Evandre - 162 171 Eloge de Nausicaa 02

           

162 171 Eloge de Nausicaa 02 (Odyssée chant 06, Homère)

Format pdf : Texte au format PDF

Palmier de Délos, malheurs d'Ulysse

Odyssée VI 162-174

Éloge de Nusicaa (2) Palmier de Délos, et tribulations d'Ulysse


Δήλῳ δή ποτε τοῖον Ἀπόλλωνος παρὰ βωμῷ 162

φοίνικος νέον ἔρνος ἀνερχόμενον ἐνόησα ·

(ἦλθον γὰρ καὶ κεῖσε, πολὺς δέ μοι ἕσπετο λαός,

τὴν ὁδὸν, ᾗ δὴ μέλλεν ἐμοὶ κακὰ κήδε ΄ ἔσεσθαι) 165

Ὣς δ ΄ αὔτως καὶ κεῖνο ἰδὼν ἐτεθήπεα θυμῷ

δήν, ἐπεὶ οὔπω τοῖον ἀνήλυθεν ἐκ δόρυ γαίης,

ὡς σέ, γύναι, ἄγαμαι τε τέθηπά τε, δείδια δ ΄ αἰνῶς

γούνων ἅψασθαι· χαλεπὸν δέ με πένθος ἱκάνει.

Χθιζὸς ἐεικοστῷ φύγον ἤματι οἴνοπα πόντον· 170

τόφρα δέ μ ΄ αἰεὶ κῦμα φόρει κραιπναί τε θύελλαι,

νήσου ἀπ ΄ Ὠγυγίης· νῦν δ ΄ ἐνθάδε κάββαλε δαίμων,

ὄφρ ΄ ἔτι που καὶ τῇδε πάθω κακόν· οὐ γὰρ ὀΐω

παύσεσθ ΄ , ἀλλ ΄ ἔτι πολλὰ θεοὶ τελέουσι πάροιθεν. 174


Vocabulaire :

Fréquence 1 :

αἰεί :toujours

ἀπό + Γ : de, à partir de

γάρ : car, en effet

γύνη, γηναικός (γύναι): la femme (vocatif)

δείδω (δείδια) : craindre (1ère personne)

δή : justement, précisément

ἐγώ,με, μου, μοι (ἐμοί) : moi

ἐκ +Γ : hors de, de

ἐνθάδε : là

ἐπεί : après que, quand, puisque

ἔρχομαι (ἦλθον) : aller, arriver

θεός,οῦ : le dieu

κακός,ή,όν : mauvais, méchant

μέλλω : devoir, aller

νέος,α,ον : nouveau (ici neutre adverbial)

νοέω, ῶ : comprendre, se rendre compte

ὀΐω = οἴω : penser, croire

ὁράω,ῶ (ἰδών) : voir

παρά + Δ : auprès de

πάσχω (πάθω) : supporter, endurer

παύομαι : cesser

ποτε : un jour

σύ,σέ, σοῦ, σοῖ : toi

τε : et (enclitique)

φεύγω (φύγον) : fuir, échapper à


fréquence 2 :

βωμός,οῦ (ὁ) : l'autel

γαίη,ης = γῆ,γῆς : la terre

δαίμων,ονος (ὁ,ἡ): la divinité

δόρυ, ατος (τό) : le bois , le fût d'un arbre, la lance

νῦν δέ : mais maintenant, mais en réalité

ὁδός,οῦ (ἡ) : la route, le chemin, le voyage

οὔπω : pas encore

που : en quelque sorte

χαλεπός,ή,όν : difficile, pénible, dur


fréquence 3 :

ἅπτομαι (ἅψασθαι): toucher

γούνα = γόνυ, γόνατος (τό) : le genou

ἕπομαι (ἕσπετο) : suivre

νήσος,ου (ἡ) : l'ile

πόντος,ου (ὁ) : la haute mer, la mer


fréquence 4 :

θυμός,οῦ : le cœur

κατα-βάλλω (κάββαλε = κατέβαλε) : renverser, payer, jeter, répandre

πάροιθεν : devant, avant, auparavant

πένθος, ους (τό) : la douleur, le deuil

τελέω,ῶ : accomplir, exécuter, faire endurer

ὥς …ὡς: de même que…ainsi


ne pas apprendre :

ἄγαμαι : s'éatonner, admirer, être charmé, aimer

αἰνῶς : terriblement

ἀν-έρχομαι ( ἀνήλυθεν ) : pousser, croître

Ἀπόλλων,ωνος : Apollon

αὔτως : ainsi

Δήλος,ου : Délos (île)

δήν : longtemps

ἐεικοστός,ή,όν : le vintième

ἔρνος,ους (τό) : le jeune plant

ἦμαρ,τος (τό) : le jour

θύελλα, ης (ἡ) : la tempête

ἱκάνω : envahir, prendre

κεῖνο = ἐκεῖνο : cela

κεῖσε = ἐκεῖσε : là-bas

κῆδος , ους (τό) : soin, deuil

κραιπνός,ή,όν : rapide, violent

κῦμα, ατος (τό) : la vague, le flot

λαός,οῦ (ὁ) : le peuple, l'armée, la foule

οἴνοψ,ῶπος : couleur de vin, vineux

ὄφρα : jusqu'à ce que, afin que

τέθηπα (ἐτεθήπεα) : je suis charmé, saisi d'admiration

τοῖος,α,ον : tel

τόφρα : pendant tout ce temps

φοίνιξ,ικος (ὁ) : le palmier

φορέω : porter çà et là

χθιζός ,ή,όν (χθές) : d'hier (hier)

Ὠγυγίη, ης : Ogygie


Traduction au plus près du texte :

A Délos justement, un jour, près de l'autel d'Apollon,

J'ai vu un tel plant de palmier, nouvellement poussé;

( car je suis allé aussi là-bas, et nombreux était le peuple qui me suivait,

en ce qui concerne cette route, où justement de durs malheurs allaient surgir pour moi).

De la même manière aussi qu'en le voyant j'avais été charmé dans mon cœur,

Bien longtemps, parce qu'un tel tronc jamais encore, n'avait poussé hors de la terre,

Ainsi toi, femme, je t'admire, je reste sous ton charme, et je crains terriblement

De toucher tes genoux; mais voici qu'une douleur pénible m'envahit.

Hier, au vingtième jour, j'ai échappé à la mer couleur de vin;

Pendant tout ce temps-là, moi, sans cesse, les lames et les violentes tempêtes m'ont emporté,

Depuis l'île d'Ogygie; mais à présent, une divinité m'a jeté ici,

Pour qu'encore, sans doute, à cette place, j'endure aussi un malheur : car je ne crois pas

Qu'il y aura de fin, au contraire ; avant la fin, les dieux en réaliseront beaucoup encore.



Mots de liaisons


amour Apollon/Phoebus crainte destin Délos malheur mer

Valid XHTML 1.0!