Evandre - 005 Mille et mille baisers, Lesbie!

           

005 Mille et mille baisers, Lesbie! (Carmina, Catulle)

Format pdf : Texte au format PDF

élégie érotique

Catulle Carmina 05

Mille et mille baisers, Lesbie !


Vivamus, mea Lesbia, atque amemus, 1

rumoresque senum severiorum

omnes unius aestimemus assis.

Soles occidere et redire possunt:

5 nobis, cum semel occidit brevis lux, 5

nox est perpetua una dormienda.

Da mihi basia mille, deinde centum;

dein mille altera, dein secunda centum;

dein usque altera mille, deinde centum;

10 dein, cum milia multa fecerimus, 10

conturbabimus illa, ne sciamus,

aut ne quis malus invidere possit,

cum tantum sciat esse basiorum.


Vocabulaire dans l’ordre du texte : (sauf vocabulaire vu Carmina 02-03)

vivo. , is, ere, vixi. , victum. 1: vivre

Lesbia , ae f : Lesbie, nom de femme

ac. , atque. 1: et, et aussi, et d’autre part;

rumor. , oris, m 4: rumeur ; murmures, propos, cancans ;

senex. , senis. , m 2: vieillard, vieux (gén. pl. senum. )

severus , a, um 4: austère, sévère, sérieux ; morose, renfrogné ;

severiorum : donner sa valeur au comparatif

unus. , a, um (génitif unius, datif uni. ) 1: un seul

aestimo , as, are 3: estimer, juger ; estimer à (+ abl. ou gén. de prix )

as. , assis m : l’as (unité monétaire insignifiante, en bronze : cf. un sou)

sol. , solis. , m 1: soleil, et par métonymie, jour ;

occido (i bref), is, ere, occidi, occasum 2: 1 tomber ; 2 périr, succomber ; 3 se coucher (soleil)

5

nos. , nos, nostri. / nostrum. , nobis. , nobis 1: nous, je (parfois)

cum. 1: conj : 1 + ind. : quand, lorsque; 2 cum. 1: + subj. : comme, alors que, bien que, puisque;

semel. , adv 3: une seule fois, une fois 

brevis. , is, e 2: bref, court, petit

lux. , lucis. , f 2: 1 lumière, éclat ; 2 jour; 3 lumière de la vie

nox. , noctis. f 1: la nuit ;

perpetuus , a, um 3: perpétuel, éternel ;

dormio , is, ire, ivi, itum 4: dormir

basium , ii n : le baiser

mille. (indécl au sg), n (pl. milia , milium ) 1: un millier, mille (milia : quand il s'agit de plusieurs milliers) ;

deinde / dein. adv. 1: ensuite

centum.  3: cent

alter. , era, erum (génitif alterius , datif alteri ) 1: l'autre, un autre

secundus , a, um 2: second, qui vient après ;

10

multus. , a, um 1: nombreux, en grand nombre (surtout au pl. : multi. , multae. , multa. 1: nombreux), en grande quantité, beaucoup ;;

facio , is, ere, feci. , factum. 1: faire

conturbo , as, are : mettre le trouble dans des comptes, brouiller, bouleverser, mélanger

ne. conj. + subj. 1: de peur que, par crainte de, pour éviter que (négation : ne non) ; pour que ne pas (verbes de volonté)

scio. , is, ire, scivi. , scitum. 1: savoir 

aut. 1: ou, ou bien ; ou plutôt ;

quis. , quae. / qua. , quid. 1: après si, nisi, ne, num, quis est l'équivalent de aliquis (quelqu'un)

invideo , es, ere, vidi, visum 2: 1 regarder avec le mauvais œil ; jeter le mauvais œil ; 2 être jaloux, envier ;

tantum. , adv. 3: tant de, tellement, autant ;


Vocabulaire alphabétique :

ac. , atque. 1: et, et aussi, et d’autre part;

aestimo , as, are 3: estimer, juger ; estimer à (+ abl. ou gén. de prix )

alter. , era, erum (génitif alterius , datif alteri ) 1: l'autre, un autre

as. , assis m : l’as (unité monétaire insignifiante, en bronze : cf. un sou)

aut. 1: ou, ou bien ; ou plutôt ;

basium , ii n : le baiser

brevis. , is, e 2: bref, court, petit

centum.  3: cent

conturbo , as, are : mettre le trouble dans des comptes, brouiller, bouleverser, mélanger

cum. 1: conj : 1 + ind. : quand, lorsque; 2 cum. 1: + subj. : comme, alors que, bien que, puisque;

deinde / dein. adv. 1: ensuite

dormio , is, ire, ivi, itum 4: dormir

facio , is, ere, feci. , factum. 1: faire

invideo , es, ere, vidi, visum 2: 1 regarder avec le mauvais œil ; jeter le mauvais œil ; 2 être jaloux, envier ;

Lesbia , ae f : Lesbie, nom de femme

lux. , lucis. , f 2: 1 lumière, éclat ; 2 jour; 3 lumière de la vie

mille. (indécl au sg), n (pl. milia , milium ) 1: un millier, mille (milia : quand il s'agit de plusieurs milliers) ;

multus. , a, um 1: nombreux, en grand nombre (surtout au pl. : multi. , multae. , multa. 1: nombreux), en grande quantité, beaucoup ;;

ne. conj. + subj. 1: de peur que, par crainte de, pour éviter que (négation : ne non) ; pour que ne pas (verbes de volonté)

nos. , nos, nostri. / nostrum. , nobis. , nobis 1: nous, je (parfois)

nox. , noctis. f 1: la nuit ;

occido (i bref), is, ere, occidi, occasum 2: 1 tomber ; 2 périr, succomber ; 3 se coucher (soleil)

perpetuus , a, um 3: perpétuel, éternel ;

quis. , quae. / qua. , quid. 1: après si, nisi, ne, num, quis est l'équivalent de aliquis (quelqu'un)

rumor. , oris, m 4: rumeur ; murmures, propos, cancans ;

scio. , is, ire, scivi. , scitum. 1: savoir 

secundus , a, um 2: second, qui vient après ;

semel. , adv 3: une seule fois, une fois 

senex. , senis. , m 2: vieillard, vieux (gén. pl. senum. )

severus , a, um 4: austère, sévère, sérieux ; morose, renfrogné ;

sol. , solis. , m 1: soleil, et par métonymie, jour ;

tantum. , adv. 3: tant de, tellement, autant ;

unus. , a, um (génitif unius, datif uni. ) 1: un seul

vivo. , is, ere, vixi. , victum. 1: vivre


Vocabulaire fréquentiel :

fréquence 1 :

ac. , atque. 1: et, et aussi, et d’autre part;

alter. , era, erum (génitif alterius , datif alteri ) 1: l'autre, un autre

aut. 1: ou, ou bien ; ou plutôt ;

cum. 1: conj : 1 + ind. : quand, lorsque; 2 cum. 1: + subj. : comme, alors que, bien que, puisque;

deinde / dein. adv. 1: ensuite

facio , is, ere, feci. , factum. 1: faire

mille. (indécl au sg), n (pl. milia , milium ) 1: un millier, mille (milia : quand il s'agit de plusieurs milliers) ;

multus. , a, um 1: nombreux, en grand nombre (surtout au pl. : multi. , multae. , multa. 1: nombreux), en grande quantité, beaucoup ;;

ne. conj. + subj. 1: de peur que, par crainte de, pour éviter que (négation : ne non) ; pour que ne pas (verbes de volonté)

nos. , nos, nostri. / nostrum. , nobis. , nobis 1: nous, je (parfois)

nox. , noctis. f 1: la nuit ;

quis. , quae. / qua. , quid. 1: après si, nisi, ne, num, quis est l'équivalent de aliquis (quelqu'un)

scio. , is, ire, scivi. , scitum. 1: savoir 

sol. , solis. , m 1: soleil, et par métonymie, jour ;

unus. , a, um (génitif unius, datif uni. ) 1: un seul

vivo. , is, ere, vixi. , victum. 1: vivre


fréquence 2 :

brevis. , is, e 2: bref, court, petit

invideo , es, ere, vidi, visum 2: 1 regarder avec le mauvais œil ; jeter le mauvais œil ; 2 être jaloux, envier ;

lux. , lucis. , f 2: 1 lumière, éclat ; 2 jour; 3 lumière de la vie

occido (i bref), is, ere, occidi, occasum 2: 1 tomber ; 2 périr, succomber ; 3 se coucher (soleil)

secundus , a, um 2: second, qui vient après ;

senex. , senis. , m 2: vieillard, vieux (gén. pl. senum. )


fréquence 3 :

aestimo , as, are 3: estimer, juger ; estimer à (+ abl. ou gén. de prix )

centum.  3: cent

perpetuus , a, um 3: perpétuel, éternel ;

semel. , adv 3: une seule fois, une fois 

tantum. , adv. 3: tant de, tellement, autant ;


fréquence 4 :

dormio , is, ire, ivi, itum 4: dormir

rumor. , oris, m 4: rumeur ; murmures, propos, cancans ;

severus , a, um 4: austère, sévère, sérieux ; morose, renfrogné ;


Ne pas apprendre :

as. , assis m : l’as (unité monétaire insignifiante, en bronze : cf. un sou)

basium , ii n : le baiser

conturbo , as, are : mettre le trouble dans des comptes, brouiller, bouleverser, mélanger

Lesbia , ae f : Lesbie, nom de femme

Vivamus, mea Lesbia, atque amemus, 1

rumoresque senum severiorum

omnes unius aestimemus assis.

Soles occidere et redire possunt:

5 nobis, cum semel occidit brevis lux, 5

nox est perpetua una dormienda.

Da mihi basia mille, deinde centum;

dein mille altera, dein secunda centum;

dein usque altera mille, deinde centum;

10 dein, cum milia multa fecerimus, 10

conturbabimus illa, ne sciamus,

aut ne quis malus invidere possit,

cum tantum sciat esse basiorum.


traduction au plus près du texte :

Vivons, ma Lesbie, et aimons !

Les cancans des vieillards trop austères,

estimons-les tous à la valeur d'un sou.

Les soleils peuvent succomber, puis revenir;

<mais> pour nous, quand une seule fois notre brève lumière a succombé,

il nous faut dormir une seule nuit, définitive.

Donne moi mille baisers, puis cent,

ensuite mille encore, et puis cent à la suite ;

et puis, sans t’arrêter, mille autres, et puis cent ;

et puis, quand nous en aurons fait de nombreux milliers,

brouillons leur compte, afin de ne plus savoir,

ou bien de peur qu'un méchant ne puisse <nous> jeter le mauvais œil,

en sachant qu'a existé une telle quantité de baisers.


Comparaison de traductions :


Vers 11-13 :

conturbabimus illa, ne sciamus,

aut ne quis malus invidere possit,

cum tantum sciat esse basiorum.

Maurice Rat (Garnier frères, Paris, 1931):

nous en brouillerons le compte pour ne plus le savoir et pour qu'un méchant ne puisse nous jeter un sort en sachant lui aussi le compte de nos baisers!


Pierre Feuga (Orphée La Différence, 1989) :

Brouillons le compte dans l'oubli,

Pour que nul malveillant ne soit jaloux d'apprendre

Qu'il s'est donné tant de baisers.

Échos littéraires : 2 sonnets :

Louise Labé (1525? 1565) Sonnet XVII

Baise m'encor, rebaise-moi et baise;

Donne m'en un de tes plus savoureux;

Donne m'en un de tes plus amoureux,

Je t'en rendrai quatre plus chauds que braise.

Las! Te plains-tu? Ça que ce mal t'apaise,

En t'en donnant dix autres doucereux.

Ainsi mêlant nos baisers tant heureux

Jouissons-nous l'un de l'autre à notre aise.

Lors double vie à chacun en suivra;

Chacun en soi et son ami vivra.

Permets m'amour penser quelque folie:

Toujours suis mal, vivant discrètement,

Et ne me puis donner contentement,

Si hors de moi ne sais quelque saillie.


Olivier Magny (1529 ? 1561) : Les Soupirs (1557)

Vivons, Belle, vivons et suivons notre amour,

De cent divers plaisirs bienheurant notre vie,

Sans estimer de rien le babil de l’envie,

Qui du bonheur d’autrui se tourmente toujours.

Le soleil s’en va bien et revient chacun jour :

Mais depuis que la Mort notre vie a ravie,

Et qu’une fois en bas notre ombre l’a suivie,

Il ne faut plus, Maîtresse, espérer du retour.

Suivons doncques heureux notre amour fortunée,

Et vivons peu soigneux du jour à la journée,

Sans songer aux jaloux, n’au trépas inhumain.

Périsse cettui-là qui d’ardente malice

Brasse un mal dessus nous, et cil aussi périsse

Qui se ronge l’esprit du soin du lendemain.




Mots de liaisons


amour baiser corps érotisme jalousie Lesbie magie mort nature

Valid XHTML 1.0!