Evandre - 051 Lesbie : amour et jalousie

           

051 Lesbie : amour et jalousie (Carmina, Catulle)

Format pdf : Texte au format PDF

tourment d'amour

Catulle Carmina 51

Lesbie : amour et jalousie

tourment d'amour

Strophes saphiques : 3 hendécasyllabes + un vers de 5 syllabes (1 dactyle + 1 trochée)

Hendécasyllabes saphiques (11 syllabes), 5 mètres : 1. 2. Spondée, trochée ou iambe ; 3. Dactyle ;, 4 : trochées ; 5 spondée

Ille mi par esse deo videtur,

ille, si fas est, superare divos,

qui sedens adversus identidem te

spectat et audit

5 dulce ridentem, misero quod omnes

eripit sensus mihi : nam simul te,

Lesbia, adspexi, nihil est super mi

vocis in ore,

lingua sed torpet : tenuis sub artus

10 flamma demanat : sonitu suopte

tintinant aures : gemina teguntur

lumina nocte.

Otium, Catulle, tibi molestum est ;

otio exultas, nimiumque gestis ;

15 otium et reges prius, et beatas

perdidit urbes.


Tout le vocabulaire dans l’ordre du texte : ( sauf voc. Carmina 2,3,5,7,8,11,32,43 )

par. , paris. adj. 1: 1 semblable, pareil, égal, équivalent (+ dat. : à

deus. , i, m 1: le dieu, la divinité (nom. voc. pl : dei / dii / di /deum = deorum ; abl. pl. rare diibus )

fas. 4: ce qui est permis par la loi divine ; licite ; juste ; // fas est : il est permis (par les dieux...)

supero , as, are 2: tr : l’emporter sur, surpasser ;

divus. , i, m 2: le dieu, la divinité ;

sedeo , es, ere, sedi. (e long), sessum. 2: être assis

adversus : prép. + acc.2: en face de 

specto. , as, are 1: regarder, voir;

audio , is, ire, i(v)i, itum 1: entendre

5

dulce. , adv. : doucement

rideo , es, ere, risi. , risum. 3: rire

quod : ce qui

eripio , is, ere, ere, ripui, reptum 2: 1 arracher, retirer; 2 enlever, dérober ;

sensus. , us m 2: le sens

simul. 1: conj : dès que ;

adspicio / aspicio , is, ere, adspexi , adspectum 2: voir, apercevoir

nihil. / nil. (i long) 1: rien 

nihil vocis : rien en fait de voix, pas du tout de voix ; est super = superest

supersum , es, esse, superfui 2: rester, subsister

vox. , vocis. , f 1: 1 la voix ; 2 le son de la voix; 3 la parole, le mot ;

torpeo , es, ere : être paralysé, engourdi, inerte

tenuis, is, e 2: faible, subtil

sub. 1: + acc. : sous (mvt)

artus. , us, m 3: les articulations, les membres, le corps

10

flamma. , ae, f 2: flamme, feu ;

demano , as, are, avi, atum : couler, se répandre

sonitus , us m 4: le bruit, le fracas ;

suopte : renforcement de suo (son propre, leur propre...)

tintino , as, are : tinter, faire entendre un son, retentir

auris. , is f 2: oreille ;

geminus , a, um 4: double; au pl. les deux ;

tego. , is, ere, texi. , tectum. 2: couvrir, recouvrir ;

attention à la scansion : le a de gemina est long !

lumen. , inis, n 1: 1 lumière, parfois le regard ;  2 au pl. , souvent les yeux

otium , ii n 2: l’oisiveté ;

molestus , a, um : 1 difficile à supporter, désagréable, gênant, pénible ; 2 + datif : qui veut du mal à ; qui rend malade ;

exulto / exsulto , as, are : 1 caracoler ; 2 être transporté de, être ivre de ;

nimium , adv 3: trop

gestio , is, ire : exulter, perdre le contrôle de ses gestes

15

rex. , regis. m 1: le roi

prius. , inv. 3: avant, auparavant 

beatus , a, um 2: 1 qui est comblé de biens ; 2 riche, florissant ; 3 heureux, bienheureux ;

urbs. , urbis. , f 1: la ville;


Vocabulaire alphabétique :

adspicio / aspicio , is, ere, adspexi , adspectum 2: voir, apercevoir

adversus : prép. + acc.2: en face de 

artus. , us, m 3: les articulations, les membres, le corps

audio , is, ire, i(v)i, itum 1: entendre

auris. , is f 2: oreille ;

beatus , a, um 2: 1 qui est comblé de biens ; 2 riche, florissant ; 3 heureux, bienheureux ;

demano , as, are, avi, atum : couler, se répandre

deus. , i, m 1: le dieu, la divinité (nom. voc. pl : dei / dii / di /deum = deorum ; abl. pl. rare diibus )

divus. , i, m 2: le dieu, la divinité ;

dulce. , adv. : doucement

eripio , is, ere, ere, ripui, reptum 2: 1 arracher, retirer; 2 enlever, dérober ;

exulto / exsulto , as, are : 1 caracoler ; 2 être transporté de, être ivre de ;

fas. 4: ce qui est permis par la loi divine ; licite ; juste ; // fas est : il est permis (par les dieux...)

flamma. , ae, f 2: flamme, feu ;

geminus , a, um 4: double; au pl. les deux ;

gestio , is, ire : exulter, perdre le contrôle de ses gestes

lumen. , inis, n 1: 1 lumière, parfois le regard ;  2 au pl. , souvent les yeux

molestus , a, um : 1 difficile à supporter, désagréable, gênant, pénible ; 2 + datif : qui veut du mal à ; qui rend malade ;

nihil. / nil. (i long) 1: rien 

nimium , adv 3: trop

otium , ii n 2: l’oisiveté ;

par. , paris. adj. 1: 1 semblable, pareil, égal, équivalent (+ dat. : à

prius. , inv. 3: avant, auparavant 

rex. , regis. m 1: le roi

rideo , es, ere, risi. , risum. 3: rire

sedeo , es, ere, sedi. (e long), sessum. 2: être assis

sensus. , us m 2: le sens

simul. 1: conj : dès que ;

sonitus , us m 4: le bruit, le fracas ;

specto. , as, are 1: regarder, voir;

sub. 1: + acc. : sous (mvt)

supero , as, are 2: tr : l’emporter sur, surpasser ;

supersum , es, esse, superfui 2: rester, subsister

tego. , is, ere, texi. , tectum. 2: couvrir, recouvrir ;

tenuis, is, e 2: faible, subtil

tintino , as, are : tinter, faire entendre un son, retentir

torpeo , es, ere : être paralysé, engourdi, inerte

urbs. , urbis. , f 1: la ville;

vox. , vocis. , f 1: 1 la voix ; 2 le son de la voix; 3 la parole, le mot ;

Vocabulaire fréquentiel :

fréquence 1 :

audio , is, ire, i(v)i, itum 1: entendre

deus. , i, m 1: le dieu, la divinité (nom. voc. pl : dei / dii / di /deum = deorum ; abl. pl. rare diibus )

lumen. , inis, n 1: 1 lumière, parfois le regard ;  2 au pl. , souvent les yeux

nihil. / nil. (i long) 1: rien 

par. , paris. adj. 1: 1 semblable, pareil, égal, équivalent (+ dat. : à

rex. , regis. m 1: le roi

simul. 1: conj : dès que ;

specto. , as, are 1: regarder, voir;

sub. 1: + acc. : sous (mvt)

urbs. , urbis. , f 1: la ville;

vox. , vocis. , f 1: 1 la voix ; 2 le son de la voix; 3 la parole, le mot ;

fréquence 2 :

adspicio / aspicio , is, ere, adspexi , adspectum 2: voir, apercevoir

adversus : prép. + acc.2: en face de 

auris. , is f 2: oreille ;

beatus , a, um 2: 1 qui est comblé de biens ; 2 riche, florissant ; 3 heureux, bienheureux ;

divus. , i, m 2: le dieu, la divinité ;

eripio , is, ere, ere, ripui, reptum 2: 1 arracher, retirer; 2 enlever, dérober ;

flamma. , ae, f 2: flamme, feu ;

otium , ii n 2: l’oisiveté ;

sedeo , es, ere, sedi. (e long), sessum. 2: être assis

sensus. , us m 2: le sens

supero , as, are 2: tr : l’emporter sur, surpasser ;

supersum , es, esse, superfui 2: rester, subsister

tego. , is, ere, texi. , tectum. 2: couvrir, recouvrir ;

tenuis, is, e 2: faible, subtil

fréquence 3 :

artus. , us, m 3: les articulations, les membres, le corps

nimium , adv 3: trop

prius. , inv. 3: avant, auparavant 

rideo , es, ere, risi. , risum. 3: rire

fréquence 4 :

fas. 4: ce qui est permis par la loi divine ; licite ; juste ; // fas est : il est permis (par les dieux...)

geminus , a, um 4: double; au pl. les deux ;

sonitus , us m 4: le bruit, le fracas ;


ne pas apprendre :

demano , as, are, avi, atum : couler, se répandre

dulce. , adv. : doucement

exulto / exsulto , as, are : 1 caracoler ; 2 être transporté de, être ivre de ;

gestio , is, ire : exulter, perdre le contrôle de ses gestes

molestus , a, um : 1 difficile à supporter, désagréable, gênant, pénible ; 2 + datif : qui veut du mal à ; qui rend malade ;

tintino , as, are : tinter, faire entendre un son, retentir

torpeo , es, ere : être paralysé, engourdi, inerte



Comparaison de traductions :

Vers 7-12

Lesbia, adspexi, nihil est super mi

vocis in ore,

lingua sed torpet : tenuis sub artus

flamma demanat : sonitu suopte

tintinant aures : gemina teguntur

lumina nocte.

Maurice Rat (Garnier frères, Paris, 1931)

... ma voix expire dans ma bouche, ma langue s’embarrasse, un feu subtil circule dans mes reins, un tintement confus bourdonne à mes oreilles, la nuit couvre mes deux yeux !

Paul Veyne : L'élégie érotique romaine (Le Seuil, Paris, 1983) p 66 

... ma gorge est bloquée, les oreilles me tintent, un feu rapide court dans mes veines, une double nuit couvre mes yeux.

Pierre Feuga (Orphée La Différence, 1989)

... ma voix aussitôt

Expire dans ma bouche,

Ma langue s’engourdit, tandis qu’un feu subtil

Se coule dans mes membres ; mes oreilles tintent

Et bourdonnent ; mes yeux, par une double nuit,

Soudainement se voilent.

Bibliographie : Paul Veyne : L'élégie érotique romaine p 66 ; 170 ;




Echo littéraire :

Sappho (poétesse grecque ; Lesbos ; VIIème –Vième siècles) : Ode à l’aimée, fragment 31

( Traduction T.Reinach, Les Belles Lettres, 1937)


Celui-là me paraît être l’égal des dieux

l’homme qui, assis en face de toi,

de tout près, écoute ta voix

si douce


Et ce rire enchanteur qui, je le jure,

a fait fondre mon coeur dans ma poitrine ;

car dès que je t’aperçois un instant, il ne m’est plus possible

d’articuler une parole.


Mais ma langue se brise, et, sous ma peau,

soudain se glisse un feu subtil ;

mes yeux sont sans regard,

mes oreilles bourdonnent,


La sueur ruisselle de mon corps, un frisson

me saisit tout, je deviens plus verte

que l’herbe, et, peu s’en faut,

je me sens mourir.



Mots de liaisons


amour corps douleur érotisme jalousie Lesbie nuit

Valid XHTML 1.0!