémence pour les confrères contestataires!

On ne tire pas sur les artistes !

(1) Accesserunt tantis ex principe malis probrisque quaedam et fortuita: pestilentia unius autumni, quo triginta funerum milia in rationem Libitinae venerunt; clades Britannica, qua duo praecipua oppida magna civium sociorumque caede direpta sunt; ignominia ad Orientem legionibus in Armenia sub jugum missis aegreque Syria retenta. (2) Mirum et vel praecipue notabile inter haec fuerit nihil eum patientius quam maledicta et convicia hominum tulisse, neque in ullos leniorem quam qui se dictis aut carminibus lacessissent exstitisse. (3) Multa Graece Latineque proscripta aut vulgata sunt, sicut illa:


Νέρων Ὀρέστης Ἀλκμέων μητροκτόνος.

Νεόψηφον· Νέρων ἰδίαν μητέρα ἀπέκτεινε.

(Nérôn Oréstês Alkméôn mêtroktonos.
Néopsêphon : Nérôn idian mêtéra apékteïné)


Quis negat Aeneae magna de stirpe Neronem?
Sustulit hic matrem, sustulit ille patrem.


Dum tendit citharam noster, dum cornua Parthus,
Noster erit Paean, ille Hecatebeletes.


Roma domus fiet; Veios migrate, Quirites,
Si non et Veios occupat ista domus.


(4) Sed neque auctores requisivit et quosdam per indicem delatos ad senatum adfici graviore poena prohibuit. (5) Transeuntem eum Isidorus Cynicus in publico clara voce corripuerat, « quod Naupli mala bene cantitaret, sua bona male disponeret »; et Datus Atellanarum histrio in cantico quodam

ὑγίαινε πάτερ, ὑγίαινε μῆτερ

(hugiaïné patér, hugiaïné mêtér)

ita demonstraverat, ut bibentem natantemque faceret, exitum scilicet Claudi Agrippinaeque significans, et in novissima clausula,

Orcus vobis ducit pedes,

senatum gestu notarat. (6) Histrionem et philosophum Nero nihil amplius quam urbe Italiaque submovit, vel contemptu omnis infamiae vel ne fatendo dolorem irritaret ingenia.


Vocabulaire dans l’ordre du texte (sauf Nero 33-38) :

1

accedo, is, ere, cessi, cessum : venir s'ajouter, s'ajouter

malum, i, n : le mal, le méfait ; le malheur

probrum, i, n : turpitude, honte, infamie

pestilentia,ae, f : peste (en 65)

autumnus, i, m : automne

quo ... qua ... : ces relatifs à l’ablatif marquent le temps

triginta, inv. : trente

milia,ium n pl : milliers

ratio, onis, f : le compte, la statistique, le relevé, le registre

Libitina, ae, f : Libitina (déesse des funérailles, dans le temple de laquelle, à Rome, on tenait les registres des décès )

venio, is, ire, veni, ventum : venir

construction : reliez magna ... clade

clades, is, f : désastre militaire

Britannicus, a, um : de Bretagne, Breton

praecipuus, a, um : principal, essentiel

oppidum, i, n : place forte

civis, is, m : citoyen

socius, ii, m : allié

diripio, is, ere, ripui, reptum : piller

ignominia, ae, f : le déshonneur, la honte

Oriens, entis m : l'Orient, le Levant, l'est

legio, onis, f : légion

Armenia, ae, f : l'Arménie

sub, prép. + acc. : sous (mvt)

jugum, i, n : le joug ; sub jugum mittere : envoyer sous le joug

aegre, adv. : avec peine, péniblement, difficilement

Syria, ae, f : la Syrie

retineo, es, ere, ui, retentum : conserver, garder

2

mirus, a, um : étonnant

construction : mirum et ... notabile, attributs au neutre de la proposition infinitive qui commence à eum

vel, adv. : renforce l’adverbe qui sui, équivalent à un superlatif : tout

praecipue, adv. : particulièrement

notabilis, is, e : remarquable, notable

nihil, ou nil : rien

construction : relier patientius à tulisse

patientius, adv. : avec plus de patience

maledictum, i, n : insulte, injure, outrage

ullus, a, um : un seul ; remplace nullus dans une tournure négative

lenis, is, e : doux

carmen, carminis, n : poème, vers

lacesso,is, ere,i(v)i,itum : provoquer, harceler

exsisto, is, ere, stiti : se montrer

3

multus, a, um : en grand nombre (surtout au pl. : nombreux)

Graece, inv. : en grec

Latine, inv.: en latin

proscribo, is, ere, scripsi, scriptum : faire savoir par affiche ; afficher

vulgo, as, are : répandre dans le public, propager, publier

sicut, inv. : comme

Νέρων Ὀρέστης Ἀλκμέων μητροκτόνος

Νεόψηφον· Νέρων ἰδίαν μητέρα ἀπέκτεινε

Néron, Oreste, Alcméon , matricides.

dernière nouvelle : Néron a tué sa propre mère.

Aeneas,ae,m : Enée, Troyen, fils de Vénus et d’Anchise et ancêtre mythique des Romains ; il échappa au sac de Troie en portant son vieux père Anchise sur son dos

stirps, stirpis, f : racine, race

Dans les citations qui suivent, soyez attentifs aux jeux de mots et aux allusions

Nero, onis, m : Néron

tollo, is, tollere, sustuli, sublatum : 1. porter 2. supprimer

dum + ind. : tandis que ; quasiment équivalent à en + participe, en français

tendo, is, ere, tetendi, tensum : tendre ; d’où : 1 accorder (un instrument à cordes); 2 bander (un arc)

cithara, ae, f : cithare

noster, tra, trum : pronom : le nôtre ; ici : notre homme

cornu, us, n : corne, et tout objet qui en a la forme ; ici : cornua = arc

Parthus, i, m : Parthe

Paean, anos m (grec transcrit): Péan (l’un des noms d’Apollon, dans son aspect sauveur, guérisseur), Apollon-Guérisseur

Hecatebeletes m (grec transcrit): Hékatèbébétès, Apollon-Qui-lance-au-loin –ses-traits (semant la peste ou la mort)

fio, is, fieri, factus sum : devenir

Veii,orum,m pl : Véiès, ancienne ville d’Etrurie

Veios : pas de préposition devant un nom de ville pour indiquer le lieu où l’on va

migro, as, are : émigrer

Quiris, itis, m : Quirite = citoyen romain. Citoyen (Rare au sing.)

si, conj. : si, à supposer que

occupo, as, are : s’emparer en premier de, arriver le premier à

4

requiro, is, ere, quisi(v)i, quisitum : rechercher, faire rechercher

defero, fers, ferre, tuli, latum : dénoncer

adficio, is, ere, feci, fectum : affecter, frapper (qqn de qqch, aliquem aliqua re)

gravis, is, e : rigoureux

graviore poena : sens intensif du comparatif (trop...)

poena, ae, f : le châtiment

5

transeo, is, ire, ii, itum : passer, traverser

Isidorus, i m : Isidore

Cynicus, i, m : le Cynique

publicum,i,n : le public, la place publique ; in publico : en public, publiquement

clarus, a, um : clair, distinct ; clara voce : à voix haute

Nauplius,ii,m : Nauplius, nom de héros, probablement ici l’un des Argonautes

cantito, as, are : chanter souvent, célébrer

bonum,i,n : le bien

male, adv. : mal (adv.)

dispono, is, ere, posui, positum : administrer

Datus,i,m : Datus

Atellana, ae, f : Atellane, farce campanienne

histrio, onis, m : le comédien, l’acteur

canticum, i, n : scène chantée et dansée, « canticum » (3 artistes : le joueur de flûte, le chanteur qui chante le texte, l’acteur qui fait les gestes et les déplacements)

ὑγίαινε πάτερ, ὑγίαινε μῆτερ

Adieu mon père, adieu ma mère !

demonstro, as, are : techn. faire un geste démonstratif, faire une mimique

bibo, is, ere, bibi, bibitum : boire

nato, as, are : nager

bibentem ... natantem ... : participes substantivés : un homme en train de ... une femme en train de ...

facio,is,ere : techn. : représenter, mettre en scène, jouer

exitus, us, m : la mort

scilicet, adv. : bien entendu

Agrippina, ae, f : Agrippine

significo, as, are : faire allusion à

novissimus, a, um : dernier

clausula, ae, f : techn. dénouement

in novissima clausula : à la toute fin du dénouement ; certains comprennent : dans la dernière cadence, au tout dernier vers

Orcus, i, m : Orcus, Pluton (dieu des Enfers)

vos, vestrum : vous

vobis : datif de relation

duco, is, ere, duxi, ductum : tirer

pes, pedis, m. : pied

senatum : probablement collectif pour senatores (qui ont leur place réservée dans l’orchestre)

gestus, us, m. : geste (de l’acteur), la mimique, le jeu

notarat = notaverat

noto,as,are : désigner

6

philosophus, i, m : philosophe

Italia, ae, f : Italie

contemptus, us, m : mépris

infamia, ae, f : mauvaise réputation

dolor, oris, m : déplaisir, ressentiment

irrito, as, are : irriter

ingenium, ii, n : l'esprit


Vocabulaire alphabétique :

accedo, is, ere, cessi, cessum : venir s'ajouter, s'ajouter

adficio, is, ere, feci, fectum : affecter, frapper (qqn de qqch, aliquem aliqua re)

aegre, adv. : avec peine, péniblement, difficilement

Aeneas,ae,m : Enée, Troyen, fils de Vénus et d’Anchise et ancêtre mythique des Romains ; il échappa au sac de Troie en portant son vieux père Anchise sur son dos

Agrippina, ae, f : Agrippine

Armenia, ae, f : l'Arménie

Atellana, ae, f : Atellane, farce campanienne

autumnus, i, m : automne

bibo, is, ere, bibi, bibitum : boire

bonum,i,n : le bien

Britannicus, a, um : de Bretagne, Breton

canticum, i, n : scène chantée et dansée, « canticum » (3 artistes : le joueur de flûte, le chanteur qui chante le texte, l’acteur qui fait les gestes et les déplacements)

cantito, as, are : chanter souvent, célébrer

carmen, carminis, n : poème, vers

cithara, ae, f : cithare

civis, is, m : citoyen

clades, is, f : désastre militaire

clarus, a, um : clair, distinct ; clara voce : à voix haute

clausula, ae, f : techn. dénouement

contemptus, us, m : mépris

cornu, us, n : corne, et tout objet qui en a la forme ; ici : cornua = arc

Cynicus, i, m : le Cynique

Datus,i,m : Datus

defero, fers, ferre, tuli, latum : dénoncer

demonstro, as, are : techn. faire un geste démonstratif, faire une mimique

diripio, is, ere, ripui, reptum : piller

dispono, is, ere, posui, positum : administrer

dolor, oris, m : déplaisir, ressentiment

duco, is, ere, duxi, ductum : tirer

dum + ind. : tandis que ; quasiment équivalent à en + participe, en français

exitus, us, m : la mort

exsisto, is, ere, stiti : se montrer

facio,is,ere : techn. : représenter, mettre en scène, jouer

fio, is, fieri, factus sum : devenir

gestus, us, m. : geste (de l’acteur), la mimique, le jeu

Graece, inv. : en grec

gravis, is, e : rigoureux

Hecatebeletes m (grec transcrit): Hékatèbébétès, Apollon-Qui-lance-au-loin –ses-traits (semant la peste ou la mort)

histrio, onis, m : le comédien, l’acteur

ignominia, ae, f : le déshonneur, la honte

infamia, ae, f : mauvaise réputation

ingenium, ii, n : l'esprit

irrito, as, are : irriter

Isidorus, i m : Isidore

Italia, ae, f : Italie

jugum, i, n : le joug ; sub jugum mittere : envoyer sous le joug

lacesso,is, ere,i(v)i,itum : provoquer, harceler

Latine, inv.: en latin

legio, onis, f : légion

lenis, is, e : doux

Libitina, ae, f : Libitina (déesse des funérailles, dans le temple de laquelle, à Rome, on tenait les registres des décès )

male, adv. : mal (adv.)

maledictum, i, n : insulte, injure, outrage

malum, i, n : le mal, le méfait ; le malheur

migro, as, are : émigrer

milia,ium n pl : milliers

mirus, a, um : étonnant

multus, a, um : en grand nombre (surtout au pl. : nombreux)

nato, as, are : nager

Nauplius,ii,m : Nauplius, nom de héros, probablement ici l’un des Argonautes

Nero, onis, m : Néron

nihil, ou nil : rien

noster, tra, trum : pronom : le nôtre ; ici : notre homme

notabilis, is, e : remarquable, notable

noto,as,are : désigner

novissimus, a, um : dernier

occupo, as, are : s’emparer en premier de, arriver le premier à

oppidum, i, n : place forte

Orcus, i, m : Orcus, Pluton (dieu des Enfers)

Oriens, entis m : l'Orient, le Levant, l'est

Paean, anos m (grec transcrit): Péan (l’un des noms d’Apollon, dans son aspect sauveur, guérisseur), Apollon-Guérisseur

Parthus, i, m : Parthe

patientius, adv. : avec plus de patience

pes, pedis, m. : pied

pestilentia,ae, f : peste (en 65)

philosophus, i, m : philosophe

poena, ae, f : le châtiment

praecipue, adv. : particulièrement

praecipuus, a, um : principal, essentiel

probrum, i, n : turpitude, honte, infamie

proscribo, is, ere, scripsi, scriptum : faire savoir par affiche ; afficher

publicum,i,n : le public, la place publique ; in publico : en public, publiquement

Quiris, itis, m : Quirite = citoyen romain. Citoyen (Rare au sing.)

ratio, onis, f : le compte, la statistique, le relevé, le registre

requiro, is, ere, quisi(v)i, quisitum : rechercher, faire rechercher

retineo, es, ere, ui, retentum : conserver, garder

scilicet, adv. : bien entendu

si, conj. : si, à supposer que

sicut, inv. : comme

significo, as, are : faire allusion à

socius, ii, m : allié

stirps, stirpis, f : racine, race

sub, prép. + acc. : sous (mvt)

Syria, ae, f : la Syrie

tendo, is, ere, tetendi, tensum : tendre ; d’où : 1 accorder (un instrument à cordes); 2 bander (un arc)

tollo, is, tollere, sustuli, sublatum : 1. porter 2. supprimer

transeo, is, ire, ii, itum : passer, traverser

triginta, inv. : trente

ullus, a, um : un seul ; remplace nullus dans une tournure négative

Veii,orum,m pl : Véiès, ancienne ville d’Etrurie

vel, adv. : renforce l’adverbe qui sui, équivalent à un superlatif : tout

venio, is, ire, veni, ventum : venir

vos, vestrum : vous

vulgo, as, are : répandre dans le public, propager, publier


vocabulaire par ordre de fréquence :

fréquence 1 :

bonum,i,n : le bien

carmen, carminis, n : poème, vers

civis, is, m : citoyen

dolor, oris, m : déplaisir, ressentiment

duco, is, ere, duxi, ductum : tirer

dum + ind. : tandis que ; quasiment équivalent à en + participe, en français

facio,is,ere : techn. : représenter, mettre en scène, jouer

fio, is, fieri, factus sum : devenir

gravis, is, e : rigoureux

ingenium, ii, n : l'esprit

legio, onis, f : légion

malum, i, n : le mal, le méfait ; le malheur

milia,ium n pl : milliers

multus, a, um : en grand nombre (surtout au pl. : nombreux)

nihil, ou nil : rien

noster, tra, trum : pronom : le nôtre ; ici : notre homme

novissimus, a, um : dernier

pes, pedis, m. : pied

poena, ae, f : le châtiment

ratio, onis, f : le compte, la statistique, le relevé, le registre

si, conj. : si, à supposer que

sub, prép. + acc. : sous (mvt)

tollo, is, tollere, sustuli, sublatum : 1. porter 2. supprimer

transeo, is, ire, ii, itum : passer, traverser

ullus, a, um : un seul ; remplace nullus dans une tournure négative

vel, adv. : renforce l’adverbe qui sui, équivalent à un superlatif : tout

venio, is, ire, veni, ventum : venir

vos, vestrum : vous

fréquence 2 :

accedo, is, ere, cessi, cessum : venir s'ajouter, s'ajouter

clarus, a, um : clair, distinct ; clara voce : à voix haute

cornu, us, n : corne, et tout objet qui en a la forme ; ici : cornua = arc

dispono, is, ere, posui, positum : administrer

jugum, i, n : le joug ; sub jugum mittere : envoyer sous le joug

male, adv. : mal (adv.)

occupo, as, are : s’emparer en premier de, arriver le premier à

publicum,i,n : le public, la place publique ; in publico : en public, publiquement

retineo, es, ere, ui, retentum : conserver, garder

sicut, inv. : comme

socius, ii, m : allié

tendo, is, ere, tetendi, tensum : tendre ; d’où : 1 accorder (un instrument à cordes); 2 bander (un arc)

fréquence 3 :

bibo, is, ere, bibi, bibitum : boire

exitus, us, m : la mort

mirus, a, um : étonnant

philosophus, i, m : philosophe

scilicet, adv. : bien entendu

significo, as, are : faire allusion à

triginta, inv. : trente

fréquence 4 :

clades, is, f : désastre militaire

demonstro, as, are : techn. faire un geste démonstratif, faire une mimique

lacesso,is, ere,i(v)i,itum : provoquer, harceler

lenis, is, e : doux

ne pas apprendre :

adficio, is, ere, feci, fectum : affecter, frapper (qqn de qqch, aliquem aliqua re)

aegre, adv. : avec peine, péniblement, difficilement

Aeneas,ae,m : Enée, Troyen, fils de Vénus et d’Anchise et ancêtre mythique des Romains ; il échappa au sac de Troie en portant son vieux père Anchise sur son dos

Agrippina, ae, f : Agrippine

Armenia, ae, f : l'Arménie

Atellana, ae, f : Atellane, farce campanienne

autumnus, i, m : automne

Britannicus, a, um : de Bretagne, Breton

canticum, i, n : scène chantée et dansée, « canticum » (3 artistes : le joueur de flûte, le chanteur qui chante le texte, l’acteur qui fait les gestes et les déplacements)

cantito, as, are : chanter souvent, célébrer

cithara, ae, f : cithare

clausula, ae, f : techn. dénouement

contemptus, us, m : mépris

Cynicus, i, m : le Cynique

Datus,i,m : Datus

defero, fers, ferre, tuli, latum : dénoncer

diripio, is, ere, ripui, reptum : piller

exsisto, is, ere, stiti : se montrer

gestus, us, m. : geste (de l’acteur), la mimique, le jeu

Graece, inv. : en grec

Hecatebeletes m (grec transcrit): Hékatèbébétès, Apollon-Qui-lance-au-loin –ses-traits (semant la peste ou la mort)

histrio, onis, m : le comédien, l’acteur

ignominia, ae, f : le déshonneur, la honte

infamia, ae, f : mauvaise réputation

irrito, as, are : irriter

Isidorus, i m : Isidore

Italia, ae, f : Italie

Latine, inv.: en latin

Libitina, ae, f : Libitina (déesse des funérailles, dans le temple de laquelle, à Rome, on tenait les registres des décès )

maledictum, i, n : insulte, injure, outrage

migro, as, are : émigrer

nato, as, are : nager

Nauplius,ii,m : Nauplius, nom de héros, probablement ici l’un des Argonautes

Nero, onis, m : Néron

notabilis, is, e : remarquable, notable

noto,as,are : désigner

oppidum, i, n : place forte

Orcus, i, m : Orcus, Pluton (dieu des Enfers)

Oriens, entis m : l'Orient, le Levant, l'est

Paean, anos m (grec transcrit): Péan (l’un des noms d’Apollon, dans son aspect sauveur, guérisseur), Apollon-Guérisseur

Parthus, i, m : Parthe

patientius, adv. : avec plus de patience

pestilentia,ae, f : peste (en 65)

praecipue, adv. : particulièrement

praecipuus, a, um : principal, essentiel

probrum, i, n : turpitude, honte, infamie

proscribo, is, ere, scripsi, scriptum : faire savoir par affiche ; afficher

Quiris, itis, m : Quirite = citoyen romain. Citoyen (Rare au sing.)

requiro, is, ere, quisi(v)i, quisitum : rechercher, faire rechercher

stirps, stirpis, f : racine, race

Syria, ae, f : la Syrie

Veii,orum,m pl : Véiès, ancienne ville d’Etrurie

vulgo, as, are : répandre dans le public, propager, publier


traduction au plus près du texte :

Suétone Nero39

(1) Accesserunt tantis ex principe malis probrisque quaedam et fortuita :

Virent s’ajouter à de si grands maux et à de si grandes turpitudes issus de l’empereur également certains <événements> dus au hasard :

pestilentia unius autumni, quo triginta funerum milia in rationem Libitinae venerunt;

une peste d’un seul automne (= en un seul automne), pendant lequel trente milliers de décès vinrent <s’inscrire> sur le registre de Libitina ;

clades Britannica, qua duo praecipua oppida magna civium sociorumque caede direpta sunt;

le désastre militaire breton, au cours duquel deux places fortes essentielles furent pillées, avec un grand massacre de citoyens et d’alliés ;

ignominia ad Orientem legionibus in Armenia sub jugum missis aegreque Syria retenta.

le déshonneur du côté du Levant, avec les légions envoyées sous le joug en Arménie, et la Syrie difficilement conservée.

(2) Mirum et vel praecipue notabile inter haec fuerit nihil eum patientius quam maledicta et convicia hominum tulisse, neque in ullos leniorem quam qui se dictis aut carminibus lacessissent exstitisse.

Mais (asyndète) ce qui pourrait être au milieu de ces événements étonnant et tout particulièrement remarquable, c’est qu’il ne supporta rien avec plus de patience que les insultes et les injures des hommes, et qu’il ne se montra plus doux (leniorem) à l’égard de personne si ce n’est (quam) de ceux qui le provoquaient par leurs paroles ou par leurs vers.

(3) Multa Graece Latineque proscripta aut vulgata sunt, sicut illa:

Beaucoup de choses furent affichées et publiées en grec comme enlatin, comme celles-ci :

Νέρων Ὀρέστης Ἀλκμέων μητροκτόνος.

Νεόψηφον· Νέρων ἰδίαν μητέρα ἀπέκτεινε.

Néron, Oreste, Alcméon , matricides.

dernière nouvelle : Néron a tué sa propre mère.

Quis negat Aeneae magna de stirpe Neronem?
Sustulit hic matrem, sustulit ille patrem.

Qui prétend que Néron n’est pas issu de la grande race d’Enée (= de la race du grand Enée) ?

celui-là a supprimé sa mère, celui-ci a porté son père.

Dum tendit citharam noster, dum cornua Parthus,
Noster erit Paean, ille Hecatebeletes.

Notre homme tend <les cordes de> sa cithare : notre homme sera Apollon-Guérisseur

Le Parthe tend son arc : il sera , lui, Apollon-destructeur

Roma domus fiet; Veios migrate, Quirites,
Si non et Veios occupat ista domus.

Rome deviendra sa maison ; émigrez à Véiès, citoyens,

à supposer que cette sale (ista) maison n’arrive pas encore la première à Véiès !

(4) Sed neque auctores requisivit et quosdam per indicem delatos ad senatum adfici graviore poena prohibuit.

Néanmoins, il ne fit pas rechecher les auteurs (= les coupables), et interdit que certains qui avaient été dénoncés devant le sénat par un délateur ne fussent frappés d’un châtiment trop rigoureux.

(5) Transeuntem eum Isidorus Cynicus in publico clara voce corripuerat, « quod Naupli mala bene cantitaret, sua bona male disponeret »;

Alors qu’il traversait <la rue> , Isidore le Cynique l’avait blâmé en public à voix haute « parce qu’il célébrait bien les malheurs de Nauplie, mais (asyndète) qu’il administrait mal ses propres biens. »

et Datus Atellanarum histrio in cantico quodam

ὑγίαινε πάτερ, ὑγίαινε μῆτερ

ita demonstraverat, ut bibentem natantemque faceret, exitum scilicet Claudi Agrippinaeque significans, et novissima clausula,

Orcus vobis ducit pedes,

senatum gestu notarat.

et Datus, l’acteur d’Atellanes, dans un certain « canticum »

« Adieu mon père, Adieu ma mère » (on pourrait aussi traduire, car ὑγίαινε correspond au latin « vale », « Porte-toi bien mon père, porte-toi bien ma mère »)

avait fait une mimique telle qu’il représentait un homme en train de boire et une femme en train de nager, faisant bien entendu allusion à la mort de Claude et d’Agrippine, et, à la toute fin du dénouement,

« Orcus vous tire les pieds »

il avait désigné les sénateurs.

(6) Histrionem et philosophum Nero nihil amplius quam urbe Italiaque submovit, vel contemptu omnis infamiae vel ne fatendo dolorem irritaret ingenia.

Néron n’éloigna pas plus loin que de Rome et de l’Italie l’acteur et le philosophe, soit par mépris de toute mauvaise réputation, soit de peut qu’en avouant son déplaisir, il n’irritât les esprits.


comparaison de traductions :

(3) ... Roma domus fiet; Veios migrate, Quirites,
Si non et Veios occupat ista domus.

Laharpe, Paris, 1805 : «  Rome ne sera bientôt plus qu’une seule maison ; Romains, retirez-vous à Veies ; pourvu que cette maison n’envahisse aussi Veies, etc. »


Henri Ailloud , Paris, les Belles Lettres, 1957 : 

« Rome deviendra sa maison : citoyens, émigres à Veies,

si cette maudite maison n’englobe pas jusqu’à Véies ?


Jacques Nathan, Hachette, 1962 : « Sa maison va couvrir Rome : citoyens, réfugiez-vous à Véïes, à moins que cette maison ne déborde jusque-là »


échos littéraires :

cf Tacite Ann XV 42, Ann XVI 13



Mots de liaisons


art comédie empereur justice langage théâtre romain

Valid XHTML 1.0!