Evandre - 072 Amour et estime

           

072 Amour et estime (Carmina, Catulle)

Format pdf : Texte au format PDF

Le coût de la trahison

Catulle Carmina 72

Amour et estime

Le coût de la trahison

Distiques élégiaques

Dicebas quondam solum te nosse Catullum,

Lesbia ; nec prae me velle tenere Jovem.

Dilexi tum te, non tantum ut vulgus amicam,

sed pater ut gnatos diligit et generos.

5 Nunc te cognovi : quare etsi impensius uror,

multo mi tamen es vilior et levior.

Qui potis est ? Quod amantem injuria talis

cogit amare magis, sed bene velle minus.


Tout le vocabulaire dans l’ordre du texte : ( sauf voc. Carmina 2,3,5,7,8,11,32,43, 51,58, 70)

nosse : infinitif parfait contracte de nosco

prae. prép. + abl : en comparaison de ;

diligo , is, ere, legi, lectum 4: 1 choisir ; 2 estimer ; 3 aimer (par choix)

tantum. , adv. 3: seulement; // non tantum ... sed : non seulement ... mais ;

vulgus. , i n 2: la foule, le commun des hommes

pater. , patris. m 1: père 

gnatus. , i m : l'enfant

gener , generi m : ( 2 e brefs) le gendre (mari de la fille, de la petite-fille, ou de la sœur à Rome)

5

cognosco , is, ere, cognovi , cognitum 1: apprendre à connaître; pf. : savoir, connaître  

quare. , inv. 2: adv. c'est pourquoi, c’est pour cela que ;

etsi. , conj. + ind. 4: quoique, bien que

impense adv : chèrement, beaucoup (comp. impensius )

uro. , is, ere, ussi. , ustum. 3: brûler

multo. , adv. 2: beaucoup, de beaucoup ; avec comparatif : beaucoup plus ...

tamen. , adv. 1: cependant, pourtant;

vilis. , is, e 4: de peu de prix, sans valeur

levis. (e bref) , is, e 1: léger, insignifiant, inconstant, volage; / comp. levior

qui (i long) adv. : en quoi ? comment ? ; // qui potest : comment est-ce possible ?

potis. , potis, pote. 4: ( o et i brefs) possible ; // potis est : il est possible ;

inquam. , inquis. , inquit. 1: dis-je ; dis-tu ; dit-il, dit-elle

injuria , ae f 1: violation du droit, trahison 

talis. , is, e 1: tel, de cette sorte

cogo. , is, ere, coegi , coactum 1: + inf. ou prop inf  forcer, forcer à , contraindre à;

magis. , adv. 1: plus, davantage

volo. , vis. , velle. , volui 1: vouloir; // bene velle : être bienveillant, vouloir du bien ; être plein d’affection ou de tendresse (cf benevolentia) ;


Vocabulaire alphabétique :

cognosco , is, ere, cognovi , cognitum 1: apprendre à connaître; pf. : savoir, connaître  

cogo. , is, ere, coegi , coactum 1: + inf. ou prop inf  forcer, forcer à , contraindre à;

diligo , is, ere, legi, lectum 4: 1 choisir ; 2 estimer ; 3 aimer (par choix)

etsi. , conj. + ind. 4: quoique, bien que

gener , generi m : ( 2 e brefs) le gendre (mari de la fille, de la petite-fille, ou de la sœur à Rome)

gnatus. , i m : l'enfant

impense adv : chèrement, beaucoup (comp. impensius )

injuria , ae f 1: violation du droit, trahison 

inquam. , inquis. , inquit. 1: dis-je ; dis-tu ; dit-il, dit-elle

levis. (e bref) , is, e 1: léger, insignifiant, inconstant, volage; / comp. levior

magis. , adv. 1: plus, davantage

multo. , adv. 2: beaucoup, de beaucoup ; avec comparatif : beaucoup plus ...

pater. , patris. m 1: père 

potis. , potis, pote. 4: ( o et i brefs) possible ; // potis est : il est possible ;

prae. prép. + abl : en comparaison de ;

quare. , inv. 2: adv. c'est pourquoi, c’est pour cela que ;

qui (i long) adv. : en quoi ? comment ? ; // qui potest : comment est-ce possible ?

talis. , is, e 1: tel, de cette sorte

tamen. , adv. 1: cependant, pourtant;

tantum. , adv. 3: seulement; // non tantum ... sed : non seulement ... mais ;

uro. , is, ere, ussi. , ustum. 3: brûler

vilis. , is, e 4: de peu de prix, sans valeur

volo. , vis. , velle. , volui 1: vouloir; // bene velle : être bienveillant, vouloir du bien ; être plein d’affection ou de tendresse (cf benevolentia) ;

vulgus. , i n 2: la foule, le commun des hommes


Vocabulaire fréquentiel :

fréquence 1 :

cognosco , is, ere, cognovi , cognitum 1: apprendre à connaître; pf. : savoir, connaître  

cogo. , is, ere, coegi , coactum 1: + inf. ou prop inf  forcer, forcer à , contraindre à;

injuria , ae f 1: violation du droit, trahison 

inquam. , inquis. , inquit. 1: dis-je ; dis-tu ; dit-il, dit-elle

levis. (e bref) , is, e 1: léger, insignifiant, inconstant, volage; / comp. levior

magis. , adv. 1: plus, davantage

pater. , patris. m 1: père 

talis. , is, e 1: tel, de cette sorte

tamen. , adv. 1: cependant, pourtant;

volo. , vis. , velle. , volui 1: vouloir; // bene velle : être bienveillant, vouloir du bien ; être plein d’affection ou de tendresse (cf benevolentia) ;

fréquence 2 :

multo. , adv. 2: beaucoup, de beaucoup ; avec comparatif : beaucoup plus ...

quare. , inv. 2: adv. c'est pourquoi, c’est pour cela que ;

vulgus. , i n 2: la foule, le commun des hommes

fréquence 3 :

tantum. , adv. 3: seulement; // non tantum ... sed : non seulement ... mais ;

uro. , is, ere, ussi. , ustum. 3: brûler

fréquence 4 :

diligo , is, ere, legi, lectum 4: 1 choisir ; 2 estimer ; 3 aimer (par choix)

etsi. , conj. + ind. 4: quoique, bien que

potis. , potis, pote. 4: ( o et i brefs) possible ; // potis est : il est possible ;

vilis. , is, e 4: de peu de prix, sans valeur

ne pas apprendre :

gener , generi m : ( 2 e brefs) le gendre (mari de la fille, de la petite-fille, ou de la sœur à Rome)

gnatus. , i m : l'enfant

impense adv : chèrement, beaucoup (comp. impensius )

prae. prép. + abl : en comparaison de ;

qui (i long) adv. : en quoi ? comment ? ; // qui potest : comment est-ce possible ?



Comparaison de traductions :

Vers 5-8

Nunc te cognovi : quare etsi impensius uror,

multo mi tamen es vilior et levior.

Qui potis est ? Quod amantem injuria talis

cogit amare magis, sed bene velle minus.


Maurice Rat (Garnier frères, Paris, 1931)

Mais maintenant je te connais ! Aussi, quoique je brûle et me consume plus que jamais, tu n’as plus pour moi ni les mêmes charmes, ni le même prix. – Comment cela peut-il être ! diras-tu. – C’est qu’une telle perfidie force ton amant à t’aimer davantage, mais à t’estimer moins.

Pierre Feuga (Orphée La Différence, 1989)

Maintenant, je te connais ; oui, plus que jamais je brûle

Mais beaucoup plus vile et légère tu m’es devenue.

Comment ? dis-tu. C’est qu’une telle trahison redouble

L’amour de l’amant mais amoindrit sa tendresse.


Bibliographie : Paul Veyne : L'élégie érotique romaine




Mots de liaisons


amour feu honneur injure injustice Lesbie

Valid XHTML 1.0!